Deux mois avec la Suunto Ambit3 Run

C’est parti pour un test grandeur nature de l’Ambit 3…

Ambit3run

Si vous avez des questions sur son utilisation, sur comment réaliser vos « séances types », Movescount, l’application mobile, ou le capteur  de fréquence cardiaque bluetooth Movesense, je vous propose de les poser en commentaire ici.

Je ferais de mon mieux pour y répondre dans un billet plus complet, ou directement ici en cas d’urgence et / ou d’achat compulsif ;)

D’ici là, vous retrouverez les caractéristiques officielles en suivant ce lien. Pour ma part, après 2 ans passés avec une Ambit2 au poignet,  je retiendrai principalement :

  • La fiabilité des données (gps, altitude), la simplicité, lisibilité de l’écran.
  • Movescount, pour ceux qui aime les chiffres, la compatibilité strava pour ceux qui aiment papoter
  • Le suivi d’itinéraire, pour découvrir de nouveaux sentiers, ne pas se perdre dans une nouvelle ville en courant, en vélo
  • Et puis il y a les nouveautés des Ambit3 : le suivi d’activité, la connectivité avec un smartphone (lire aussi le  blog sur la beta de Movescount pour Android) et les « suunto movie »


A vos claviers !

 

Liens Utiles :

 

67 pensées sur “Deux mois avec la Suunto Ambit3 Run

  • 22 mai 2015 à 19 h 14 min
    Permalink

    Est-il possible , lorsque l’on à chargé sur la montre un parcours, d’avoir l’affichage du dénivelé sur l’un des écrans pour pouvoir anticiper les D+ et – ?

    Répondre
    • 24 mai 2015 à 0 h 19 min
      Permalink

      non ce n’est pas possible (et dire que ma vielle 305 le faisait)

      Répondre
      • 17 novembre 2016 à 0 h 25 min
        Permalink

        J ai jamais réussi avec ma Vertical, vous faites comment?

        Répondre
  • Ping : Deux mois avec la Suunto Ambit3 Run Actualités

  • 23 mai 2015 à 16 h 32 min
    Permalink

    Moi j’ai une question d’ordre existentiel. C’est quoi la couleur officielle ? jaune ou vert ?

    Répondre
    • 24 mai 2015 à 0 h 18 min
      Permalink

      citron vert !
      Très joli et frais au soleil. Assez fluo en lumière artificielle, genre néon…

      Répondre
  • 15 juin 2015 à 9 h 35 min
    Permalink

    Bonjour,

    Est-il possible lors d’un exercie (trail running par exemple) d’afficher le dénivelé réalisé, ou l’altitude ?

    Merci

    Répondre
      • 9 août 2015 à 17 h 41 min
        Permalink

        J’utilise une ambit3 Run intensément depuis 3 mois et après avoir mis en évidence plusieurs défauts, j’en suis à ruser pour les contourner.
        Il faut savoir que le dénivelé n’est calculé et affiché qu’en mode « 10h ». Les modes 15 et 100h n’affichent et ne le calcule pas. Une fois transférés dans movescount, on ne trouve rien dans asc ni dsc. J’en questionné Suunto sur ce souci et ils disent qu’ils n’y changeront rien car c’est une limite technologique !
        Autre souci, l’autonomie de la batterie qui globalement est faible. En sorties de plusieurs jours j’utilise une batterie externe avec prises usb. Ça pèse entre 100 et 200gr et ça permet de charger au moins 10 fois la montre et le téléphone. Le téléphone peut être chargé pendant son fonctionnement (y compris en trace gps) mais la montre ne peut pas être chargée pendant un exercice (donc on ne peut pas prolonger les 10h)

        Répondre
        • 10 août 2015 à 16 h 46 min
          Permalink

          la « limite techno » me semble justifiée. En espaçant les points gps on a pas le temps d’avoir une mesure fiable (surtout que sur l’alti, la marge d’erreur est 3 fois plus grande que sur la distance) et on a plus de chance de « louper » un changement d’altitude.

          Les modes 15 et 100h seront bien pour les coureurs d’ultra sur route. Et puis même si ce n’est que 10h, au moins il n’y a pas tromperie sur la marchandise.
          Et il faut laisser de la place à l’Ambit 3 Peak pour avoir une gamme cohérente ;)

          Répondre
          • 18 avril 2016 à 11 h 21 min
            Permalink

            J’arrive a recharges la montre en continuant à courir et à mémoriser mon run ….

            Répondre
            • 18 avril 2016 à 14 h 27 min
              Permalink

              Je crois que Jérémie a utilisé cette technique sur la TDS pour aller au bout en restant en mode 1 point / 1″ ;)

              Répondre
  • 12 juillet 2015 à 20 h 55 min
    Permalink

    et l’autonomie 100h c’est vrai ou pas?

    Répondre
    • 20 juillet 2015 à 16 h 53 min
      Permalink

      c’est vrai.
      Tu vas par contre logiquement perdre en précision (1 point gps toutes les minutes) sur la distance et l’altitude / calculs de dénivelé

      de mémoire sur la maxirace, la montre à enregistré 75km (contre 85 en réel).

      Répondre
  • 24 juillet 2015 à 15 h 36 min
    Permalink

    Bonjour,
    Deux petites questiosn:
    – L’altitude GPS de l’Ambit 3 run, non corrigé par une altitude atmosphérique est-il fiable? Je veux l’utiliser pour la montagne et j’appréhende un peu l’altitude GPS.
    – Quelle est l’autonomie avec GPS en mode précision?
    Merci pour la découverte de la montre.

    Répondre
    • 1 août 2015 à 23 h 19 min
      Permalink

      Hello,
      l’alti gps n’est bien sur pas aussi juste qu’un alti barométrique. Je crois que sur l’alti la marge d’erreur est plus grande que sur les distance – à mon avis au moins 10m, à condition que la réception soit bonne – (donc hors endroits très encaissés)
      Si c’est un paramètre important pour toi (besoin d’une valeur précise en cas de mauvais temps) alors il faut viser une ambit 3 peak.
      Idem pour la vitesse ascensionnelle, moins précise avec le gps. (c’est surtout vrai sur les petits changement d’altitude que l’alti gps ne discerne pas bien)

      En bref il n’y a pas de miracles. Toutes les montres sont à égalités sur ce point car c’est la techno qui « limite »

      L’autonomie « mini » est de 10h. Le mode 15h garde un bon niveau de précision. le 100h est surtout là en dépannage selon moi, pour avoir le chrono et une trace de sa grosse sortie de l’année ;)

      Répondre
      • 9 août 2015 à 18 h 15 min
        Permalink

        Oui ça fait un peu plus d’autonomie… mais pas assez pour faire L’UTMB !
        Et de toutes façons il faut savoir que seul le mode 10h peut calculer et afficher le dénivelé. Passer en mode 15h ou 100h permet d’augmenter l’autonomie, mais en sacrifiant l’affichage du dénivelé. N’étant pas calculé, il n’apparaîtra pas et ne sera pas « capitalisé » dans movescount :-(

        Répondre
          • 3 septembre 2015 à 17 h 36 min
            Permalink

            Et bien justement, en parlant de l’UTMB, j’ai l’expérience de l’UTMB 2015 (vendredi-samedi-dimanche derniers)
            Moi j’ai une Ambit3 Run et mon pote a une Ambit3 Peak.
            En mode gps 5s cela me donne une autonomie de 15h et pour lui une autonomie de 30h.
            Dans les faits, mon Ambit3 a lâché au bout de 17h. Je n’ai donc qu’une partie de la boucle. Pour mon pote, il a pu recharger sa montre au ravitaillement où sa copine nous attendait. 20mn de charge avec un pack batterie et la montre (en pause pendant la charge) a tenu les 45h nécessaires. Donc j’ai dis des bêtises, on peut bien recharger une Ambit pendant qu’elle enregistre un exercice. Mea-culpa :-)

            Répondre
  • 18 août 2015 à 19 h 28 min
    Permalink

    Bonjour,
    J’ai une ambit 3 run; peut on être suivi a distance sur un autre écran avec le gps.
    Genre être suivi en direct sur une course par ma femme ?
    merci de votre réponse
    TDG

