aventure chablaisienne - croix

Aventure Chablaisienne 2012 : première expérience en raid multisport

Quasiment 3 4 5 mois pour pondre un CR, je crois que j’ai encore battu mon record… Pas que j’avais des mauvais souvenirs à ruminer ou à cacher (au contraire!) mais disons que je n’étais pas vraiment pressé, et il y a eu les vacances, le boulot, et l’entraînement qui continue.. Après tout le plus important reste la journée passée et les souvenirs qui vont avec. Et puis cela permet aussi de garder quelques trucs pour moi, peut-être pour rester un peu plus longtemps sur les sentiers. Mais le blog permet aussi de garder une trace de cette belle aventure! Il faut dire que le début d’année a été assez riche, avec un planning vite établi fin 2011: 2 semaines de coupure après la SaintéLyon, reprise légère avant d’embrayer sur un plan « sur mesure » en plusieurs étapes (vitesse, EMA, côtes et sorties longues) avec le Nivolet Revard en ligne de mire, pour ensuite me laisser glisser grace à cette prépa, jusqu’au bord du Léman pour le raid « Aventure Chablaisienne ».

Cette Aventure Chablaisienne justement, qu’est ce que c’est ? C’est donc un raid multisport en équipe de 2 : Trail, VTT, Course d’orientation, Canoë et Biathlon. Les parties de trail et vtt se font en « orientation » avec un itinéraire à suivre sur une carte. A force de courir de plus en plus et de continuer à faire un peu de VTT, il fallait bien que je mélange les 2… Et puis c’est aussi de le faute de Doune. Le chablaisien qui avait déjà fait le raid 4 fois avait bien vendu son affaire. De mon coté, j’ai facilement trouvé un équipier en la personne de Mag et même convaincu Poy de monter une équipe toulousaine.

Malheureusement mon pote voulant bien faire les choses (coach, test d’effort et visite chez le cardiologue) se découvre une valvulopathie. S’il n’y a pas de risque à court ou moyen terme, mais c’est la fin des compétitions sportives. Pas de raid Aventure Chablaisienne, ni de marathon de Toulouse où je devais l’accompagner :( Le temps de mettre le vtt et une paire de baskets dans un grand sac, me voilà donc parti en rer-tgv-bagnoledemag  direction d’Amphion – la cité de l’eau, au bord du Léman…

On arrive sur place le samedi soir pour un départ le lendemain à 8h, afin de récupérer nos dossards et de prendre la température et les derniers conseils. C’est en effet la première fois que nous participons à ce type d’épreuve multisport, en ayant révisé la course d’orientation sur YouTube… Doune est déjà dans un dans un sale état, mais content de son sort: il participe à la version grande – normale – folle (rayez la mention inutile) du raid : Le Grand Coriace, sur 2 jours. Pour un échauffement nous avons choisi de rester raisonnables en choisissant de ne faire que le « Ptit Teigneux » pour lequel on nous annonce 45km et 1200 m de dénivelé. Le Grand Coriace monte à 100 bornes et 4000 ou 5000 m de D+ Notre choix ne sera pas mauvais : le parcours étant secret (remise du roadbook quelques minutes avant de départ) impossible d’anticiper les distances, D+ ou même la répartition entre trail, VTT… et le chablaisien est farceur (souvenez vous de la partie de cache cache sur le Nivolet-Revard) car en fin de journée le gps indiquera 74 km et 1700m de grimpette! Mais bon ce samedi soir, l’ambiance du bivouac est très sympa. On est un peu impatients, même si Mag se demande de plus en plus dans quel traquenard il s’est laissé embarqué… Doune et Clément son coéquipier nous font une formation express, et on file à l’hôtel préparer le matos pour le lendemain…

derniers préparatifs dans la chambre du formule1 de Publier

Dimanche, 8 heures, casques sur la tête et prêts à en découdre nous recevons une enveloppe avec les cartes pour la journée. Nous avons droit à une dizaine de minutes d’observation avant que le départ ne soit donné. Ça passe bien vite et l’excitation du départ brouille un peu tout.

On peut faire mieux
l’équipe à suivre.. (où pas!)

aventure chablaisienne - brieffing

mais c’est quoi toute cette paperasse ?!?!?

paré à manger des cailloux !

aventure chablaisienne - stress du départ

Mag qui se demande de plus en plus dans quoi je l’ai embarqué !

 

On est parti ! Un petit footing sur le bord du lac permet de chauffer un peu les machines. C’est beau mais on traîne pas trop et récupérerons les vélos moins de 2 km plus loin pour une première partie de VTT’O en suivi d’itinéraire. A part une petite visite d’un village, où on perd 5′ on roule pas trop mal. Mais on a pas suivi le bon groupe à une bifurcation… Sur le chemin les balises ne sont globalement pas cachée. Il faut juste le suivre… Sauf la 5 ;  planquée derrière un buisson. Et comme les numéros des balises ne sont pas sur la carte, c’est en arrivant à la 6 que l’on se rend compte du loupé. Un bref check de la carte et on repart en arrière pour éviter les 30′ de pénalité ! On passe par la route pour aller plus vite. Grand plateau enclenché on traine pas. 4km aller-retour pour valider le précieux sésame et repartir en étant plus vigilant. Même si ça monte doucement mais tout le temps, les chemins sont très roulant. On boucle cette première partie de 27 km et 700m de D+ en 2h30.

aventure chablaisienne - balise VTT

souriez, poinçonnez !

