Archives du mot-clé trucs et astuces

Petzl Nao

Petzl Nao : personnalisation des profils

J-5 avant la SaintéLyon. Peut-être « LA » course de nuit. Il faut donc une frontale, même si à moins de faire la course en tête vous n’aurez pas forcément besoin de courir avec un phare sur la tête…

Mais depuis peu, pour y voir clair dans Saint Cucufa et faire de l’ombre à Noostromo, j’ai remplacé ma Tikka xp / Core par une Petzl Nao.

Franchement c’est le top. le surplus de lumière est très confortable et la largeur du faisceau est hyper appréciable. J’apprécie beaucoup le volet « grand angle » de la tikka XP car il éclaire bien l’ensemble du chemin et du coup n’est pas très sensible aux mouvements de la tête. Avec la Nao, c’est pareil, sauf qu’il fait jour…

Bon il se trouve que c’est effectivement un phare, mais un phare intelligent grace à la technologie « Reactive Lighting ». Vous pouvez d’ailleurs lire l’article sur Terre de Trail pour les infos techniques et le comportement sur le terrain.

De mon coté je me suis donc penché sur les réglages offerts via le logiciel « OSby Petzl ».

Lire la suite

Courir une séance de fractionné avec son Garmin

 

Suite de la série de billets « trucs et astuces »

 

Si tout s’est bien passé à l’étape précédente, vous venez de récupérer votre gps dans le bac à fleur et vous vous retrouvez dehors baskets aux pieds, Garmin chargé avec votre séance de fractionné bien programmée.

Pour y accéder : Menu > training > entrainement > entrainement avancé. Choisissez votre séance en appuyant sur « Mode » puis « effectuer entrain. »
Elle va se dérouler comme prévue par vous (en gros s’il y a 11 séries au lieu de 10, ou 30″ de repos plutôt que 1′ ce ne sera pas de la faute du Garmin…)

 

Après un bip, 2 nouveaux écrans sont disponibles sur la montre (faites défiler avec les boutons « flèche » sur le coté droit)

  • le premier avec plein de trucs écrit tout petit (étape en cours, étape suivante, résumé de la dernière étape (pratique pour savoir en combien de temps vous avait fait les derniers 400m où la distance parcourue dans les dernières 30 secondes)
garmin-fractionne1.jpg
  • le deuxième, change en fonction de l’étape en cours et de la cible que vous avez programmé (distance restant à parcourir (sur les 400m) et l’allure moyenne de cette étape) ou zone de FC cible et temps restant. Pratique sur les séries longues pour bien régler son allure
garmin-fractionne3.jpg

Comme d’habitude, appuyez sur « start » pour démarrer.
Vous entrez dans l’étape 1 (échauffement) sans contrainte particulière. Une fois bien chaud, appuyez sur « lap »
Attention, vous allez entrer directement dans l’étape suivante, à savoir 400m à au moins 4′ au kilomètre. Faut pas traîner ! (mais pas partir trop vite)

En fonction de votre allure, la montre emmet 2 magnifiques mélodies pour vous faire ralentir ou accélérer.
Un compte à rebours vous prévient quand vous approchez la fin de chaque étape. Ces bip sont donc aussi annonciateurs du début d’une partie rapide après la récup.
C’est le bon moment pour recommencer à courir ; surtout pour les fractions courtes de 30′ par exemple.
Une pop-up sur l’écran  vous rappelle ce que vous devez faire et combien de répétitions vous avez déjà effectué :

garmin-fractionne2.jpg

Les plus pointilleux auront noté que nous avons programmé 3′ de repos après la série de 5×400/1′ de repos. Après le dernier 400 rapide, vous aurez donc la minute de 1 repos de la série et les trois qui séparent les 2 séries de 5. Cela fera donc 4′ de récup. Pensez-y ; ou plutôt regardez l’écran de votre montre pour lire ce que vous devez faire. Ce serait-dommage de partir en sprint à la place de récupérer ;)



A la dernière série, vous finirez donc par 1′ + 3′ de récup, au bout desquelles l’entrainement sera terminé. Le chrono va donc s’arrêter avec encore une belle musique réconfortante…
Profitez-en pour appuyer sur la touche « start » pour la relancer. Une fois rentré, vous ne verrez qu’une seule séance sur garmin connect.
Si vous avez activé le « tour auto » (comment-ça vous ne savez pas ce que c’est ?) il se remet en marche instantanément.


Facile non ?
Vous avez des questions…. ? Les commentaires sont là pour ça !

Programmer une séance de fractionné sur son Garmin Forerunner 305

Programmer un fractionné sur son Garmin ?

Cela fait quelque temps que ce billet me trotte dans la tête car j’ai l’impression que de nombreux utilisateurs n’utilisent pas toutes les capacités de programmation de ce petit joujoux de chez Garmin ! (n’est ce pas Giao et Philippe…)

Forcément, personne ne lit le manuel

Donc à la fin de cet article, et si je ne me suis pas trop gouré dans les étapes, vous devriez pouvoir réaliser à peu près n’importe quelle séance présentée dans un plan d’entrainement : du classique « 30/30 @ 14km/h » au plus long « 2x6x300m à 100% VMA avec r=45 » et R=3″ en passant par le plus complexe « 6x250m+5x200m+5x150m rec :40-35-30/1′ entre »

Et surtout sans avoir à trouver un stade ou une piste ouverte, un bout de route avec des repères tous les 50 mètres… Imaginez vos séries de 400 en bords de Seine, dans un sentier forestier… ce serait pas plus joli que sur du tartan ?

Bon, il faudra quand même courir ; et vous laisser guider par les doux bip-bip de votre montre.

D’ailleurs cette possibilité est présente dans le Forerunner 305 mais aussi les Forerunner 205 / 405 / 410 et 310. Mais pas dans les 110 / 210. Ce dernier permet bien de programmer du fractionné, mais sans pouvoir définir des cibles (allure ou % de FCM à respecter)

Voici donc à titre d’exemple de quoi programmer une séance de 2x5x400m à 4’00 au kilo avec 1′ de récup et 3′ entre les séries.

Nous allons construire étape par étape la séance. Chaque étape sera vue comme un « tour » dans garmin connect ce qui est plutôt pratique pour les fans de données sur leur course ;)

 

Lire la suite

La technique du pot de fleurs

Premier billet d’une série de « trucs & actuces » que je vais essayer de faire vivre un peu sur l’utilisation du cardio / gps Garmin. Il prend en exemple mon modèle perso, un Forerunner 305, mais cela devrait aussi fonctionner pour les autres…

Aujourd’hui, je vous donne mon truc (2 en fait) pour ne pas avoir à poireauter comme djailla que votre Garmin ait bien capté les satelittes avant de commencer à courir ! Il n’y a rien de plus énervant que de scruter sa montre afficher « Recherche Satellites » dans le froid ou le vent le matin…

En effet, si vous partez (appuyez sur le bouton start) avant que la barre « recherche satellites » n’ait disparu, déjà il vous manquera le début de votre séance, et surtout la montre mettra encore plus de temps à vous positionner (en plus c’est écrit dans le manuel) et avec un peu de chance vous aurez même droit à un « êtes vous à l’intérieur maintenant » alors que vous êtes justement dehors en train de courir…

  • Premier truc : le (fameux) pot de fleurs !

Si le premier temps pour attraper les satellites est parfois long, une fois que c’est fait, même si on les perd, le retour est rapide. L’idée est donc de placer la montre à l’extérieur, dans un pot de fleurs la jardinière, pour qu’elle se positionne tranquillement le temps de vous préparer ; profitez en pour boire un coup, démêler le fil de votre ipod…

garmin-recherche-satellites.jpg
Une fois prêt, enfilez la montre. Elle reperdra surement les satellites, (et affichera ce message) mais n’en tenez pas compte. Une fois arrivé dehors elle les récupérera instantanément !