    Répondre
    • 2 septembre 2015 à 7 h 42 min
      Permalink

      Oui il y a un moyen, mais pas avec la montre à ma connaissance.
      En parapente par exemple, quand ils font une boucle, ils ne peuvent pas « bipper » au contrôle ; -)
      Donc généralement ils utilisent leur smartphone (téléphone + gps) et ils utilisent une petite application qui envoie un sms toutes les minutes avec leur position. Tant que le téléphone à du réseau, ça fonctionne :-)

      Répondre
      • 2 septembre 2015 à 10 h 34 min
        Permalink

        et tant que le mobile a de la batterie ;)
        (ça consomme pas mal ce genre de truc)
        En attendant j’utiliser souvent l’appli « glympse » sur Android pour du tracking. Ce ne sont pas les données en direct de la montre mais ça fonctionne plutôt bien, avec une partage par mail, sms et sur les réseaux sociaux.

        Répondre
      • 7 septembre 2015 à 19 h 08 min
        Permalink

        Je viens d’essayer « 1,2,3 je suis là » sur Android.
        Il envoie automatiquement un sms toutes les 5 ou 10,15,30,60… mn
        Dans le sms il y a la position gps dans un lien google maps. Si le récepteur à une connexion internet, il voit immédiatement la carte google maps. Sinon il peut aussi copier les coordonnées gps dans son lecteur de carte local qui positionne le coureur.
        C’est gratuit, simple et ça marche bien :-)
        Mais bon, ça devient hors sujet par rapport à la Suunto !

        Répondre
  • 21 septembre 2015 à 10 h 59 min
    Permalink

    Hello. Tu avais une Ambit 2 auparavant. Ton avis para rapport Ambit 3run? car j’hésite entre une Run ou une Ambit2s… j’ai mis de côté l’option Fenix2 à cause des avis négatifs.

    Répondre
    • 21 septembre 2015 à 11 h 43 min
      Permalink

      Salut Gab,
      j’ai toujours ma « 2 » (la 3 run était là en prêt temporaire) et j’en suis toujours très content. Je ne l’échangerais pour rien au monde contre une Fénix 1, 2 ou 3 tellement elle est fiable au quotidien :)

      Entre une 2s ou 3 run, pour moi, si tu ne nages pas et si tu n’utilises pas de capteur de puissance en vélo, il faut prendre la 3 qui est « sans fil » et avec les dernières fonctionnalités (programmation d’entrainement, test de récup)

      Répondre
      • 22 septembre 2015 à 10 h 10 min
        Permalink

        OK. Et ltu l’as prise avec la fonction Cardio? Utile? ceinture pas trop génante?

        Répondre
        • 22 septembre 2015 à 11 h 10 min
          Permalink

          indispensable pour moi.
          Surtout sur les courses « nature », les trails où tu ne peux pas avoir une allure cible régulière à cause du terrain.
          Sur route c’est aussi un excellent « compte-tours » pour les séances de seuil par exemple.

          Répondre
        • 22 septembre 2015 à 17 h 24 min
          Permalink

          J’ai une Ambit Run et j’ai une ceinture cardio de chez Décathlon. Ca marche très bien ensemble et je trouve ça très utile en trail car il est plus fiable de se caler sur un rythme cardiaque que sur une vitesse (qui est très aléatoire selon la pente). Et il existe des applications comme HR Zones (Karvonen) qui permettent un suivi très simple du cardio pendant la course.

          Répondre
          • 28 septembre 2015 à 20 h 26 min
            Permalink

            Ah bon. Pas obligé de prendre la version avec cardio? Je peux reutiliser une que j ai deja?

            Répondre
            • 29 septembre 2015 à 11 h 46 min
              Permalink

              à partir du moment où ta ceinture est bluetooth smart pas de pb :)

              Répondre
      • 25 octobre 2015 à 16 h 52 min
        Permalink

        En parlant de programmation… Faut-il à chaque fois la connecter à son PC. Ou peut-on faire les modifs et paramétrages depuis son iphone ou ipad? Afin d eviter de se trimballer son pc. Ainsi que pour importer des traces.

        Répondre
        • 3 novembre 2015 à 19 h 12 min
          Permalink

          Je ne connais que la version Android. Tu n’as pas besoin d’ordinateur. Tu peux faire les réglages des paramètres, des modes, des données personnelles, des traces… mais cela nécessite quand même une liaison web sur le téléphone (4G ou Wifi).

