Archives pour la catégorie Bla-bla divers et variés

SNF#04 – Saint Cucufa Off, avant la SaintéLyon

flyer-SNF#04

A 15 jours de la SaintéLyon, dernier gros objectif de la saison, je vous propose comme les années précédentes de venir partager un balade dans les bois à la tombée de la nuit pour la 4ème édition de la Saturday Night Frontale.

Ce sera l’occasion pour certains de faire une dernière bonne révision avant la course, et pour d’autres de profiter de l’occasion de passer du virtuel au réel.

Un évènement FB créé pour l’occasion rassemble déjà une trentaine de personne. Le programme se veut volontairement assez simple. Il ne s’agit pas d’une course. Il n’y aura pas de balisage (mais un ravito) pas de tracé gpx, pas de chrono. Bref, c’est un off !

Le rendez vous est fixé à 18h ce samedi 22 novembre à la sortie de la gare RER de Rueil-Malmaison, au niveau de la rue des 2 gares (cliquez sur l’image pour afficher le plan dans Google Maps)

snf04-planLe parcours longera la Seine pendant quelques kilomètres en guise d’échauffement, avant de partir s’enfoncer dans le bois dans Saint Cucufa. La boucle fera environ 26km et 500m de dénivelé, avec une pause vers le 15ème pour refaire le plein, et un retour prévu aux alentours de 21h au point de départ.

Cette soirée est ouverte à toutes et à tous. Il vous suffit d’apporter votre bonne humeur, vos basket et votre équipement pour pouvoir passer ces 3 heures en autonomie (frontale, décapsuleur).

Le rythme sera bien sur très tranquille. Certains seront peut-être dans un footing facile, d’autres plus proches du seuil, mais personne ne sera abandonné dans les bois !

Pas question donc de faire la course, mais plutôt de discuter, échanger, partager les expériences. (mais si certains sont joueurs, j’indiquerai quand même les segments strava …)

La sortie sera conclue par un petit pôt. Pour en profiter dans les meilleures conditions, n’hésitez pas à emporter quelques affaires de rechanges (tee-shirt sec, veste chaude) qui pourront  rester dans le vestiaire (coffre de ma voiture le temps de la sortie…)

Il ne vous reste qu’à vous « inscrire » via facebook (l’événement est public ; pas besoin d’être mon amis mais profitez en quand même pour aimer Mangeur de Cailloux !) Cela me permet surtout de m’organiser ;)

A samedi !

snf04-ambiance

J’y suis pour rien !

traildesmelezesDemain, on part en vacances (bon ça ok, j’y suis pour quelque chose…)

Même si on cherchait à aller dans les alpes du sud, je n’ai pas choisi la destination. La date a elle aussi pas mal bougé pour trouver le meilleur enchainement avec la suite.

Et pourtant dimanche, la Grande Traversée des Mélèzes du Mercantour arrive dans le village (la Foux d’Allos) où nous passons une semaine. Du coup, 3 semaines après Faverges, je me recolle avec plaisir un dossard sur le 28km. Et là aussi, ce n’est pas moi qui est trouvé la course !

Ce sera l’occasion de revoir des copains Sébastien de courir à Nantes, Lille, Nantes, Dignes et sa troupe de Globe Runners.fr

La balade s’annonce très sympa avec une petite bosse de 1000m en 6,5km, et un joli passage au dessus du lac d’Allos !

grande-traversee-des-melezes-1698

Et comme j’aime bien savoir où je vais, j’ai récupéré sur le site le fichier xml du 46k et sur garmin connect le parcours réalisé par un autre coureur pour les charger sur Trace de Trail

Voilà ce que ça donne pour le 28km / 1800m :

 

Le profil du 46 (qui a priori en fera plutôt 43) est dispo ici.

Vivement dimanche donc. Pas de prépa, pas d’objectif et pas de pression (avant d’avoir passé la ligne l’arrivée parce que dans le camelback ça fait pschit).

Je me suis un peu ménagé pour bien récupérer des 3 semaines entre les courses, et ça devrait bien tourner. Pas plus vite qu’à fond comme dirait Doune, mais à bloc quand même ;)

 

bilan-2013

C’était 2013

Cette année 2013 a été une bien belle année de course à pied !

3800 kilomètres parcourus à pied, en vélotaf ou plus récemment sur le home-trainer, 5 compétitions majeures, 2 sur routes, 3 trails. C’est ce que l’histoire retiendra comme on dit. Car seul ces résultats officiels comptent et permettent de juger d’une progression.

