logo paris versailles

Paris Versailles 2012, le temps des copains

Versailles est un lieu particulier pour la Runnosphère. C’est un des lieux « fondateur », siège de la première rencontre (clic), de résidence de 4 membres et accessoirement arrivée d’une des courses parisienne les plus populaire : la « grande classique » Paris Versailles.

Elle est aussi particulière pour la Runnosphère car nous sommes invités par l’organisation en échange d’un petit coup de main au retrait des dossards, même si malheureusement pour moi ce n’était pas possible.

Je dis « malheureusement » car cela est une super expérience. Il suffit de lire les articles de Sandrunning, Run, Reporter, Run… Maya pour s’en convaincre ;)

J’ai quand même profité du retrait de mon dossard pour prendre Run, Reporter, Run et Maya en plein boulot !

run reporter run Maya trop concentré

 

La journée de dimanche j’arrive à Paris presque à la bourre à cause d’un RER trop pressé de partir, en compagnie de SebRom et Noostromo

Sur place, tout est très bien organisé (dépot des affaires aux « camions vestiaires », toilettes, fléchage, vagues de départ et bénévoles tout sourire) pour une course qui rassemble autant de monde (plus de 20 000 personnes au départ).

Mon dossard « préférentiel » permet de me rendre au dernier moment sur la ligne de départ, après avoir profité d’un court échauffement sous la tour Eiffel. Le moment était presque irréel, avec le quai de Branly désert, le passage sous le pont d’Iéna rien que pour, nous alors que des milliers d’autre coureurs attendaient patiemment le départ au dessus.

Le départ arrive vite. Les élites partent à plus de 20km/h juste devant nous. La gagne se jouera à 2 secondes !

La Runnosphère est placée juste derrière, tout sourire mais affutée comme toujours, que ce soit pour aller chercher un beau chrono, une belle  ballade avec les copains… Ce petit moment avant de partir est un mélange d’excitation et de rigolade !

Parés au départ de Paris Versailles par Giao.fr

 

10h01, c’est parti !

Pour les gens « normaux », on a quand même le temps de profiter du parcours qui peut se résumer ainsi :

  • 6 km de plats pas très jolis le long de la Seine à fond les ballons
  • 2km de montée sur la côte des gardes
  • un passage dans la forêt en montagnes russes avec de belles descentes.
  • 2 interminables kilomètres en faux plat montant sur l’avenue de Paris. Je la déteste !

Heureusement en cours de route il y a pas mal de spectateurs / supporters (merci Djailla !), des orchestres qui donnent un bon rythme et des ravitaillements aux points « stratégiques »…

D’un point de vue plus chronométrique, je gagne 4’30 par rapport à l’année dernière, avec un départ peut-être un peu rapide (mais les jambes filaient bien…) une côte des gardes où je me suis trainé malgré les encouragements de Salvio, les descentes dans la forêt où j’ai levé le pied quand le Garmin flirtait avec les 17km/h pendant plus de 500m, et un sprint final déclenché un peu tard, après la côte du cimetière à 3 km de l’arrivée.

Et je finis quand même bien content de mon temps et de la progression réalisée.

Paris Versailles - Comparatif 2011 / 2012
Tout au long du parcours j’ai pu croiser pas mal de copains avec toujours un petit mot d’encouragement qui fait du bien !
Runnosphère & Friends @ Paris Versailles

Runnosphère & Friends @ Paris Versailles par Run, Reporter, Run…

N’hésitez pas à aller lire leurs comptes-rendus :

- Courir Pieds nus

Doune

Giao

Kejaj

- Sylvie

 

 

 

20 réflexions au sujet de « Paris Versailles 2012, le temps des copains »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>