          Répondre
  • 24 septembre 2015 à 14 h 46 min
    Permalink

    Bonjour,
    Apres un echange de plusieurs email avec le service client suunto, je n’ai toujours pas su si l’ambit3 r pouvait etre utilisee en mode cardio + chronometre (sans GPS) sur des course >25h.
    Je participe au grand raid de la reunion le mois prochain et ma fenix 1 vient de rendre l’ame, mais je n’ai pas l’utilite d’une peak le reste de l’annee.
    Y-a t-il donc une limite de temps pour le chronometre?
    Derniere question: en mode GPS 60secs, l’autonomie annoncee est parfois 25h et parfois 100h. Qu’en est-il reelement?
    merci d’avance

    Répondre
    • 24 septembre 2015 à 15 h 25 min
      Permalink

      Hello Romain,
      Il y a surement une limite. Après, de savoir si c’est la capacité mémoire ou la batterie qui imposera la limite je ne sais pas… Je pense que ça doit passer mais je me renseigne.
      (et l’autonomie en mode 60″ est de 100h)

      Et Surtout tu as encore un peu de temps avant le grand raid. Pourquoi ne pas faire un test sur les 100h où tu ne cours pas.
      Tu paramètres la montre avec un mode de sport « Grand Raid » où tu actives le mode 100h avec uniquement la recherche du cardio, les écrans dont tu as besoin (heure, chrono, fc, % batterie), tu lances le chrono et tu attends :)
      (mais peut-être que tu poses la question avant d’avoir acheté la montre?)

      Répondre
  • 28 septembre 2015 à 12 h 03 min
    Permalink

    Hello !
    Et merci pour le travail !
    Je recherche moi une montre de ce type pour le running mais aussi la randonnée, plate ou montagneuse.
    J’hésite entre la ambit 2 ou la 3 run.
    Que me conseillerais tu ?
    Merci !

    Répondre
    • 6 novembre 2015 à 12 h 18 min
      Permalink

      Ambit 2 pour l’alti baro en montagne ;)

      Répondre
  • Ping : Deux mois avec la Suunto Ambit - Mangeur de Cailloux

  • 21 novembre 2015 à 15 h 18 min
    Permalink

    Salut
    Je checher une montre pour ma femme et hésite entre la l’ambit 3 run, la forerunner 225 our plus petite la polar M400 avec ceinture…
    ces objectif pour 2016, semi marathon et trail de d’env 20km maxi. Entrainement avec fractionner…. j’ai vraiment du mal à faire les différences… vos avis me seront bien utiles

    Répondre
    • 24 novembre 2015 à 16 h 00 min
      Permalink

      Hello,
      je ne connais pas la Polar. J’ai juste lu quelques tests dispo sur le net. Sur le papier toutes conviennent au programme que tu annonces ;)
      J’ai aussi eu une Garmin 220 pendant quelques mois.

      Entre Garmin 225 et Ambit 3, la grosse différence c’est le capteur cardio intégré au poignet.
      A toi de voir si c’est important (le cardio!), si ça vaut le coup de payer pour (la suunto est dispo avec ou sans ceinture pour 50€ d’écart – chez Garmin il y a les 220 / 230 avec ou sans ceinture).
      De ce que je vois avec ma femme, elle ne supporte pas la ceinture, mais j’aimerai bien la faire courir avec un capteur pour savoir un peu ce qu’elle fait :)

      Coté entrainement, fractionné, c’est équivalent. Un peu plus souple et riche chez garmin, mais je n’ai jamais été bloqué par mon Ambit. Et j’aime aussi beaucoup le hardware Suunto qui fait beaucoup moins plastoc ! (même s’il manque un vibreur)

      Répondre
  • 3 décembre 2015 à 11 h 58 min
    Permalink

    Bonjour,
    J’hésite beaucoup entre la Suunto Ambit 3 Run et la nouvelle Garmin Forerunner 230.
    La montre sera utilisé aussi bien en course sur route (préparation de marathon, avec entrainement fractionné : la programmation est donc importante) qu’en trail court (20-30 km pour le moment [j’aimerai augmenter à terme] ou l’autonomie, la précision du GPS et la dénivelée sont important).
    Les données techniques de la Garmin parle un peu pour elle, avec une meilleure autonomie (même si on ne connais pas la fréquence d’enregistrement GPS, mais on a la possibilité de la recharger a l’utilisation. Quid de l’Ambit?), et un écran de meilleure résolution (même si l’affichage de la Suunto est très lisible).
    Mais j’ai entendu, et lus tellement de bonnes critiques sur les Suunto que j’hésite….
    Qu’en pensez vous?

