Archives du mot-clé Saint cucufa

STL-60ans

SaintéLyon me voilà !

Samedi dernier (enfin celui d’avant…)  s’est déroulée la #snf, pour Saturday Night Frontale, troisième du nom après une première édition rueilloise et une autre nantaise.

Je vais donc simplement commencer ce billet par remercier les participants de cette sortie !

Amis proches, amis Facebook, ami d’ami, tout le monde était là dans l’esprit que j’avais imaginé : apporter sa bonne humeur et simplement courir, partager une sortie de nuit dans les bois ; en profiter pour discuter, refaire le monde de la course à pied même si beaucoup avaient déjà la tête et les pieds entre Saint Etienne et Lyon. Un groupe plus petit et plus homogène, c’est aussi plus facile à gérer pour moi

Cette année, les niveaux des invités étaient très proches. Mais surtout chacun a su trouver sa place et son rythme en tenant compte des autres. Vingt-cinq kilomètres et presque 600m de dénivelé à ma montre, pas tant de boue que ça, mais quand même de jolies flaques planquées dans l’herbe, et un tiers de SaintéLyon de fait ;)

Cela en aura rassuré certains, inquiété d’autres, permis de tester le matériel en conditions « presque » réelles, l’accroche des chaussures dans la boue…

Pour en arriver là, j’ai comme toujours suivi un plan d’entrainement perso. Je l’ai construit avec pas mal d’incertitudes sur la récupération du marathon de Lyon en appréhendant un peu cet enchainement, malgré les 9 semaines d’intervalle. Mais le marathon s’est tellement bien passé, et la récup beaucoup plus facile et rapide qu’après l’Ardéchois ou les passerelles, que j’ai remis les gaz après une brève coupure (1 semaine off, 1 de footing et 1 de reprise progressive) et pris le risque de placer 4 semaines de charge avant 2 plus light pour l’affûtage.

Dans les détails, voilà ce que ça donne :

STL-bilan-prepa

Lire la suite

Retour sur la SaintExpress: l’entrainement

Il a commencé le 31 aout. Avec le plan de Bruno Heubi : marathon 4 séances par semaines / 13 semaines.

La distance prévue était proche du marathon, le dénivelé en plus ; que je pouvais facilement ajouter avec quelques tours de Saint Cucufa (un peu plus de 150m de dénivelé pour monter en haut. (on ne rigole pas depuis les montagnes…)

Globalement cela s’est très bien passé !

Par contre je pense qu’il ne faut pas l’attaquer en partant de « rien ». Je courais régulièrement avant de le commencer avec 2 à 3 sorties par semaine (dont 1 de vtt) et j’ai fait sur fin juillet – début aout les 3 premières semaines du plan pour me « tester » sur la presqu’île du Cap Ferret, en finissant par 1.5 semaine très cool.%%%

Le passage de 3 à 4 sorties par semaine a été raisonnable, même s’il y a quelques gros morceaux (genre EMA 3×20′ ou 25+20+15…) et que les phases « d’assimilation » arrivent au bon moment…

J’ai donc tenu 4 séances par semaine, quasiment tout le temps avant d’aller bosser (réveil à 5h45…) depuis le 31 aout. Jusqu’au changement d’heure j’avais la chance de voir le soleil se lever. Puis ce fut la période de la frontale, parfaite pour préparer la SaintéLyon :)

Mardi et mercredi je partais avec un ou deux verres d’eau. Vendredi, avec une banane ou une barre de pain d’épice et 1L dans le camelback rempli de poudre « endurance » de chez décathlon Dimanche : idem mercredi avec plus de liquide dans le sac et parfois une barre / gel entre les phases à allure 3.

Pour le déroulement hebdomadaire :

mardi : fractionné (celui de la colonne de droite) au début je partais quasiment à fond en essayent de tenir, puis je me suis plus servi de mon garmin en le faisant bipper si la vitesse moyenne (sur 150, 200 ou 300m) passait en dessous de la cible (15 puis 16km/h à la fin ; 14 pour les semaines de relâchement) Je n’ai toujours aps fait de test de vma

mercredi : ‘endurance’, souvent en montant (d+ 150m) sauf après mk6… souvent en musique pour la motivation…

vendredi : ‘ema’ souvent en forêt avec du dénivelé (d+ 200m), mais en général j’essayais de trouver des bouts de chemins plats. Du coup j’ai souvent pas tenu la « cible » de 12.5km/h

dimanche : SL avec de gros passage en forêt. Entre 350 et 500m de d+

Chaque semaine je ne faisais pas non plus 150+200+500 de d+. Ma plus longue sortie fait 30 km et 250m de dénivelé

J’ai aussi un peu modifié le plan pour inclure « marseille-cassis » qui tombait le dimanche suivant une semaine de relachement. La semaine avant la course j’ai couru mardi et mercredi, 13 et 9 km en footing cool – 10km/h – ça fait donc quasiement 2 semaine de relachement ;) Après la course, j’ai sauté le fractionné du mardi pour ne reprendre le plan que le mercredi (11.5km cool). La fin du plan s’ést déroulée sans accro malgré une cheville bien tordue lors de la dernière sortie longue…

En guise de bilan « chiffré » :

  • 50 séances
  • 71 heures
  • 734 km (820 en comptant les sorties en vtt) soit plus de 220 km par mois
  • Vitesse et distance moyenne : 10.,2 km/h – 15km
  • FC moyenne : 148 bpm

VTT avec stéphane

Petite sortie vtt du dimanche matin avec Stéphane…
On a enchainé depuis le centre de Rueil, les bois de Saint Cucufa, de la Celle et de Louveciennes. Le retour est à optimiser pour éviter de traverser les résidences de la Celle et peut être passer plus au large…
J’en profite aussi pour tester l’export du parcours enregistré avec mon gps vers GPSies.com

  • PS1 : Cliquez sur la vache pour voir le parcours en grand, ou ici pour le voir en très grand
  • PS2 : L’A86 passe sous Saint Cucufa…