Revue de Presse : Run Magazine

C’est tout beau, tout chaud chez votre marchand de journaux : Run Magazine. « Le mag de la culture running ». Un bi-mensuel qui va essayer de se faire une place dans les déjà (très) remplis linéaires de mon marchand de journaux :

Revue de presse ! Mon témoignage sur le Marathon de Lyon est à lire dans le 1er numéro de Run Magazine.

Une photo publiée par Mangeur de Cailloux (@mangeurdecailloux) le


Je ne suis (plus) un gros consommateur de revues, et encore moins sur le running tant les sujets sont devenus redondants, les pub très nombreuses… Internet a aussi fait du mal à mon temps disponible pour le papier… J’achète beaucoup plus volontiers Sport et Vie. De moins en moins Zatopek après avoir été régulièrement déçu par l’absence de lien entre les accroches de la couverture et le contenu des articles…

Mais donnons une chance à ce petit nouveau !
Dans le premier numéro de Run Magazine, vous trouverez entre autre une  rubrique qui traite le running sous un angle « touristique » : Il comporte une présentation de la course, du parcours, incluant quelques infos sur les monuments ou curiosités à voir sur le parcours. Auxquels s’ajoute un carnet de route avec bons plans et bonnes adresses sur la ville : où prendre sa bière de finisher ? où dormir ? où se restaurer ? etc…

Run_Magazine#1

Et à l’approche de Run in Lyon, j’ai droit à ma petite contribution avec un petit encart sur mon premier marathon ;)

Run_Magazine#2

Comme on parle de moi c’est forcément un numéro collector! Qui veut une dédicace ? :)
Mais à part ça, j’ai bien aimé le touché du papier recyclé. Il a de la main comme on dit. Et le contenu est plutôt bien fourni. 113 pages. On en a pour son argent, sans se retrouver interrompu toutes les 2 pages par une pub.

Vous retrouverez les rubriques classiques de ce type de mag : des tests de chaussures, gps, des plans d’entraînements. Ces derniers sont ciblés pour les débutants. Simples et efficaces pour passer du stade « footing régulier » à « entrainement un peu structuré ». Pas si mal à condition de bine respecter les consignes de bases (pouvoir parler en endurance par exemple)

Si vous l’avez acheté, n’hésitez pas à dire ce que vous en pensez ici ou sur la page FB du mag ;)

Grand 8 Cellois 2015 : LA rando vtt du quartier !

Mi-septembre, c’est la période des classiques de rentrée pour le vtt dans la forêt de Marly. Organisée de main de maitre, par le club local (les Choucas Cellois) cette rando vtt au départ de La Celle Saint Cloud permet de découvrir les bons spots du coin : bois de la Celle et de Louveciennes, et bien sur la forêt de Marly.

Une rando vtt, c’est comme un trail : on est dans les sentiers, avec un dossard plaque de cadre, des ravitos (avec hot-dog et binouze à l’arrivée) mais pas de chrono. J’aime bien cette approche et l’ambiance. Surtout que cette année le soleil était de la partie, et les sentiers pas trop boueux malgré la semaine bien pourrie niveau météo…

Cinq distances sont proposées (20 – 35 – 45 – 60 et 80) avec un balisage (presque) parfait et le gpx fourni à l’avance. Le tout pour 8€ ! Hot-dog et photos comprises (à retrouver sur la page FB de l’organisation)

grand8cellois2015_2Pour moi c’est aussi une bonne occasion pour faire une sortie longue en selle à la Celle. Après le 45 en 2012 avec Ben et Cyril, le 60 avec Ben l’année dernière, je pars sur le 45 avec Christophe. Avec le trajet d’aller-retour, cela nous semblait bien suffisant pour la forme du moment et le créneau horaire autorisé par les gentils ministres de la planification. Même si finalement il a préféré faire un peu de rab…

Et s’il doit être bien compliqué pour les traceurs de trouver des nouveautés pour chaque édition, j’ai vraiment pris du plaisir à rouler. Je ne sais pas si c’est grâce à l’inversion du sens du parcours, ou à mon très faible kilométrage en vtt (seulement 5 sorties cette année…) qui fait que j’étais bien content de redécouvrir mes sentiers à 16 km/h plutôt qu’à 9 :)

J’ai redécouvert de jolis singles dans les fougères, constaté que quand tu roules pas en vtt, tu perds toute ta technique, les changements de position sur le vélo, l’anticipation des trajectoires, des racines… Bref, j’ai parfois l’impression de rouler avec un temps de retard :)

Continuer la lecture de « Grand 8 Cellois 2015 : LA rando vtt du quartier ! »

Test : Hoka Mafate Speed

Elle a eut de la chance cette belle Hoka Mafate Speed ! Depuis qu’elle est avec moi, elle a parcouru de doux sentiers forestiers parisiens, les montagnes pyrénéennes et de durs sentiers caillouteux du sud, avec en bonus la vue sur la mer en débardeur trail !

22 heures, 145 kilomètres (merde c’est nul comme moyenne !) et 4300m de dénivelé (ça c’est mieux) pour en avoir une idée précise. Deux sorties de 3h, des footings courts, du rythme ; Voilà les chiffres de mon test.

En image, un test de chaussure de trail , ça donne ça :

20150801_080302

Mais après les Rapa-Nui (je garde un excellent souvenir de leur compagnie sur la saintéLyon, mais je n’arrive plus à les mettre sans avoir une ampoule sur le dessus d’un orteil), je crois pouvoir dire que ma relation avec la marque à l’amorti oversize ne s’est pas simplifiée !

Le discours officiel la positionne comme une chaussure « à toute épreuve », très amortie, légère et durable. Une partie de ses qualités vient de la semelle en RMAT. A ce sujet, il y a chez Hoka différentes technologies d’amorti, différentes épaisseurs et formes de semelle (le meta-rocker qui joue sur le déroulé de la foulée). J’ai trouvé cet article sur la gamme plutôt bien fait pour s’y retrouver (clic)

Pour la Mafate Speed, ce sera donc 35mm sous le talon, 31 sous les méta pour un drop de 4 mm et une chaussure de trail pas du tout minimaliste :) Le poids officiel est de 322 g (basé sur une pointure EU 42 2/3 – beaucoup plus pour mon 47…) ce qui reste intéressant vue le volume de la chaussure.

On retrouve  un mesh (a priori solide pour l’usage que j’en ai fait) et respirant ; et comme toujours chez Hoka 2 semelles de propreté : une ortholite et une plus épaisse pour ajuster son confort et le volume disponible pour ses pieds. Je ne ferais surement pas assez de kilomètres avec pour savoir qui de la semelle ou du mesh lachera en premier, mais ça semble solide !

Cette Speed est assez proche du pied, pas très large et munie d’une fine languette qui permet de gagner un peu de poids et de bien sentir le serrage assuré par le très pratique système « quick-lace ».

Et comme pour les rapa-nui trail « je t’aime, moi non plus » il y a eu des hauts et des bas…

Continuer la lecture de « Test : Hoka Mafate Speed »