    Répondre
    • 6 décembre 2015 à 23 h 50 min
      Permalink

      les fractionnés « simples » (répétitions d’un même temps ou distance) sont très faciles à programmer et à utiliser avec une ambit. Il n’y a par contre pas zone de vitesse /FC (pas de bip bip si tu fais tes 1000m trop vite. il faut regarder l’écran)
      Pour mélanger les distances / temps (genre 6x(300/100)+6x(200/100) ou encore 10×30/30 + 10×45/30) c’est maintenant possible avec l’appli mobile mais j’avoue avoir beaucoup de mal à la faire fonctionner sous android..

      L’ambit peut se charger en cours d’enregistrement.
      Et pour un dénivelé précis, rien ne vaut un altimètre barométrique (donc une Ambit 3 peak). La 230 ou le 3 run feront jeu égal.

      Répondre
    • 8 février 2016 à 11 h 13 min
      Permalink

      Bonjour,

      J’avoue avoir le même dilemme que toi.

      J’hésite, en effet, entre la suunto ambit 3 run et la FR 230.

      Laquelle as tu choisi finalement ? En ai tu satisfait ?

      Merci pour ton retour,

      Répondre
      • 8 février 2016 à 12 h 09 min
        Permalink

        Quand j’ai choisi, la garmin 230 (et son grand écran) n’existait pas. J’ai acheté la 3 run pour ma femme. Elle râle pas… :)

        Et j’ai toujours mon Ambit 2 au quotidien. Je passerais peut-être sur l’ambit 4 pour les transferts sans fil, les tests de récup (comme la 3);
        Je suis vraiment satisfait de la fiabilité de Suunto, donc je me pose pas trop de question.
        Les points de différentiation n’ont pas trop bougé : vibreur, programmation des fractionné (mais c’est bien maintenant. voir cet article)

        Répondre
      • 8 février 2016 à 12 h 10 min
        Permalink

        Au final j’ai pris la Suunto ambit 3. Elle est super en course. Par contre l’interface avec le smartphone laisse un peu à désirer.
        À part ça j’en suis ravis, la programmation des entraînements de fractionnés fonctionne très bien et est très intuitive.

        Bien à toi.

        Répondre
      • 8 février 2016 à 16 h 17 min
        Permalink

        Une question:

        Peut on programmer les séances de fractionné depuis un ordinateur ?

        Merci pour votre retour,

        Répondre
        • 8 février 2016 à 17 h 13 min
          Permalink

          @ Christophe :
          OUI : ‘xx’ fois tps ou distance d’effort, récup en tps ou distance (avec le compteur d’intervalles. cf. mon test de l’ambit 2. il faut que les durées ou distances soient fixes)

          NON : pour les séances plus complexes. il faut passer par l’appli mobile pour programmer une pyramide ou un 6×250+5×200+4+150

          Répondre
  • 6 décembre 2015 à 17 h 28 min
    Permalink

    J’ai trouvé cette vidéo qui résume assez bien toutes les caractéristiques ! Amis coureurs et grimpeurs, si ça peut vous servir comme ça p’a servi ! ;)

    Répondre
  • 10 février 2016 à 10 h 10 min
    Permalink

    Bonjour,
    Venant de faire l’acquisition d’une montre Suunto Ambit 3 run et qu’elle n’à pas été ma surprise de voir que maintenant je pouvais faire au meilleur de ma forme faire des pointes de vitesse à 42 km/h mais au moins bon je me traînais lamentablement à peine à 2 km/h un parcours que je fait habituellement à 12,5km/h je suis descendu à 10… Aurais je oublié quelque chose dans mes paramétrages ou puis je déjà m’inscrire pour les jeux olympiques.
    Merci de vos réponses
    Cdlt

