[Test express – sac de trail] Oxsitis Pulse

Voilà presque un an que cet Oxsitis Pulse 7 litres est dans mon placard. Ce sac de trail m’a au départ été prêté par la marque clermontoise avant que je ne l’achète avec 50% de réduction pour poursuivre le test à mon rythme.

Il faut dire que je ne porte pas souvent de sac pour courir, car cela est pour moi nécessaire lors des sorties longues, de plus de 2 heures, où il faut emporter eau et nourriture. Et comme je sors rarement aussi longtemps… je suis par contre très fréquemment accompagné d’un bidon glissé dans une ceinture ou mon short.

Ce Pulse 7 litres est le plus petit de la gamme Oxsitis où il côtoie les Hydragon Ace 17 ou Raid 30. Entre les caractéristiques officielles et une prise en main rapide, je note un poids vraiment très contenu (175g), la capacité de choisir d’emporter une poche à eau et/ou des flasques, un système de portage des bâtons et un aspect robuste et qualitatif.

Le tissus principal « ripstop » m’a semble assez résistant à la déchirure (pour la légèreté affichée s’entend. Il y a plus solide, mais c’est plus lourd, plus rigide) et le mesh très confortable sans provoquer d’irritations.

Il comporte bien sur pas mal de poches pour les barres, gels, etc… et si vous ne trouvez pas la bonne taille parmi les 3 disponibles (j’ai un M pour 1,82 / 78kg), les bretelles sont bien sûr réglables.

Le volume disponible à l’arrière (en plus des poches avant donc, remplies de nourriture) permet d’emporter un haut de rechange et une petite veste étanche, la couverture de survie, la lampe frontale, un bonnet / buff. Bref de quoi voyager !

J’ai eu l’occasion de faire quelques sorties longues en courant (dont l’ecotrail), des balades en vélo. Parfois avec pas grand chose dedans, parfois avec les gourdes, la poche à eau façon camelbak et aussi avec mes bâtons.

J’aime bien

le poids !

175 grammes, ce n’est pas ça qui vous fera perdre du temps en course.

les poches pour les barres

Elles sont bien placées et logeables (en voulant charger au max on doit pourvoir mettre 4 ou 5 barres de chaque coté contre les flasques, 3 ou 4 dans les poches placées plus haut sur les bretelles)

Les emplacements pour les gourdes / flasques souples

Il ne faut par contre pas utiliser les Salomon qui sont trop longues et fines, mais celles vendues par Oxsitis ou leur équivalent de chez Hydrapak (qui fabrique pour tout ce petit monde)

Détendu avant le départ de l’écotrail ?

Les rangements intérieurs

Vous trouverez des compartiments fermés par un velcro. Il sont bien pratiques pour caler les petits objets (typiquement je mets ici mes clés, carte d’identité, CB et couverture de survie) sans risquer de les mélanger ou de les perdre quand vous ouvrez ce Pulse en course pour attraper un supplément de nourriture ou un veste.

J’en profite pour dévoiler une « astuce secrète »  : comme la majorité des sacs de trail, le tissus très respirant laisse rapidement passer la transpiration de votre dos vers l’intérieur et mouille vos affaires de rechange ou vêtements de pluie. Je place donc mon tee-shirt ou un petit gilet en duvet (très compressible) dans un sac congélation fermé par un zip. Je fais de même avec mes recharges de nourriture pour les retrouver facilement et le tour est joué !

Je n’aime pas

Un seul curseur de fermeture éclair

Pas des plus pratique, je passe mon temps à le chercher. En plus la fermeture est étanche (mais pas le tissus du sac…) donc par nature assez dure à faire coulisser.

Le réglage par scratch

c’est ultra personnalisable, mais il m’est arrivé plusieurs fois sur l’ecotrail que cela se défasse en voulant « téter » ma flasque sans la sortir de sa poche. Et surtout l’ensemble bretelles / sangles pectorales ne dispose d’aucune élasticité pour bien plaquer le sac tout en laissant un peu de souplesse pour respirer à fond sans ressentir de blocage (bon ça reste léger quand même)

La poche étanche (où pas)

bonne idée ! Elle est juste trop petite et pas étanche :)

Si vous avez un mobile « écran 5 pouces » ou plus c’est vraiment limite. Il faut forcer pour loger un iPhone 6 ou 7 par exemple. Et si vous avez l’idée de le protéger dans une petite coque c’est foutu. Mais surtout l’argument principal de l’étanchéité ne tient absolument pas la route le sentier car l’intérieur de la poche qui est en contact direct avec votre torse est fait du même mesh que la bretelle. Il est très doux, très respirant et laissera parfaitement passer votre transpiration pour tremper l’intérieur de la poche…

Système d’accrochage des bâtons sur l’avant

J’achète (?)

Bref c’est un bon sac aux quelques détails mentionnés ci-dessus… qui font que je ne l’achèterai pas. En plus le prix hors promo est complètement délirant – 120€ – flasque ou poche à eau non comprise… mais malheureusement dans les prix du marché. Lors de mes sorties en vélo (de route), j’ai trouvé que cet Oxsitis Pulse remontait un peu trop haut contre ma nuque. Mais j’ai fait une sortie de plus de 100km avec sans me bruler le cou, et je n’ai pas ce ressenti en VTT où je suis moins la tête dans le guidon. C’est peut-être une histoire de réglage à trouver…

A pied il est très confortable (ben oui je l’ai quand même trimballé pendant 8 heures) mais plutôt sans bâton et reste donc un bon sac à dos de trail pour des sorties de moyennes à longues (3 à 6 heures ?)

C’est d’ailleurs une configuration que j’ai peu utilisée car je trouve que le système d’accroche s’accorde assez mal avec les flasques et quand je pars avec les bâtons, c’est souvent pour plusieurs heures en montagne, avec plus de choses à emporter et donc un sac plus gros (mon kalenji 9/14)

Si après tout ça vous avez toujours envie d’acheter ce sac de trail, cliquez sur ce lien : clic

Comme presque tous les liens ici, il est « affilié ». Cela signifie que si vous acheter quelque chose je toucherai une petite commission, un peu comme un vendeur touche sa commission. Vous pouvez aussi simplement laisser un commentaire avec votre avis, votre expérience avec ce sac pour la partager. Cela me fera tout autant plaisir et reste le moteur de ce blog ;)

Silence ça pousse !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :