Nivolet – Revard : S-6 !

Moins de 6 semaines avant la promenade au-dessus du lac du Bourget

La ballade s’annonce belle, entre les terres de Lamiricoré et de Doune. On m’a même parlé d’un ravito au Nutella au pied de la croix du Nivolet! C’est le gros objectif de cette année (la course, pas le nutella) avant la SaintéLyon avec le but est de découvrir le « vrai » trail, et de surtout prendre du plaisir tout le long du chemin.

Mais 6 semaines, ça passe hyper vite (surtout que la première est bien entamée)

Cela donne donc :

1 semaine de récup après le semi

3 semaines de charge

2 semaines de plus en plus cool, sans travail de qualité et avec uniquement des footings vallonnés dans mon bois

J’ai comme d’habitude plein de questions sur mon plan d’entrainement.

En gros, depuis janvier,  j’ai bien mangé du seuil et de la vma courte, avec en plus des sorties « presque » longues (2h à 2h30) et un peu de côtes en vélo pour les cuisses.

Je m’entraine 6 fois par semaine,  avec un peu de vélotaf (3 fois par semaine, 8km en 25’ l’aller) mais je ne suis pas sûr que ça serve à quelque chose (trop court ?)  à part me changer d’air.

Du lundi au dimanche ça donne : côtes en vélo / footing vallonné (D+ 300m …) /seuil / piscine / vma / repos / SL

Et maintenant que faire ?

  • Pareil ?
  • Remplacer les séances de vma par des côtes longues (chez moi ça veut dire 6 à 8 fois 6’ à 85%  = environ 800m de long / 80m D+ environ) ?
  • Remplacer le footing vallonné par des côtes longues ? (et du coup intervertir piscine et seuil) ; mais cela me parait compliqué à tenir physiquement
  • Remplacer le seuil par des côtes longues ? (même % cardio, mais fractions plus courtes). Surtout que j’ai déjà pas mal bossé le seuil
  • Mixer : une semaine côte longues / une semaine seuil ?
A votre bon cardio coeur !

10 réflexions au sujet de « Nivolet – Revard : S-6 ! »

  1. Un bon conseil de traileur des montagnes … à défaut de pouvoir bouffer du deniv’ je te conseil de faire des séances longues en cap + velo du genre 2h30 footing cool + 2h vélo en forçant un peu … il y a 50 bornes et surtout du D+ contrairement à la SaintéLyon qui est super roulante … ca va marcher rapidement dans les côtes il te faudra de l’explosivité … oublie donc la VMA … enfin je n’ai pas la science mais pour ma part je débute de longues balades en montagne dans 7 jours : Portage avec bébé en promenade avec D+, sorties longues jusqu’à 1200D+ un peu seuil mais dans les bosses uniquement … enfin s’entraîner à encaisser les chocs dans les cuisses !

  2. viens donc faire un stage longue durée en montagne histoire de manger du D+ à fond les ballons :D
    Sinon, inspires-toi du plan de mon coach… VMA longue / endurance de force / VMA courte / endurance, en grimpant en volume petit à petit suivant les semaines. Ca marche bien pour l’entrainement « en ville ».

  3. J’essaye d’en faire sans en faire…
    Pour les quadris, voir ma séance de vélo de ce soir sur dailymile
    Pour les ischios, c’est moins franc mais ils font un travail intéressant avec les palmes ;)

  4. Tes sorties presque longues ne sont pas assez longues à mon goût. Des 3 heures – 3 heures 30 vont faire la différence. Essaye de placer des côtes dans tes parcours. Et n’oublie pas l’hydratation et l’alimentation durant ces sorties comme pour tes trails. Tes sorties vont être plus faciles comme ça. La vitesse, tu l’as déjà bien travaillé. Reste à l’entretenir. Je trouve que tu t’entraines déjà très bien. On a vu le résultat en fin de semaine dernière.

  5. Sans rentrer dans les détails (par ce que je sais pas le faire) je dirais qu’il te manque que les spécificités du trail,

    - du D+ et du D- (SL spécifique)
    – les changement de rythme (fartlek)
    – un peu de relance
    – l’alimentation en course (SL)
    – les appuis instables

    voila ce qu’il faut que tu bosse pour être prêt au nivolet.

  6. Merci à tous pour vos avis.
    je vais remettre une peu plus l’accent sur le D+ et évite le plat ;)
    Mon tour de base fait 12 – 12 bornes et un peu plus de 300m de D+ C’est pas grand-chose mais c’est mieux que les bords de Seine (et les aller-retour à la montagne pour un week-end choc c’est pas possible)

    Pour les sorties longues ça va bien sur un peu s’allonger, mais je pense avoir une bonne base depuis la prépa sainté. Je fini les 2h30 vraiment facile donc je vais pousser un peu mais sans dépasser 3h30.ça m’apportera rien car je peux pas trouver 1000m de D+ continu donc autant écourter et essayer de travailler sur la fatigue.
    En plus chez moi ça monte et ça descend tout le temps. On va dire que ça fait relancer…

    L’option vélo+course de Lamiricoré semble bien mais difficile à caser dans le planning mais je vais essayer

    @Lexel : pour les appuis instables, je crois en mes chevilles en béton… et au renforcement par le travail de la foulée minimaliste. Tu les fais courir quand tes Merrell ? ;)

  7. Pour l’instant je les promène entre la cuisine et le salon :p
    Mais par contre je tourne pas mal avec les Brooks pure grit et ça j’aime beaucoup plus comme chaussure.

  8. Bosser aussi le D-!!! la descente peut être très limitative à force d’à force…
    Accélérer dans toutes tes descentes longues pour bien taper et casser de la fibre.

  9. c’est vrai que j’en ai pas parlé mais c’est prévu dans toutes les SL et séances de côtes : montées cool, descentes à fond ;)

    je serais curieux de connaitre l’influence de la foulée minimaliste dans cette situation : la foulée est plus courte, plus légère, mais il faut quand même amortir avec les cuisses!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>