    Répondre
  • 18 avril 2016 à 9 h 47 min
    Permalink

    Est ce que ce tuto est encore vivant :) ?
    Un petit retour d’utilisation, les discussions ci-dessous m’ayant bien servies lors de mon choix, merci à tous.
    Je viens d’acheter une Ambit 3 Run, pour ma part essentiellement en enregistrement d’exercice et surtout en mode navigation, exclusivement en trail running et VTT. Je prépare mes traces sous GoogleEarth, pour moi plus pratique que Movecount. Je sauvegarde la trace en kml puis l’importe dans Mouvecount directement. Ensuite, connexion de la montre sur Mouvecount et transfert automatique de la trace pour aller la courir. Jusque la tout va bien ! La navigation sur le terrain est top (je rajoute sur ma trace des points de cheminements, correspondant aux changements de direction, et donc la montre Bip 100m avant et sur le point) Le zoom sur l’écran de la trace est passé à 100m, ce qui par rapport à l’Ambit 1 qui était au max à 500m, est un vrai confort. Les hésitations pour trouver un single se font sur une distance de 20m environ, c’est vraiment pas un problème. Alors, bonheur absolu ? Un petit détail quand même, le calcul de D+ ! Fantaisiste ! Quasi 30% d’erreur, ça commence à faire beaucoup; sur ma sortie de dimanche, 20km et 1040m de D+ (valeurs croisées avec une Garmin et GoogleEarth), la Ambit 3 Run donne bien à peu près le même kilo, mais pour 660 de D+ !!! Définitivement, le calcul de la D+ avec uniquement le GPS n’est pas suffisant, il faut qu’il soit couplé à un altimètre : Il faut passer à la Peak ou autre, et rajouter 150 euros ! Alors quand je rentre, j’enregistre mon exercice dans Movecount, je l’exporte en Kml, je regarde le D+ annoncé par GoogleEarth, puis je viens corriger la valeur de D+ sur mon Run dans Movecount. C’est la seule solution que j’ai trouvée pour avoir la bonne valeur et mon tableau récap à peu prêt à jour sur les D+.
    J’ai envoyé un mail à Suunto, à voir quelle sera la réponse. Je trouve qu’en terme d’image, il faudrait carrément annoncer et supprimer le calcul de D+ sur la 3 Run, plutôt que d’avoir une info erronée. A la fin de la sortie, quand tu compares tes valeurs avec celles des potes qui ont une Garmin, pas top pour Suunto! Alors quoi prendre d’autre comme montre pour de la navigation facile et précise, avec cardio, pour 250 euros ?
    N’hésitez pas pour les suggestions
    Merci

    Répondre
    • 18 avril 2016 à 14 h 25 min
      Permalink

      Ce tutoriel vivra tant qu’il y aura des commentaires comme le tien ;)
      Merci !

      Pour ton « problème » de D+ il n’y a pas vraiment de solution. Tu es limité par la technologie (calcul des altitudes avec le gps et ses imprécisions) il faut un alti barométrique pour être plus juste (et donc une Ambit 2 ou 3 peak ou vertical)
      C’est d’autant plus important qu’il y a des petites et rapides variations d’altitude)

      De mon côté je trace sur movescount et exporte vers openrunner car c’est là où je constate que le dénivelé estimé et le pus proche de ce que me donne l’altimètre)

      Répondre
    • 18 avril 2016 à 14 h 26 min
      Permalink

      Et qu’est ce qui prouve que les garmin ont les bonnes valeurs ? :)