Mais ce serait quand même bien dommage d’en rester là ; car ce que l’histoire ne dira pas, c’est que j’ai pris aussi énormément de plaisir à m’entrainer (beaucoup) plus, sans (vraiment) me blesser, au point d’en arriver à quel moment mon corps allait dire stop et se casser en morceaux.

Ce blog est aussi là pour garder des traces de cet ensemble, même si malheureusement je n’ai pas le temps d’écrire un article sur tout ce qui me fait envie.

Lire la suite

Toi aussi, joue avec les chiffres des classements de tes trails!

% = Place à l’arrivée / Nombre de finishers x100

  • Trail des Passerelles : 21% (163 classés)
  • Trail Ardéchois : 24% (314 classés)
  • Trail des Cabornis : 16% (599 classés)
  • SaintéLyon 2012 : 12% (4096 classés)
  • Nivolet Revard : 43% (595 classés)
  • SaintéLyon 2011 : 18% (4013 classés)
  • SaintExpress 2010 : 8% (930 classés)

 

Malgré pas mal de similitudes « sur le papier » si on regarde la distance et le dénivelé (Nivolet, Ardéchois et TPM…) il y a autant de courses que de sensations différentes.

Alors moralité… s’il faut en trouver une… Plus c’est populaire, moins les places sont chères ? Pas sûr… Mais surtout le % de plaisir n’est pas lié à ce % de classement !

Donc vivement le prochain, pour d’autres sensations ;)

TPM-chemin-de-fer

 

TPM3

à venir : Trail des Passerelles du Monteynard

Ce sera ma course de l’été. Le Trail des Passerelles du Monteynard (TPM pour les intimes ;) ) est peut-être la plus belle course de la région grenobloise. Bon, c’est pas moi qui le dit, ce sont les copains qui l’ont déjà courue où qui connaissent le coin par cœur, mais je les crois sur parole, et photos !

Et les avis des copains de la Runnosphère ou du TTT, c’est très important pour le choix des courses. Avec leurs photos, des vidéos, une reco. J’ai l’impression de l’avoir déjà couru ce trail. Le mal aux jambes en moins !

  • Runmygeek l’a fait en off, avec une vidéo qui donne un bon aperçu (clic)
  • Vinvin et L’amiricoré, en locaux de l’étape, participent à l’excellente organisation avec le Taillefer Trail Team (clic et clac)

Dans la mise en place de mon « planning », j’avais en effet mis une petite croix sur ce trail des passerelles. Des petits aléas de planning, des réflexions sur la progression dans la difficulté des courses de cette année (ultra, pas ultra…) et l’envie de partager un trail de ce format pas trop long avec Mag, le TPM marque des points…

Et avec l’énorme choix de course (au moins un trail par week-end…) autant être un peu exigeant…

On continue alors dans les points positifs : de bons retours des participants de l’année dernière, peu de grandes pistes à 4×4 mais plutôt des singletracks, pas trop de monde (850 inscrits à date sur les 4 parcours), des superbes vues sur le lac depuis le Senepy (1769m, 1200m au dessus du lac).

Le TPM, c’est 4 courses de 15 à 45km,  autours du lac du Monteynard. Créé artificiellement, avec la mise en place d’un barrage EDF en 1962, il est traversé par 2 passerelles himalayennes qui font toutes l’originalité de l’épreuve.

Ce sera le clou du spectacle. Deux passages suspendus d’environ 200m de long, à 45 / 85m au dessus de l’eau (en fonction du niveau d’eau du lac).

Vous trouverez au programme de cette course le 21 juillet 2013 :

  • Le Maratrail des passerelles (45km / 2550m)
  • Les trail des passerelles du Monteynard (29km / 1500m)
  • Le trail de la passerelle de l’Ebron (16km / 800m)
  • La rando des passerelles (15km / 600m)

Pour moi, ce sera le Maratrail. L’organisation a eu la bonne idée de mettre en place un partenariat avec l’excellent  trace de trail (tracedetrail.fr) qui vous permet de visualiser le parcours (zoomez sur la carte et appréciez le fond de carte IGN Top 25 et ses lignes de niveau), son profil ou de télécharger la trace pour la charger dans votre gps.

La première partie roulante servira d’échauffement jusqu’au premier ravito. Ensuite il faudra monter 1000m pour aller voir le lac d’en haut avant de descendre à fond les ballons vers les passerelles. Le fin ne sera pas fordément simple, casse pattes, avec encore 700m de D+ en 8km.

