J’ai testé : New Balance Zante v4

Après de très bonnes sensations avec la Hierro (v2… la v3 vient de sortir et semble être la même en mieux), je repars en ce début d’année avec 2 paires de running New Balance en test.

Cette fois, la marque m’a fourni 2 modèles « routiers », avec 2 technos d’amorti différentes : la New Balance Zante v4 est en Fresh Foam (comme la Hierro) et la 890 v6 en RevLite (qui a été ma chaussure pour le marathon de Paris)

New Balance Zante V4 : les caractéristiques

Elle est rangée dans la catégorie « performance », pour les entraînements rapides et la compétition.

La nouveauté de cette saison (je n’ai pas couru avec les versions précédentes) réside au niveau de la tige en Hyposkin, façon seconde eau, pour une chaussure toujours plus proche du pied pour des performances accrues (puisqu’on vous le dit !)

Test New Balance Zante v4
Test New Balance Zante v4
Test New Balance Zante v4
Avis New Balance Zante v4

C’est donc léger (230g en 42), très souple. La Zante est assez proche du pied, mais sans le serrer. Au niveau du coup de pied, la tige est un peu plus rigide et rend le laçage simple et efficace.

En dessous, l’amorti est assuré par la mousse « Fresh Foam » protégée par une semelle semi-slick qui n’autorisera pas vraiment les escapades dans les sentiers humides (surtout que le mesh est assez exposé et pas prévu pour manger des cailloux. Mais c’est une pure routière. Chacun son boulot !)

New Balance Zante v4
New Balance Zante v4

La semelle est assez fine. Cette Zante est une chaussure qui se veut légère et dynamique. Comme beaucoup de New Balance, le drop est assez bas : 6mm avec comme hauteur de la semelle : 23 mm (talon) et 17 mm (avant-pied).

J’aime assez ce genre de caractéristiques qui va bien avec ma foulée assez rasante. Le faible drop ne me gène pas. J’ai pris l’habitude et c’est aussi un bon moyen de travailler un peu sa foulée.

Continuer la lecture de « J’ai testé : New Balance Zante v4 »

Test : Hoka Clifton 4

test-hoka-clifton-4

Chouette un nouvelle Hoka en test ! Après la controversée (enfin pas pour moi – je l’aime bien) SpeedGoat, la (très) légère et rapide Tracer, j’ai eu la chance de faire quelques kilomètres avec une autre routière de la marque : la Clifton

C’est la 4ème version de la chaussure de route « emblématique » de la marque française américaine. J’ai fait un peu plus de 160km avec depuis fin août. Sans avoir connue les précédentes éditions.

Comme toujours sur mes tests, j’essaye de varier les séances, d’emmener les running sur des sorties parfois en dehors de leur registre, afin d’essayer de donner un avis complet, mais comme toujours subjectif…

J’ai porté donc cette Hoka Clifton 4 principalement sur des footings, jusqu’à 20km, mais aussi sur des séances plus rythmées vers mes allures spécifiques marathon, semi et 10km (entre 13,5 et 15km/h donc…)

test-hoka-clifton-4
test hoka clifton 4

Pour ceux qui veulent aller à l’essentiel, sachez que le bilan est très positif. Je suis juste embêté par un souci de pointure. Bien qu’elle soit dans le même « 12,5 US » que mes autres Hoka, je manque un peu de place au niveau des orteils pour pouvoir l’embarquer sereinement sur une très longue distance…

Continuer la lecture de « Test : Hoka Clifton 4 »

[Test running] Mizuno Wave Shadow

test mizuno wave shadow

Sept ans que je n’avais pas chaussé une running Mizuno ! A l’époque il s’agissait de la Wave Ascend, une chaussure de trail solide et cramponnée qui m’avait fidèlement accompagné lors de la première édition de la SaintExpress….

Mais laissons de côté les chaussures de trail – même si la Saintélyon se court gagne souvent en pompes de route – car après 3 version de Sayonara, le fabricant japonais dit au revoir (oups…) à son modèle typé « performance » et lance la Wave Shadow.

Depuis début aoùt, je n’ai pas fait que manger des glaces ! (ceux qui ont suivi ma story instagram savent…) j’ai couru environ 150km avec, plutôt pour des sorties rythmées (travail de seuil, séances de côtes ou de vitesse sur piste) afin de me faire une idée assez précise de cette chaussure.

Mizuno Wave Shadow
Mizuno Wave Shadow

Continuer la lecture de « [Test running] Mizuno Wave Shadow »

Test – Altra Olympus 2.0

Test Altra Olympus

J’ai reçu cette Altra Olympus début mars, en toute fin de plan d’entrainement ecotrail. Le rodage aura été très court, mais je connaissais bien le chaussant de la marque, et j’ai rapidement décidé de les porter pour la course en me contentant de placer les semelles de propreté de mes LonePeak accompagnées d’une bonne couche de nok !

Arrivée de l'écotrail en Altra Olympus
Arrivée de l’écotrail en Altra Olympus

Mon but était de privilégier le confort et la protection. Et cela a plutôt bien fonctionné puisqu’elles m’ont amené au premier étage de la tour Eiffel en 8h ;)

L’Olympus 2.0 est la chaussure de trail la plus amortie de la marque au zéro drop et est équipée d’une semelle Vibram Megagrip, gage d’une très bonne accroche. Elle est prévu pour le trail, à tendance ultra et son gabarit la rend plus à l’aise dans les terrains pas trop techniques ni très gras.

Continuer la lecture de « Test – Altra Olympus 2.0 »

[Test chaussure de Trail] Columbia Caldorado II

columbia caldorado

Une chaussure de trail Columbia ?

Cela fait une grosse dizaine d’années que je connais Columbia comme équipementier généraliste « outdoor » . C’est à mon sens une belle marque, avec des produits de qualité, des technologies pour rester au chaud, au sec comme l’enduction Omni-tech ou la membrane Outdry (qui est équivalent au GoreTex)

Pour asseoir la marque et aller adresser le (fleurissant) marché du trailrunning, le groupe a choisi de s’appuyer sur Montrail, une marque du groupe disposant d’une bonne image (du moins au USA) en « re-bageant » un modèle à l’occasion d’une mise à jour. La Caldorado II est née ainsi. Et comme dans la foulée Columbia est devenu le sponsor principal de l’UTMB, des produits dédiés sont commercialisés pour accompagner cet événement.

C’est la cas de cette Caldorado. Une chaussure de trail polyvalente et efficace, que j’ai pu tester dans beaucoup de conditions sur un peu plus de 200 kilomètres.

columbia caldorado aux 25 bosses
Columbia Caldorado aux 25 bosses

Continuer la lecture de « [Test chaussure de Trail] Columbia Caldorado II »

[test chaussure de trail] Altra Lone Peak 3

Attention débarquement de test zéro drop sur le blog… C’est Altra qui s’y colle comme toujours,  avec cette Lone Peak 3. J’ai aussi testé le modèle « oversize » Olympus 2.5, mais il fera l’objet d’un billet séparé.

C’est ma 4ième paire de LP. Je ne vais pas revenir sur tous les détails et vous invite plutôt à lire les autres articles, mais cette chaussure de trail a quand même beaucoup évolué. Dans le bon sens.

Lone Peak 3
A l’aise dans mes Lone Peak !

Fiche technique de l’Altra LonePeak (à retrouver sur altrarunning.fr)

  • Plate-forme : plate-forme Zero Drop™, toe box FootShape™
  • Épaisseur de la semelle : 25 mm
  • Semelle intermédiaire : mélange EVA/A-Bound™
  • Semelle extérieure : Matériau adhérent TrailClaw™
  • Semelle intérieure : assise avec contour 5 mm
  • Partie haute : maille aérée légère Quick-Dry, coutures minimales
  • Autres caractéristiques : StoneGuard™ en protection des rochers, système de foulée naturelle NRS™ », Gaiter Trap™ scratch d’attache pour guêtres

En gros tout cela veut dire que votre talon sera au même niveau que votre avant pied (zéro drop), et que vos orteils seront à leur aise (footshape). C’est même franchement large en fait. Heureusement le laçage est efficace et facile à doser. Mais le 0 drop pourra au début vous chauffer un peu les mollets, même si on s’habitue (on se renforce!) vite.

Avec une épaisseur de 25mm, on est bien loin de la plus fine des Hoka. Mais c’était très bien pour les 55Km / 3000m de la GapEncimes. J’ai également couru 2 ultra trails avec la Lone Peak 2 (MaxiRace et UT4M). C’était parfait pour les sentiers lisses d’Annecy. Un peu juste pour Grenoble (mais c’était plus long. 18h vs. 14 et caillouteux à la fin)

Altra Lone Peak @ GapEncimes

Continuer la lecture de « [test chaussure de trail] Altra Lone Peak 3 »