      Répondre
      • 18 avril 2016 à 15 h 34 min
        Permalink

        Effectivement, complétement d’accord avec le fait d’avoir un alti barométrique couplé avec le GPS pour avoir des données « alti » précises (Ambit 2, 3 Peak etc…).
        Concernant ma comparaison avec les Garmin (ne sachant pas quelle modèle c’était), sur un tracé un poil plus court mais similaire, je l’avais fait avec une Ambit1 avec altimètre, les valeurs étaient : Suunto Ambit1 769 m de D+, Garmin 770m, et export de la trace sous GoogleEarth 795m de D+.Un décalage de 25m au max ne me choque pas. Quand on est à plus de 300m avec la Ambit 3 run, c’est quand même autre chose!! Du coup, en sortie de groupe, il vaut mieux rien dire concernant le D+ de ta montre ;) Et exporter la trace sous GoogleEearth de retour à la maison pour avoir une valeur cohérente. Je me répète, mais pour le coup, et en intégrant le fait que la montre est pas trop chère avec le cardio pour 250 euros (et vraiment top pour la navigation de traces), il feraient mieux d’enlever ce calcul de D+ plutôt que de donner une valeur fantaisiste, c’est franchement pas terrible en terme d’image!
        Encore merci pour le tuto, ça aide à faire son choix, suivant ses priorités (pour moi, essentiellement tracer des itinéraires nouveaux et aller les courir sans avoir la carte IGN en main et les gouttes de sueurs qui font couler l’encre et tombent systématiquement à l’endroit de l’intersection qu’il fallait prendre :) !!! c’est du vécu)

        Répondre
        • 18 avril 2016 à 15 h 46 min
          Permalink

          300m c’est clairement anormal.
          Est-ce que tu as bien réglé la « précision GPS » sur le max (1 point par seconde) pour le « mode sportif » que tu utilises ?

          Répondre
          • 18 avril 2016 à 16 h 04 min
            Permalink

            Je suis sur un intervalle de 10 secondes pour l’enregistrement, mais sur précision GPS : la meilleure.
            Tu penses qu’il faut passer à l’enregistrement à la seconde ? Ça va réduire fortement l’autonomie de la batterie!

            Répondre
            • 18 avril 2016 à 16 h 11 min
              Permalink

              L’autonomie ne change pas mais les enregistrements prennent plus de place dans la mémoire de la montre. (Et quand la mémoire arrive à saturation l’ambit effacé automatiquement les anciens moves pour pouvoir enregistrer les nouveaux)

              Mais si tu connectes ta montre après chaque sortie c’est sans risque.
              Ça ne coûte rien d’essayer ;)

              Répondre
              • 18 avril 2016 à 17 h 00 min
                Permalink

                Je viens de passer au moins 30 minutes au tél avec le support Suunto (04 81 68 09 26 pour la france, plate forme en Roumanie, interlocuteur Belge super sympa et super compétent!) On est tombé d’accord sur l’imprécision du GPS seul en calcul de D+. Par contre, il m’a fait installer une application sur la montre, accessible via Movecount, qui calcule de façon différente le D+. Dans les écrans correspondants à mon mode sportif, j’ai maintenant une ligne Total ascent (venant de l’appli, sélectionnable comme les autres infos dans les écrans sous : Mes Apps) qui est censée calculer de façon différente le D+ (et à priori plus précis), cette nouvelle valeur devant également apparaitre dans Movecount lors du déchargement du Moove. Je vous tient au courant de l’évolution du sujet, mais pas avant 1 mois, partant en déplacement demain avec peu de chance d’aller courir :(
                J’ai eut confirmation que la valeur de fréquence d’enregistrement des infos ne changeait rien pour la problématique de calcul de D+, que tu sois sur 1 ou 10 secondes, c’est pareil.

                Répondre
                • 29 avril 2016 à 11 h 00 min
                  Permalink

                  Bonjour Bruno
                  Ton commentaire est très intéressant.
                  J’ai moi même une suunto 3 run.
                  J’ai le même souci de précision de D+.
                  Effectivement avec un amltimètre gps les résultats de D+ à chaque sortie sont inférieurs de 25% par rapport à une montre avec altimètre barométrique.
                  Hier j’ai couru avec une GARMIN 910XT et la Suunto 3 run. en même temps !
                  Y a pas photo sur la précision !
                  Ce qui m’intéresserait c’est comment tu as chargé l’application TOTAL ASCENT sur ta Suunto .Je n ai pas trouvé sur Movescount
                  Merci pour ta réponse.