 

Il reste donc un peu plus de 2 semaines avant cette course. Parfait pour fignoler l’entrainement et vous inscrire directement sur le site de la course (clic). Vous y trouverez tous les détails du programme de la journée, et aussi pas mal de photos pour finir de vous donner envie sur la page Facebook du trail.

flyer TPM

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vous laisse avec le teaser vidéo de cette année. Rendez vous sur la ligne de départ !

 

 

Du Barathon au Marathon

J-4 avant le marathon de Paris. L’heure est au régime pâtes / riz pâtes / riz pour tous les prétendants aux 42,195km mais il est encore temps de prendre quelques précieux conseils avec cette infographie réalisée par Zalando. Les petites anecdotes historiques sont sympathiques.

Bon pour les bières, je pense qu’il vaut quand même mieux attendre de passer la ligne pour les boire ; et la « dose » prescrite est valable pour quelqu’un qui boucle la course en 3h. Ce qui est bien, c’est que plus tu cours, plus tu peux en boire… Je vous raconte pas l’état des foies des coureurs d’ultra ;)

du barathon au marathon

Vous pouvez retrouver l’article à cette adresse.

Cooper après la coupure

Je me savais bien à court de forme après la grosse coupure de fin d’année : 2 semaines off après la Sainté, une avec 2 minis sorties en VFF, une de ski et une de grippe !

Mais la motivation est bien là, et j’ai pu enfin courir cette semaine, avec un footing terminé par des lignes droites (courues bien sur trop vite et qui on laissé des mini courbatures..), un autre footing et une séance de fractionné à la piscine (25m vite / 25m lent) pour décrasser le système cardio respiratoire.

Cela n’aura finalement pas suffit. En effet, ce week-end, la Runnosphère se retrouve avec au programme, un footing, un test VMA, une séance de trailball (le nouveau sport de Christian de courir pieds nus), un resto et une sortie trail. Je ne pouvais pas tout faire, mais j’avais vraiment à coeur de trottiner et discuter avec les copains, et aussi de me tester pour étalonner les prochaine séances.

Sur la ligne de départ, j’annonce viser 16km/h. Malgré un départ prudent, je pensais quand même boucler 4 tours de piste… Et bien c’est raté. Le compteur reste bloqué à 15,5 (contre 16,75 en septembre dernier) et la coupure a bien fait son effet…

Un point positif quand même : personne ne m’aura pris un tour, ni Greg ni Florent que j’ai surveillé d’un oeil dans mon dernier 400 ;)

Me voilà donc avec une nouvelle base de travail qui devrait vite progresser. Je m’y attelle dès la semaine prochaine avec des 30/30, des 400 avant de reprendre les fractionnés longs ensuite.

Mais le plus important reste quand même la rencontre avec les copains, les « vieux » comme les nouveaux ; Sébastien de « Courir à Nantes » et organisateur de la 2ième Saturday Night Frontale avait fait le déplacement.

Après les échanges par blog, FB et mails, ce genre de rencontre est plus que sympathique, et fait aussi bien avancer le groupe de « copains qui courent » ;)

bye bye 2012, bonjour 2013 !

Et voilà,

c’est reparti pour un tour. Je vous souhaite donc une très bonne année. Comme vous êtes sur un blog de sport, j’espère que 2013 sera rempli de jolis sentiers, de pistes enflammées et de records perso battus !

Mais pour enterrer complètement 2012, rien de tel qu’un petit bilan, avec des chiffres et des mots.

Selon Garmin Connect, voilà ce que ça donne : 2250km courus, 1360 vélotaffé, 36 nagés, 320 pédalés, 216 vttés et 3 pagayés…

bilan 2012

J’ai encore pris beaucoup de plaisir à m’entrainer et à découper mon année en périodes, chacun devant servir à préparer une compétition ou améliorer ma vitesse de base.

Grosse modo, au cours de ces 12 derniers mois, je me suis organisé de cette façon :

– 2 à 3 semaines de  VMA avec des rappels de seuil

– presque 8 (dont une de coupure au ski) pour préparer le semi de Rueil

– suivies sans coupure de 7 ou 8 plus spécifiques trail pour le Nivolet Revard

– Après une semaine de coupure complète, j’ai « capitalisé » avec 4 d’entretien pour l’aventure chablaisienne, et la course dans le parc de chateau de Versailles 3 semaines plus tard.

– Ensuite, 8 semaines de plan VMA maison, en conservant des sorties presque longues

– Début Septembre, j’ai allongé progressivement les séances, insisté sur le seuil, refait des côtes (à pied et en courant) pour « préparer la préparation » de la SaintéLyon. Paris-Versailles a conclu ce mois.

– Comme le mois précédent, octobre et novembre ont bien sur été consacrés à la SaintéLyon ;)

 

Lire la suite