Mon plan anti-sécheresse

 

Il ne sera pas question d’agriculture ou de nappe phréatique dans ce billet, mais avec 17° ce matin (et pourtant je me lève tôt), il fait déjà bien chaud pour aller courir !

Surtout quand on connait l’impact de la déshydratation sur les performances sportives ; il vaut mieux boire un coup régulièrement : 1% poids du corps perdu en eau, diminue les performances musculaires et physiques de 10% !

Et à l’approche de l’été, ça commence à bien suer…

A titre d’exemple, mon sujet de test favori (moi en fait) s’est livré à une étude scientifique, selon un protocole très strict :

  • 5h36 – levé – monter sur la balance : 78,9 kg
  • 5h44 – départ pour une bonne sortie rapide avec un peu de dénivelé en forêt
  • 7h35 – retour sur la withings : 78,2kg
C’est pas si terrible me direz vous… ?
Sauf que pendant ma sortie j’ai bu 600ml… soit 0,6kg… soit une perte de 1,3kg en 1h30. Pas mal comme régime !
Il faut donc boire, boire et re-boire quand on fait du sport. La théorie recommande même 0,5 à 2 litres / heures en fonction de l’intensité. Et pour pouvoir boire, il faut soit faire son parcours en fonction des fontaines publiques, soit emporter de l’eau…
Le système le plus pratique est sans doute la poche à eau, dans un sac à dos (un camelbak en fait !) . ça ne bouge pas, n’irrite pas le dos et permet d’emporter une bonne quantité de liquide (2L), de la nourriture, des outils… C’est ce que j’utilise pour le vtt et les sorties longues de course à pied.

Mais cet ensemble a un inconvénient, c’est qu’il faut le laver (enfin vous faites comme vous voulez, mais perso j’aime pas trop boire des champignons…) Et quand on court déjà après le temps pour pouvoir courir, laver le sac trempé par le dos transpirant, laver la poche (cf. la bonne méthode de Runmygeek) ça devient vite pénible. Et encore plus pour les sorties pas trop longues (entre 1h et 1h30)…

Il y a aussi les ceintures porte-bidon, (un bon test de Mathès sur le marathon de Paris ici) mais chez moi ça bouge, ça peut serrer le ventre et c’est encore un truc de plus à mettre à la machine.
J’ai donc investi (6,95€ !) chez mon dealer habituel dans un bidon et une petite poche à « scratcher » autour pour ranger mes clés.
ça donne ça :
Le bidon est très souple, léger, et la tétine, facile à ouvrir avec les dents ou les doigts offre un bon débit. Le seul point qui pourrait gêner certains c’est le bon goût de plastoc à la première utilisation.
Mais c’est une bonne raison pour ajouter à l’eau un peu de sirop ou de poudre isotonique ;)
Et en rentrant, un passage sous le robinet et c’est fini !
La petite poche est bien pratique, surtout que maintenant je suis souvent en short et tee-shirt sans rangement sur pour les clés. Elle permet aussi de gliser un petit gel ou un billet pour rapporter des chocolatines en fin de sortie !

Sur le terrain, une de mes craintes concernait surtout sur le poids de l’ensemble pendant la course. Je l’ai emporté sur 3 sorties de 45′ à 1h30 sans aucun problème de bras. Et surtout c’est sacrément confortable d’avoir de l’eau toujours sous la main.

Je compte l’emporter quasiment systématiquement, pour des sorties pépères ou plus intenses. Il existe aussi des modèles plus « évolués » avec une poignée intégrée chez Décathlon, Nike et Raidlight.

8 réflexions au sujet de « Mon plan anti-sécheresse »

  1. Attention aux déséquilibre en tenant un truc rempli dans la main, je suis pas vraiment convaincu par cette méthode… D’ailleur durant le semi j’ai vu quelqu’un avec une bouteille à la main, mais question d’habitude…

  2. je suis sorti ce matin entre 10h30 et 11h30 environ et j’ai trouvé l’air super frais en comparaison de mes sorties habituelles de 18h30, ça fait un bien fou :)
    concernant l’hydratation, je ne bois jamais pendant des sorties de moins d’une heure mais je compense largement en rentrant. au niveau du matériel je suis toujours à la recherche de la méthode miracle. J’ai couru mes 2 derniers semis avec une petite gourde décatlhon (250ml) à la main. Je viens de voir le tien, il est bien, je vais investir !
    Si je décide de remonter sur marathon cette année il va falloir que je trouve la ceinture ultime et efficace :)

  3. Tu le portes à la main… dans la main? Je suis encore avec la vieille méthode de ceinture à la taille. Suffisait d’y penser… ;)

    Sérieusement, le goût de plastique, je ne peux pas. Mon étude scientifique à moi a donné que toute eau passée dans un bidon à plus de 20 degrés a une durée de vie savoureuse de 30 minutes. En haut de ça, la fontaine l’emporte. Mais là, il y a le risque des chiens qui boivent à certaines fontaines… alors je prends pas de chance et c’est la méthode du billet.

    Ton étude ne dit pas si le poids est repris ou non? À ce rythme là…

  4. Porter à la main, c’est pas mon truc. J’ai une ceinture avec 4 mini gourdes, mais elles avaient parfois tendances à tomber, ce qui avait le don de m’énerver au plus haut point. J’ai acheté une ceinture porte gourde de 500ml, plus pratique, mais bon ça ballotte. Pour les fontaine, on en trouve de moins en moins, même dans les parcs publics j’ai dû mal à en trouver. Et perso il me faut à boire même pour une sortie de 1h.

  5. c’est vraiment une histoire perso cette histoire de soif et de portage.
    Mais honnêtement je suis surtout passé au bidon pour ne pas avoir à laver la poche, le sac…
    La ceinture je pense qu’il faut tester, voir si ça bouge, irrite au bout de 15 bornes…

    Pour ce qui est d’avoir un truc à la main, j’avais un peu peur du poids. j’y pense les 5 premières minutes, mais ça s’oublie vite. Et plus je bois, plus il s’allège…
    Je ne pense vraiment pas que cela puisse causer le moindre déséquilibre. Le bidon passe d’une main à l’autre régulièrement sans y penser. Et pour le prix…
    Je referait un billet si un de mes bras devient plus gros que l’autre ;)

    @Pascale : merci ! je fais ce que je peux. Enfin surtout je m’amuse !

  6. Sinon l’autre option c’est de mixer Camelbag et gourde.
    Tu mets ta gourde dans un sac à dos qui ne bouge pas trop ou dans ton camelbag sans la poche à eau.
    Comme ça, beaucoup moins de lavages ! ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>