                  Didier

                  Répondre
                  • 29 avril 2016 à 18 h 42 min
                    Permalink

                    Bonsoir Tomé,

                    Dans Movecount, tu vas sur Equipement, sélectionne ta montre, le sport correspondant aux écrans de la montre. Tu vas sur les éléments à afficher à l’écran, et complétement à gauche, Apps, et tu vas installer l’Apps Total Ascent dans un de tes écrans. Je suis preneur si tu compares à nouveau avec une Garmin, j’ai pas eu le temps de tester l’appli, suis en déplacement et rentre dans deux semaines (et pas le temps de courir)
                    Merci

                    Bruno

                    Répondre
                    • 22 mai 2016 à 16 h 51 min
                      Permalink

                      Dernier retour concernant la Suunto Ambit 3 Run et les calculs de D+ !!! Comme dit un peu plus haut, j’ai donc installé 3 applis différentes et testé le tout ce jour, sur la Festa Trail, le 18 Km, annoncé à 875m de D+ . Euh, comment vous dire : Le calcul Suunto d’origine donne 638m, l’appli Total Ascent 708m, l’appli GPS Elevation Gain+ 349m!, l’appli Desnivel Acumulado 1296m!!! Export du tracé sous Google Earth 863m. Bref, ça ne fait que confirmer qu’une Suunto sans alti barométrique, ça ne marche pas pour le calcul de D+. Je me console en me disant que ma montre était pas si chère que ça avec cardio (250 euros). Elle est vraiment Top pour naviguer des traces créés ou importées, ce qui était le point le plus important pour moi. Et pour le D+, vu que je prépare mes traces sous Google Earth, je sais sur quoi je pars et je vérifie de retour en exportant la trace courue sous Google. Puis je corrige la valeur de D+ dans Movecount pour avoir un tableau récap à jour (tout ça peux paraitre compliqué mais en fait c’est très rapide à faire ce mic mac). Et ma prochaine montre aura un alti barométrique.En terme d’image, ils feraient mieux, chez Suunto, de virer le calcul de D+ plutôt que de donner des valeurs aussi fantaisistes!!!

  • 5 juin 2016 à 16 h 45 min
    Permalink

    Bonjour, je confirme également une grande différence de dénivelé, de distance et d’autonomie sur une sortie trail avec AMBIT 3 RUN et AMBIT2. Mon AMBIT 3 RUN annonce 29 km 2026+ et 1327- alors que l’AMBIT 2 annonce 27km 2248+ et 1568- ce qui correspond aux données du tracé. AMBIT 3 RUN manque donc de fiabilité et d’autonomie malgré le réglage gps en « meilleure » afin d’avoir l’affichage du dénivelé.
    Après 09h13 de rando trail, arrét du gps…. alors que l’autonomie est prévue à 10h00.

    Répondre
  • 9 septembre 2016 à 13 h 49 min
    Permalink

    Bonjour.
    Je souhaiterais acheter une ambit 3, mais je ne sais quel modèle choisir.
    Je pratique du vélo, course à pied et rando/Trail.
    Je voudrais savoir si le mode Gps/suivit de parcours est différent d’un modèle à l’autre et si il y a une réelle différence entre l’altimètre barométrique ou gps.(sachant que je ne suis pas à 10m près).
    Merci par par avance pour votre réponse

    Répondre
    • 9 septembre 2016 à 15 h 23 min
      Permalink

      bonjour Peio,
      il n’y a pas de différence. C’est à mon sens un des points forts des ambit vs. garmin ;)
      La présence de l’alti baro ne change rien au suivi. ça pourra jouer plutôt en montagne où il les chemins sont moins évident (surtout dans le brouillard) alors qu’il vaut mieux connaitre sont altitude pour rejoindre un col par ex.

      Répondre
  • 10 décembre 2016 à 17 h 02 min
    Permalink

    Que se passe-t-il avec Mouvescount ? C’est devenu une horreur! J’ai du mal à me retrouver dans la nouvelle organisation du site, et SURTOUT, c’est devenu impossible de créer et/ou de modifier des itinéraires : je commence normalement, puis le fond de carte est « gelé », il bouge en même temps que je déplace la souris, et du coup impossible de faire quoi que ce soit et de modifier des itinéraires. Heureusement il y a Google Earth pour tracer, et pour l’instant l’importation sous Mouvescount et le transfert dans la montre fonctionne encore!!! C’était très bien avant ! Le mieux est décidément l’ennemi du bien!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :