Catégories
Accessoires Tests

Plantronics BackBeat Fit 6100 : le test qui fait du bien aux oreilles

Je ne suis toujours pas un grand mélomane, ni un expert en électronique du son. Mais j’ai quand même un avis sur le casque supra auriculaire que Plantronics m’a proposé de tester : le BackBeat Fit 6100

Très franchement, j’ai du courir 2 ou 3 fois avec – surtout pour m’assurer que la promesse de maintien était tenue – car il reste assez imposant, et je manque clairement de tignasse pour le dissimuler. Mais il tient bon la route tête.

Il a par contre beaucoup été utilisé pour…

  • écouter de la musique posé dans le canapé. (dingue non ?)
  • travailler : mon boulot m’amène à passer pas mal de temps au téléphone, et j’ai vraiment besoin qu’on m’entende bien.
  • faire (beaucoup) du home trainer et en profiter pour écouter FIP ou regarder des séries sur l’ordi.

L’arceau dispose d’un serre-tête réglable facilement. C’est un petit cordon (rouge sur les photos) qui se tend entre 2 points d’accroche, afin d’augmenter le maintien. C’est assez efficace, sans trop serrer la tête.

Le Backbeat fit 6100 est donc circum aural. Mes oreilles sont bien recouvertes et les mousses apportent une bonne isolation. Ce n’est bien sûr par un réduction active du bruit, mais c’est nettement supérieur à des écouteurs intra comme les airpods, galaxy buds ou encore à l’opposé des Plantronics 3100 testés précédemment (dont le positionnement est justement de laisser passer les bruits ambiants pour rester un peu attentif à son environnement). Ils se complètent bien !

Le 6100 a quand même l’avantage de pouvoir avoir les 2 comportements : isolé des bruits extérieurs ou ouvert. Un petit bouton sur le côté permet d’activer ses micros et le mode « awareness » afin de vous retransmettre les bruits et conversations ambiantes. C’est assez surprenant, mais je n’ai finalement que très peu utilisé cette fonctionnalité.

La « coquille » droite du casque est tactile et c’est bien pensé. Vous pouvez de manière intuitive gérer les appels, les chansons et le volume. J’ai vraiment pu vérifier que ça fonctionne très bien, même les doigts dégoulinants de sueur…

Il est bien sûr complètement sans fil (norme Bluetooth 5.0 Oreillette/Profil Mains-libres HSP 1.2 et HFP 1.7) et se connecte simultanément à 2 appareils (mon tel et mon ordi par exemple) sur 20 mètres (pas testé. Mon salon est trop petit !)

Il dispose bien d’un micro pour pouvoir téléphoner. Et soit ça fonctionne très bien, soit mes interlocuteurs sont très polis, mais personne ne s’est plaint, à part Madame, quand je fais la vaisselle ou la cuisine en téléphonant. Elle entendait le bruit des casseroles :)

Après des heures d’utilisation, j’aime bien retenir en guise de résumé :

  • La grosse autonomie (officiellement 24h. Je n’ai jamais été au bout, et ça c’est super confortable car je sais que je peux toujours compter sur lui. Au pire, il se recharge très vite. 6h de musique en 15′ de charge)
  • le confort même trempé de transpiration, il ne tient pas trop chaud, ne glisse pas.
  • la Résistance à la transpiration. (il est IPX5. La prise micro-USB pour le recharger est bien fermée par un capuchon étanche qui reste pas très compliqué à ouvrir). Je l’ai depuis presque un an et il ne donne pas de signe de faiblesse malgré les inondations régulières :)
  • le côté immersif pour la musique, les séries TV dans le TGV ou en faisant du HT. J’ai un modèle de home-trainer assez ancien, avec le bruit du pneu qui frotte sur un rouleau, et ce casque Plantronics permet vraiment de le faire « disparaitre »

Avec un bon choix de morceau, on peut pousser le volume à fond pour aller chercher les derniers bpm de la zone rouge sur une séance de 30/15… Mais en bref, je l’aime beaucoup ! Sa résistance à l’humidité et son confort sont pour moi de bons éléments différenciants.

Ce casque dédié au sport (mais pas que !) et également disponible chez irun.fr et affiché 169€ le jour de la publication de ce test ou plus classiquement à la Fnac !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.