Evadict MT Cushion

Evadict MT Cushion

23 juin 2021 1 Par julien

Au sein de la gamme Evadict (la marque dédiée au trail de Décathlon) la MT Cushion est là pour les traileurs qui recherchent du confort, de la légèreté et un amorti moelleux. Très polyvalente, c’est la chaussure idéale pour prolonger le plaisir de courir et garder le sourire à chaque foulée. (je cite un certain Thierry B de Nespouls)

La notion de plaisir en courant est très présente dans la communication qui accompagne cette chaussure. J’ai lu plein de promesses de douceur et de facilité. Il me restait à voir ce qu’il en était sur le terrain, et à donner mon avis, subjectif comme toujours, sur ces chaussures de trail.

Test Evadict MT Cushion

Dans ma forêt de Saint Cucufa aux multiples visages (espace de thalassothérapie, patinoire, terrains sec et dur) ou sur les sentiers faciles de la côte de granit rose à Perros Guirrec, j’ai à ce jour totalisé quasiment 300km avec ces Evadict MT Cushion. Elles sont aussi forcément passées par des portions goudronnées car j’ai la chance d’habiter à 1km d’une forêt, qui se connecte en moins de 2 (kilomètres) à une autre, puis une autre, jusqu’au fin fond du 78.

Prise en main – Mise au pied

Au premier coup d’oeil, elle est canon. Surtout dans la couleur noir et rouge que j’ai la chance de tester. La MT Cushion est peu flexible à la prise en main. Mais est-ce important ? Le mesh inspire confiance et les crampons sont bien présents, mais peu marqués. 5mm, ce sera très polyvalent. Je ne suis pas fan des grands clous de caoutchouc qui ne me sont vraiment utiles dans 1% de ma pratique alors que je sors par tous les temps et n’évite pas les flaques.

Et surtout pour avoir testé pas mal de paire, je sais bien que le grip sur les pierres et racines humides est surtout du au matériau de la semelle.

Les lacets sont très classiques mais disposent d’une poche pour les ranger dans la languette. C’est un petit plus très sympathique !

Quelques détails techniques Evadict

La mousse de la semelle intermédiaire « maison » s’appelle kalensole. Vous la retrouverez en différentes épaisseurs chez Evadict en fonction de l’usage prévu des chaussures : le l’ultra en mode compétition (Race Ultra) au trail court (Race light) en passant par la désormais très classique et accrocheuse XT7

Un petit mot sur le drop de 4mm pour conclure cette présentation technique : j’apprécie la démarche qui permet d’aller vers plus de fluidité dans le déroulé de la foulée et qui convient bien à ma pose plutôt rasante. J’ai pratiqué les extrêmes, de 0 à 12mm de drop et je suis très à l’aise entre 4 et 8. En dessous mes mollets peuvent chauffer (malgré des marathons et des ultras équipé comme ça). Au dessus, je suis gêné et le talon frotte le sol ; c’est moins naturel pour moi.

En piste ! (de terre)

J’ai été très décontenancé (pas facile à caser celui-là!) par la différence entre l’idée que je me faisais de l’amorti de la MT Cushion à la lecture de sa fiche produit, et mon ressenti sur le terrain. C’est ferme, presque sec mais heureusement sans être dur.

Il y a une bonne protection des cailloux pointus, dessous et devant avec un pare-pierre bien dimensionné. Les orteils sont vraiment bien à l’abri. Elle devrait être à l’aise en montagne dans les cailloux.

L’accroche est excellente. En trail on a pas trop besoin de plus gros crampons, sauf conditions exceptionnelles à devoir sortir les pointes, mais ça devient du cross. Vous trouverez peut-être mieux chez inov8 avec les mudclaw, ou avec les très classiques Salomon Speedcross, mais c’est pour moi au prix d’une grosse perte de polyvalence. J’ai un échangé avec Thierry qui pilote la conception chez Evadict et le temps passé à tester, mesurer, comparer les différents caoutchouc a été utile et le choix d’Evadict est très bon. Sur le mouillé, la MT Cushion ne glisse pas.

En courant, j’ai trouvé le talon bien guidé, maintenu. C’est sécurisant et précis. Elle n’est pas très large et devrait à mon avis bien convenir si vous aimez les chaussures proches du pied.

Le laçage est très efficace. Trop pour moi. C’est peut-être à cause d’un manque d’élasticité des lacets qui fait qu’il m’est arrivé de me retrouver un peu comprimé (fourmis dans un pied) sur les premières séances. J’ai mis du temps à trouver le bon réglage de tension pour avoir une chaussure bien ajustée qui ne soit pas trop serrée.

Comme vous le verrez sur les photos, j’ai d’ailleurs tenté de remplacer les lacets par un modèle un silicone, ce qui a amélioré les choses, mais ce type de serrage est assez contraignant à mettre en place et prend du temps pour être manipulé (ce qui me semble incompatible avec une course, surtout si elle est longue et qu’il faut un peu ajuster la pression au fil des kilomètres qui font gonfler les pieds).

Il faudrait que je récupère un paire de lacets classiques mais plus élastiques pour trancher définitivement.

Bilan du test des MT Cushion

Après ces quelques mois de test des Evadict MT Cushion, je les trouve très polyvalentes. Peut-être que s’il n’y avait de la place que pour une seule paire dans la valise des vacances ou du week-end, ce pourrait être pour cette MTC.

Elle sera à l’aise sur tous les terrains, avec une prédilection pour les sols meubles. L’amorti s’accommode très bien de mes 80kg, et si le drop bas permet de dérouler tranquillement, je garde le souvenir d’une chaussure avec du répondant, qui ne rechignera pas à être brusquée et qui répondra d’autant plus que vous lui appuierez dessus lors d’une bonne séance d’intervalles en trail. Pardonnez moi l’expression, mais je trouve que plus on lui rentre dedans, plus elle aime ça !

La résistance semble aussi de la partie car elle ne démontre aucun signe d’usure prématurée à ce stade. Rendez-vous à 500km ?

D’ici là, je la garde dans ma rotation hebdomadaire. Je l’aime bien. Vous la trouverez en magasin Décathlon ou en ligne pour 90€.