un peu plus vite

Mercredi dernier, le plan qui doit m’amener aux 10km de planet jogging prévoyait : footing 20′ + 20′ à 80%.

Un programme parfait pour intégrer un peu de minimalisme ;)

Me voilà donc reparti chaussures aux pieds… et aux mains !

Comme pour cette séance je devais conserver une allure régulière, je me suis orienté vers du plat (donc pas de forêt :( ) en bord de Seine. L’échauffement se passe tranquillement en Nike. Une vingtaine de minutes plus tard, changement de chaussures, et me voilà reparti.

J’ai fait quelques dizaines de mètres tranquillement avant d’appuyer sur la touche ‘lap’ déclenchant la partie rapide.

Contrairement à la dernière fois, j’ai mis plus de temps à trouver mes marques. Il faut dire qu’ici le sol est dur (béton, goudron, etc…) et pardonne beaucoup moins les petites attaques par le talon. Même les pieds bien à plat, j’ai vraiment senti la différence avec la forêt, surtout que je devais aussi essayer de gérer un peu ma vitesse (objectif 4’35 au kilo)

Du coup je me suis un peu concentré sur ma position, en jouant sur l’équilibre du buste qui comme en ski commande tout !

D’ailleurs n’hésitez pas à lire ce doc très intéressant sur la proprioception chez un autre fabricant de chaussures minimalistes, Terra plana (VIvoBarefoot EVO)

Il y a forcément un peu de parti-pris, mais ça reste très intéressant et à mon avis applicable à pas mal de sports (ski, télémark par exemple : et non, ne tourne pas avec les fesses..)

Pour revenir au running, les 20′ ont défilé assez vite. Le goudron est bien dur, mais j’ai pu apprécier le grip et la légèreté des Merrell pour garder le rythme ou relancer un peu dans les faux plats. Les mollets n’ont pas crié « stop », même si le gauche commençait à se faire remarquer : ils auraient pu tenir quelques kilomètres encore. Mais J’ai réussi à être raisonnable et à rechausser les Nike ;)

En plus, ils ne se sont pas trainé des courbatures pendant 3 jours grace à cette petite sortie.

Encore une fois, le retour de l’amorti est assez déstabilisant, j’étais comme gêné par un talon certe souple, mais très épais qui me forçait à atterrir dessus pour ensuite dérouler le pied sur un matelas de mousse instable !

Le bilan actuel en Trail Glove : 3 sorties – 17km – 1h33

A suivre…

3 réflexions au sujet de « un peu plus vite »

  1. je suis encore un peu juste niveau expérience pour avoir un avis tranché, mais je trouve que c’est un bon moyen d’apporter un peu de nouveauté dans ses sorties, satisfaire ma curiosité et « sentir » le terrain d’un peu plus près…
    Ensuite, VFF, trail glove ou une autre chaussure, qu’importe le flacon ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>