suuntodays5

Kilomètre Vertical au Montenvers

C’était le 14 juin dernier. Sur l’invitation de Suunto et dans le cadre d’un partenariat entre le fabricant finlandais et la Runnosphère, j’ai pu profiter d’une superbe journée à Chamonix.

J’ai retrouvé sur place avec l’équipe Suunto / Amer Sport France (Franck, Hervé et Fabien) David (Runmygeek.com), Doune (CoureurduChablais.com) et fait la connaissance de Fred (Highwaytotrail) et Jérome d’i-run.fr

Après un voyage sous des trombes d’eau en compagnie d’Emma, le réveil et les préparatifs de la journée se font rapidement avec Doune et David : choix des vêtements, paramétrage des montres, petit déj, et c’est parti !

C’est Fabien, le community manager Suunto France, qui est « accessoirement » guide de haute montagne à Chamonix, qui nous accompagne pour cette journée.

Au menu : un kilomètre vertical, un test terrain de la fonction navigation / suivi de trace, et une session de formation sur l’utilisation de movescount (l’équivalent de Garmin Connect) et beaucoup de retours d’expérience, avec la présence de Terho Lathinen , Product Concepts & Innovation Manager (donc responsable des développements « long terme ») chez Suunto.

 

Le kilomètre vertical, organisé sous la forme d’un off où chacun se chronomètre, consistait donc à parcourir 1km, mais dans le sens de la montée : au départ de la gare du petit train du Montenvers, les altimètres barométriques ou gps calés (à 1058m), le premier qui affiche 1000m de dénivelé positif a gagné ! Le parcours est très sympa, en jouant à cache-cache avec le train à crémaillère, et avec un passage qui doit servir de « purge » et qui du coup reste très enneigé. C’est pas compliqué à traverser, mais il ne faut pas tomber ;)

La première partie est en sous bois, avant de déboucher face aux Drus et au dessus de la mer de Glace où on en prend plein les yeux. Ma petite vidéo vous en donnera j’espère un bon aperçu !

 

 

Coté chrono, j’étais parti bien motivé… mais un petit souci de cardio a vite freiné mes ardeurs avec 2 coups de tachycardie. Pas de risque particulier car c’est un phénomène que je connais bien et que je sais calmer rapidement. Il faut juste que je m’arrête de courir (de marcher plutôt parce que courir à 220 bpm quand le max normal est vers 184 c’est pas vraiment possible très longtemps)

Du coup je suis reparti un peu déçu et surtout plus tranquillement en mode rando, et c’était finalement pas plus mal de monter en discutant avec les potes tout en profitant du paysage.

J’arrive en « haut » en 1h25, bien après les flèches de la Runnosphère, mais c’était très sympa ! La descente se fera (malheureusement) en train, mais c’était aussi pour pouvoir boucler le planning d’une journée assez chargée avec une après-midi très intéressante sur les échanges sur l’entrainement avec Fabien, les analyses possibles avec movescount et les façons d’utiliser son Ambit. Je reviendrai sur ce sujet dans un autre article. Mais ce sera plus un « cas pratique » sur mon utilisation alors ne vous attendez pas à un test détaillé et comparatif avec la Garmin 910 ou Fénix… Pour ça le plus intéressant reste de lire les tests de terredetrail.fr et du coureurduchablais.com  ;)

La journée se termine presque comme elle avait commencé, dans la voiture pour les 600km de retour sur Paris avec Radio Emma et pleins de belles histoires de course à pieds. Et ça aussi c’était sympa !

8 réflexions au sujet de « Kilomètre Vertical au Montenvers »

  1. Héhé, grâce à Radio Emma point d’assoupissement au volant!! Je t’ai piqué la vidéo pour la partager chez moi. Un très bon souvenir que cette escapade et ce KV Suunto!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>