[Test] Saucony Kinvara 7 (très) bonne à tout faire ?

Sept versions de Kinvara !

Pour un coureur prétendu minimaliste – ou du moins très intéressé par la chose – il m’aura fallu du temps avant de chausser LA référence du courir naturel, celle par qui tout est arrivé : la Saucony Kinvara !

Bon, les première « K » c’était quand même juste après les Five Fingers qui « cassaient » des métatarses, et avant que cette bulle n’éclate gentiment. Même si en regardant le running et les pieds des pratiquants d’un peu plus près, il me semble quand-même que la tendance à la réduction du drop soit durablement installée. Mais pas celle de l’amorti.

Alors à  quelques jours de l’arrivée de la Kinvara 8 (et son amorti everun sur la totalité de la semelle), voici mon test de la v7.

Du coté des caractéristiques ?

218g (c’est le poids officiel, en 42)

4mm de drop (de toutes façons, vous ne trouverez pas de talon haut de 12mm chez Saucony)

Semelle extérieure en EVA, très souple, tendre et flexible, mais avec des renforts en caoutchouc plutôt bien placés pour contrer l’usure

Everun : le matériaux « magique » de la marque américaine. Il apporte du dynamisme, de la constance malgré la répétition des chocs. Chez la concurrence, il s’appelle Boost, Fresh Foam ou Zoom… ;) Je l’ai déjà « couru » avec la Triumph, mais il est ici uniquement sous la forme d’un insert sous le talon et cette Kinvara 7 n’en bénéficie pas trop selon moi car l’avant pied reste très classique, et très bon ;)

FlexFilm : c’est l’enrobage thermocollé sur le mesh pour assurer le maintient, un séchage rapide et un super confort. Pour la solidité par contre il faudra être prudent. C’est une pure chaussure de route qui n’appréciera pas d’aller batifoler dans les cailloux et les branches…

Prolock : 2 bandes noires qui sécurisent le medio-pied sans entraver le déroulé. Attention à ne pas trop tirer sur les lacets car c’est assez efficace ;)

On court ?

Avec plaisir !

J’ai tellement pris mon temps pour la tester qu’elles ont désormais 500km au compteur. Et ce n’est pas fini ;)

Edit post publication : 2 photos de la semelle au moment de la publication de ce test. Tout va bien.

Elles m’ont accompagné sur de très nombreux footings, mais aussi de la vitesse, de l’allure marathon, du seuil… Elle est très légère, souple et se fait oublier dès les première foulées. L’amorti talon est très « sécurisanté en cas de fatigue, de talonnage, d’écart de trajectoire.

A l’avant, c’est plus fin. Mais maniée avec douceur, cette Kinvara 7 rend bien l’énergie qu’on lui donne avec un léger dynamisme toujours agréable. La K7 ne tape pas (désolé), elle rebondi ! Et me fait penser à feu mes hattori, en plus tolérantes.

 

On achète ?

C’est clairement une paire que j’ai envie de renouveler. Pour les jours où je vais courir vite fait (mais bien fait!) un petit footing sans me prendre la tête, pour une séance plus appuyée.

Je connais au moins 2 coureurs qui ont emmené les précédentes version sur marathon, et c’est pour moi une bonne candidate, à condition d’avoir du pied pour endurer les kilomètres. Mais pour toutes les autres séances du quotidien, elles seront parfaites !

Si vous chassez le chrono, ou si vous êtes plutôt habitué à un gros amorti façon Hoka il vous faudra surement une ou deux séances d’adaptation, mais on prend très vite ses marques dans ces K7.

Petit ajout suite à un commentaire Facebook (merci !) : Ce sont aussi d’excellentes chaussures de transition pour la course minimaliste. Si vous avez l’habitude de running classiques à fort drop et amorti, elles permettront de solliciter gentiment mais surement vos mollets grâce au faible drop, ainsi que les pieds (amorti léger) pour essayer d’apprendre à retrouver du dynamisme et de la réactivité ailleurs que dans la semelle de la chaussure de course

En 3 mots pour finir : polyvalentes, légères et dynamiques.

 

 

Comme toujours, si ce test vous a intéressé, n’hésitez pas à me laisser un commentaire. Vous pouvez également soutenir mangeurdecailloux.com en achetant une Kinavara 7 ou la prochaine Kinvara 8 en cliquant sur ce lien affilié ou une des bannières de ce site. Je toucherai alors une petite commission sur la vente.

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :