Entrainement SaintéLyon : fin de la première partie

Le premier bloc de cet entrainement SaintéLyon est passé. Et plutôt bien. Les curieux peuvent aller sur le billet du plan où je rajoute au fur et à mesure les liens vers les activités Garmin connect.

Je n’ai jamais autant couru (80km hebdo), tout en conservant un bon complément à base de vélotaf light, des côtes en vélo et la piscine. Cela change de l’année dernière où, de peur d’arriver trop fatigué par l’entrainement, je m’en étais tenu strictement au plan… (4 sorties, uniquement du running)

Physiquement tout va bien. Même si une séance de 1000m m’a déclenché une bonne douleur à l’intérieur de la jambe. J’hésite entre une périostite et une inflammation de l’insertion du tibial postérieur (qui participe au soutien de le voute, assez sollicité lors des cet fractionné réalisé en Five Fingers). Cela se résorbe doucement mais surement et ne me gêne pas pour courir.

Le bonus du moment est tombé vendredi matin où j’ai réussi à me synchroniser avec Seb afin que nos séances puissent se croiser. On habite pas très loin, mais le matin avant d’aller bosser, le timing est serré. Pouvoir se croiser dans la brume des quais de Seine à 6h du matin, à la lueur des frontales est assez motivant !

L’esprit Runnosphère ?

6h du matin sur les quai de Seine entre Rueil et Saint Germain

 

 

 

 

 

 

 

 

On remet ça quand tu veux !

Continuer la lecture de « Entrainement SaintéLyon : fin de la première partie »

La limite de la sortie longue ?

Hier j’ai couru ma plus grande distance « hors course ».

Si les 3/4 se sont vraiment bien passés (forcément, c’était la sortie « Runnosphère @ Versailles Edition#2« ), les 4 derniers kilomètres ont été un peu longs. J’avais faim (malgré 2 nougats, 1 pâte d’amandes, 6 ou 7 bonbons fructose / dextrose isostar et 1.5 litres d’eau), les pieds fatigués et un peu mal au genou droit. Même si la vitesse était encore bonne, j’étais pressé de rentrer.

L’après midi, après un énorme gigot d’agneau, je me traînais encore et en profitais pour me poser des questions sur la durée de la sortie longue, surtout dans le cadre de préparation pour la SaintéLyon.

En résumé de mes interrogations… je sors 4 fois par semaines ; est ce que des sorties de 3 heures et plus sont raisonnables ou ne vaut-il pas mieux ne pas trop dépasser 3h mais rajouter une cinquième sortie dans la semaine ?

J’avais en tête de réaliser chaque semaine quasiment le même nombre de kilomètres que ce que comporte l’objectif

Après une mini sieste et un gouter (2h après le gigot…) ça allait beaucoup mieux. J’ai pu bricoler et jardiner (presque) normalement, quitte à pas monter les escaliers trop vite… ;)

Mais la question reste un peu. Je recommencerai, mais en essayant de respecter une des bases de l’entrainement en course à pied : la progressivité ! Car après quelques sorties à 20 – 25 km je suis passé à 36 directement. Il faudrait juste que je respecte mon plan, en ajoutant 15′ chaque semaine ; Mais jusqu’à combien ?