skechers GO Meb Speed 2 drop

Testé et approuvé : Skechers GoMeb Speed 2

Pour la majorité d’entre nous, Skechers ce n’est peut-être pas forcément une marque de chaussures pour courir. Surtout qu’elle « équipait » une chanteuse pop américaine à son heure de gloire. Mais ça…

 

Aujourd’hui, c’est un des le plus gros vendeur de chaussures au monde, qui a lancé sa division « performance », notamment en recrutant (et relançant) Meb Keflezighi  pour l’aider à développer ses modèles de course.

Pari gagné pour tout le monde, avec une gamme assez complète et des modèles pour tout public, et une victoire de Meb, GoSpeed aux pieds, sur le marathon de Boston cette année, en 2h08’37’’.

 

Dans cet article, vous trouverez mon avis sur la GoMeb Speed 2 ou GoRun Speed 2, déclinaison de la GoRun « tout » court dont la 3ième version vient de sortir, et est également en test chez les copains de la Runnosphère, à l’occasion d’un partenariat entre la marque et notre association.

 

En passant, peut-être que certains verront d’un mauvais œil ce « déferlement » de tests pour les même modèles, mais je trouve que c’est plutôt un bon moyen de trouver chaussure à son pied. Sorti du drop, du poids ou de la taille des crampons, ce genre de test est toujours trop subjectif pour pouvoir se fier à un unique avis. Les goûts, les habitudes et même le terrain d’entrainement du testeur sont très importants pour comprendre et pondérer les commentaires écrits sur chaque modèle. Il faut trouver « son testeur », le connaitre pour savoir si ce qu’il écrit pourra s’appliquer à sa propre pratique, si les sensations décrites seront retrouvables…  (et pour rentrer d’un week-end dans le sud à manger des cailloux et boire du rosé, je peux vous dire que je serais surement moins minimaliste et plus protégé si je courrais à 100% dans ce coin…)

Voilà ; c’était peut-être le paragraphe le plus important du billet ;)

Maintenant un peu de technique, avec les caractéristiques communes aux GoRun
  • Faible drop (4mm ici)
  • Légèreté (220g pour mon grand 12us)
  • Des plots disposé sous une semelle très flexible pour favoriser la foulée medio pied (M-Strike Technology)
  • Pas de couture pour minimiser les risques de frottements (et économiser les chaussettes !)
  • Bonus pour la GoMeb Speed 2 est en plus dotée d’une plaque en « Dupont Hytrel™ Stability » pour favoriser le dynamisme et le renvoi d’énergie.

 

Le temps de glisser mes pieds à l’intérieur, la sensation de légèreté est immédiate. Par contre ce n’est pas très large. Si j’ai vraiment beaucoup de place en longueur , en largeur, ça touche, sans que cela ne pose de problème frottement, d’ampoule ou de sensation d’écrasement des orteils. Mais ça change des Altra… Avec une peu plus de largeur elles seraient au top !

En quelques foulées, je sens bien la fermeté de la semelle, le talon raboté pour dissuader de le poser, mais pas les ‘’pods’’. Alors…

 

C’est parti !

 

Footing pépère, séances de piste, de seuil, longue à allure marathon (4’30/km pour moi)… Ces GoRun Speed 2 (ou GoMeb comme vous voulez) ne sont pas faite pour cruiser tranquillement en footing (pour ça les Instinct 1.5 sont au top). Il faut se / leur rentrer dedans !

Et alors, presque naturellement, on a envie de basculer le torse, placer le bassin bien dans l’axe et lever un peu les genoux. Si je devais retenir une sensation, ce serait lors d’une séance de piste. 3x5x300m en 1’ : plus j’appuie, plus elles renvoient. Mais il faut suivre ;)

Autre sortie, autres sensations : 2h30 sur les quais de Seine, dont 25 bornes d’allure marathon, j’avais noté en commentaire : ‘’ Et toujours en GoSpeed2. Toujours raides, toujours rapides mais moyennement tolérantes… ‘’

Un peu mal aux pieds sur la fin, dans le sens où je sens mes pieds fatigués musculairement

 

Du coup, je crois que c’est après cette séance que j’ai sorti les Skechers de ma liste de ‘’chaussures potentielles’’ pour le Marathon de Nantes (couru en Mizuno Levitas).

C’était peut-être à tort, car j’étais à ce moment assez fatigué par l’accumulation des entraînements. Le dynamisme de la chaussure, conjugué à la précision et l’étroitesse de la tige font finalement que n’est pas Meb qui veut ;)

 

Après le marathon, j’ai rechaussé mes GoSpeed pour une petite séance de seuil avec 4×8’ sur un gros 14km/h. Ce fut un plaisir. Pas trop fatigué, j’ai vraiment pu profiter des qualités de la chaussure.

Cette skechers GoMeb Speed 2 est donc une petite bombe. Très légère et très dynamique, elle trouvera parfaitement sa place dans votre armoire à chaussures pour les séances de piste, les fractionnés longs et pour chasser le chrono sur 10 bornes.

Pour aller plus loin, il faudra faire en fonction de vos habitudes, et de votre expérience des chaussures légères. Le drop et l’amorti seront de bons alliés (ce n’est pas une chaussure minimaliste) même s’il faudra quand même avoir du pied pour la dompter et du coup en profiter sur plus longue distance.

 

Les avis des blogueurs de la Runnosphère :

Go Speed 2

Jahom : Skechers Go Meb Speed 2, Boston Spirit

Dajo : Skechers Go Meb Speed 2

Running Solidaire : GoMeb Speed2 Skechers

Go Run 3

Love, Life, Running : J’ai testé la Go Run 3 de Skechers

La fille aux baskets roses : Skechers Go Run 2 et Go Run 3

Lolo Trail : Skechers Go Run 3

Trail & CO : Tout en légèreté sur vos footings avec Skechers

Go Ride 3

Déniv’ plus : Test chaussure Skechers Go Ride 3

Flex Appeal

Baskets aux pieds : Test Skechers Flex Appeal

Skechers sur le web

Facebook / Twitter

Skechers à la Pasta Party Runnosphère

skechers PRP

Les autres photos de la soirée à voir ici ou en cliquant sur l’image.

4 réflexions au sujet de « Testé et approuvé : Skechers GoMeb Speed 2 »

  1. Je suis d’accord sur le fait que cette marque ne me donne pas envie d’emblée et c’est en partie car je ne connais que son côté « fashion » et pas du tout performance.
    après, c’est de toutes les façons des running pour le bitume donc je passe mon tour.

    100% d’accord sur le fait que quand tu testes un modèle, il faut tenir compte aussi de ton état de forme car cela peut impacter lourdement l’impression globale. Souvent, on l’oublie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>