bilan-2013

C’était 2013

Cette année 2013 a été une bien belle année de course à pied !

3800 kilomètres parcourus à pied, en vélotaf ou plus récemment sur le home-trainer, 5 compétitions majeures, 2 sur routes, 3 trails. C’est ce que l’histoire retiendra comme on dit. Car seul ces résultats officiels comptent et permettent de juger d’une progression.

Mais ce serait quand même bien dommage d’en rester là ; car ce que l’histoire ne dira pas, c’est que j’ai pris aussi énormément de plaisir à m’entrainer (beaucoup) plus, sans (vraiment) me blesser, au point d’en arriver à quel moment mon corps allait dire stop et se casser en morceaux.

Ce blog est aussi là pour garder des traces de cet ensemble, même si malheureusement je n’ai pas le temps d’écrire un article sur tout ce qui me fait envie.

L’année dernière…

J’ai fait des courses :

En commençant par un peu de vitesse (après une bonne coupure post SaintéLyon) pour revenir sur 10k avec comme objectif de passer sous les 40′ J’ai réussi à Rueil (39’54) après 2 mois de prépa spécifique.

10k-rueil-03

La semaine suivante, (10 mars) fini la pression du chrono. Je suis sur Lyon avec Mag et Fabrice et en profite pour faire les 27k de trail des Cabornis. Le travail de vitesse paye et je prends vraiment mon pied sur un trail court.

crédit photo Endurance Mag http://www.endurance-mag.com/actus/trail/les-cabornis-2013-en-16-photos/
crédit photo Endurance Mag

Ensuite retour au boulot pour le 2ième objectif de l’année : les 57 km du Trail Ardéchois fin avril Encore un beau week-end, je suis très bien reçu par le TTT mais il avait oublié de réserver le soleil.

Une course riche en expérience avec 7h17 heures dans le froid, la pluie et la neige, mais bouclée sans trop souffrir physiquement

groupe-ardéchois

 

 

Le 3ième objectif arrive 3 mois après (avec au milieu un passage « express » par Paris pour grappiller 30″ sur mon record lors des 10km de l’Equipe). Mag est de retour pour une nouvelle expérience sur le trail moyenne distance avec le magnifique Trail des Passerelles du Monteynard. Avec celui-là je pense avoir fait le tour des conditions (parfaites sur le Nivolet Revard, froides en Ardèche, chaudes au dessus de Grenoble)

Cette fois c’était beau, mais c’était dur. Je fini avec les quadri détruits. On ne m’y reprendra plus ;)

Sur la passerelle
Sur la passerelle

Ensuite retour sur la route, pour refaire le plein de vitesse en vue de la SaintéLyon avec une première tentative sur marathon. 3h14 presque facilement. A refaire…

runinlyon-medaille

 

La fin est classique, entre Saint Etienne et Lyon, avec la Runnosphère. Je fais la course presque parfaite, dans le sens ou je pense avoir exploité tout mon potentiel ;)

saintelyon-arrivee

 

 

Mais pour faire tout ça, je me suis entraîné :

  • j’ai testé le bi-quotidien pendant la prépa marathon. à refaire…
  • J’ai testé le myo cross max (à lire chez Runonline) et la pliométrie : c’est ma copine Tabata dont je vous parlerai dans un autre article…
  • j’ai « joué » à accumuler les séances pour passer 100 bornes en une semaine (une fois pour le marathon, un autre pour la SaintéLyon). Pas si facile. Jusqu’à 80-90 je gère bien. A 100, la semaine qui suis est moins évidente
  • je n’ai pas fais de sorties très longues 26 km  maxi ! (hors course comme le marathon pour la sainté) , préférant miser sur les « bons enchainements » (SL vallonnée après une grosse séance de côtes ou de VMA longue, séance de côtes longues après une séance de Tabata)

J’ai lu :

  • les blogs de la Runnosphère ! (et d’autres aussi c’est vrai)
  • le livre sur l’entrainement à l’ultra par Eric Lacroix, pour en savoir plus sur le moy cross max. Sauf qu’il n’en dit pas plus que l’article publié dans Trail Endurance.
  • un bouquin d’anatomie appliqué à la course à pieds par Frédéric Brigaud. Très technique, très passionnant !

J’ai été la star des écrans :

  • Avec mon portrait par Carole sur le site de la Runnosphère.
  • Et des marchands de journaux avec un article dans Zatopek sur mon « organisation » et la désormais fameuse technique du sparadrap pour aller courir à 6h du matin. En passant c’est vraiment une revue que je vous recommande, bien loin des traditionnels déballages de plan d’entrainement toujours identiques ou des conseils pour perdre 12kg…

zatopek-sparadrap

 

  • Mais aussi en banderole, version « taille réelle » à la Défense. Surprenant car je n’étais pas au courant (on m’avait pris en photo, mais ça remonte à plus de 2 ans)

banderolle-la-defense

J’ai changé de chaussures

A chaque sortie… pour tout le temps faire travailler mes pieds, ne pas leur faire prendre d’habitude, bien aidé par les partenaires qui m’ont permit de faire plein de tests :

  • Saucony Peregrine 3 : pour le trail long, la récup, le sec, le glissant… (j’avais acheté les 2 précédentes versions…)
  • Merrell Mix Master : pour le trail court et sec. vivement le printemps…
  • Kalenji Kiprun Comp : la chaussure de mon record sur 10k
  • Altra Instinct : pour les footings pépère sur la route. O drop, de la place à l’avant pied, mais un trop lourdes
  • Altra Lone Peak : ma chaussure de SaintéLyon, mais très polyvalente. Elle a détrôné mes Peregrine
  • Mizuno Levitas : ma chaussure du marathon de Lyon. 0 drop, 210 grammes en 47. Minimaliste mais confortable.

 

J’ai couru avec les copains

Sur toutes les courses, j’ai croisé un copain de la Runnosphère. J’ai passé une journée à Chamonix au top pour tester la Suunto Ambit (tient là aussi il y a un gros brouillon dans le blog que je dois finir…) ; il y a eu la #SNF, la Saturday Night Frontale, pour rassembler des coureurs, leur faire « visiter » Saint Cucufa, papoter, préparer la Sainté…

 

Bref, c’était une belle année de course à pieds.

 

Bonne année !

Et vivement 2014 ;)

12 réflexions au sujet de « C’était 2013 »

  1. Une belle année pour toi en effet!
    Même si pour en arriver là tu t’es envoyé de bonnes séances d’entrainements, notamment avec Tabata ;)
    Mais ça valait le coup!
    ça à été un plaisir de te revoir aux passerelles.
    Je te souhaites de prendre autant de plaisir en 2014.

  2. Grosse et belle année, qui en présage d’autres encore plus belles, tu as mis en place les recettes qui te conviennent et pris du plaisir dans l’effort.
    Bravo pour tes vitesse supersoniques aussi ;-)

  3. Une très belle année magnifiquement résumée dans un article fort intéressant.
    Mais je suis étonné de ne pas lire plus de chiffres :)
    Il faut que je me replonge dans mes Zatopek (une excellente revue, je confirme) car j’ai zappé cet article.
    Je vais également me replonger dans ton récit du Trail des Passerelles du Monteynard car j’ai bien envie de le faire en 2014.
    Excellente année à toi et j’espère à très bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>