Le changement de discipline se fait au bord d’un petit lac. Le ravitaillement est bon, avec notamment des produits locaux (fromage d’abondance!). On range les gants de VTT, sans changer de chaussures. (certains roulent en pédale auto et portent les autres chaussures ;  mais on avait choisi de voyager léger, peut-être détriment au du rendement…) La carte pour la partie de trail est assez simple, courte avec un peu de dénivelé et une balise optionnelle. Elle est perchée sur un col à 1500m d’altitude. Le deal est simple : elle rapporte 30′ de bonus mais oblige à faire un détour où les lignes de niveau sont plutôt serrées (plus de 20%)… Une très sympathique (et très expérimentée) équipe mixte des « Gones Raideurs » tente le coup avec nous. On mettra 15′ en allant jouer avec les 1000 m/h, juste sauvé d’un petit coup de chaud par un coca (gel isostar au cola)… A part le chrono, on est quand même pas monté pour rien. La vue est superbe, et la descente qui suit pour nous ramener au lac bien agréable ;) Cette partie a vraiment été ma préférée, avec la CO. Le bilan est de 2h pour 12,5km et 800m de D+

aventure chablaisienne - croix

superbe paysage vers la croix du mont bénan

aventure chablaisienne - mont bénan

On remonte en selle pour 6 petits kilomètres afin de rejoindre les « buissons brulés » où se déroule la course d’orientation.

aventure chablaisienne carte CO

la carte de la course d’orientation

Arrivée sur place, les règles changent. Il ne s’agit plus de suivre un itinéraire sur une carte mais d’aller trouver 10 balises et de revenir au point de départ en 40′. Petit détail que l’on néglige par précipitation : une balise manquante « coute »10′, mais 2′ de dépassement au delà des 40′ coutent 10′ (et chaque balise trouvée à partir de 10 rapporte 10′ de bonus) On part donc tête baissée . Oubliant le célèbre proverbe indien (oui les indiens font de la CO!) : il vaut mieux marcher dans la bonne direction que courir dans la mauvaise. Bon, j’éxagère un peu car on ne se pard pas trop, mais je me suis retrouvé emporté par une espèce frénésie de balises. Il me les fallait toutes! Persuadé que le bonus de 10′ par balise nous ferait gagner plus de temps qu’en perdre… Au bout d’une heure, Mag fini par me débrancher et on termine donc dans les fins fond du classement, en 66′, avec 12 balises, 20′ de bonus et 140′ de pénalité.

Autant dire que le classement général prend du plomb dans l’aile… Mais le plaisir est vraiment toujours là ! Les vtt reprennent du service pour la redescente vers le lac. Nos tout-suspendus apprécient les sentiers, même si encore une fois c’est vraiment très roulant. Le Léman est toujours en vue et ça commence à sentir l’écurie. Une nouvelle première expérience nous attends : le canoë ! On pose les vtt rapidement et filons au pas de course vers la rive. Comme tout au long de la journée on est accueilli par des supers bénévoles qui jouent la montre avec nous en nous faisant gagner du temps à l’enfilage des gilets. En 2 temps et 3 mouvements nous voilà sur le lac. L’eau à l’air franchement bonne et après 7 heures de course on se serait bien trempé un peu… Mais on fera bronzette plus tard. On a une balise posée sur une barge à aller chercher. Elle est à 1500m et on mettra 30′ pour faire l’aller retour. Et bien 30 minutes à pagayer quand on en a jamais fait, c’est long. Et ça fait mal aux bras…

De retour sur la rive, ça commence à sentir l’écurie… On se dirige au pas de course vers le stand de tir.
Allongé au sol, 5 balles chacun pour gagner quelques minutes de bonus.
On fera tout les 2 un beau 4/5, trompés par la grande sensibilité de la gâchette qui nous fait louper le carton plein…

Le chrono s’arrête 50m plus loin après un peu plus de 8 heures de course et une journée bien remplie que l’on a vraiment pas vu passer !
Le classement n’est pas terrible : 76 / 104 avec presque 1h20 de pénalité à cause d’un péché de gourmandise de balises.

 

Mais l’essentiel n’est vraiment pas là.
On a passé une superbe journée ensoleillée au dessus du lac, bien encadrés par une bonne organisation.
Même si le vtt était beaucoup trop roulant et le trail un peu court, l’ensemble du parcours est sympa, hyper ludique grâce à la chasse au balise et les changements de « sport » donnent une toute autre dynamique à l’effort comparativement à un pur trail.

On reviendra sûrement… Et ce coup ci pas pour faire du tourisme ;-)

5 réflexions au sujet de « Aventure Chablaisienne 2012 : première expérience en raid multisport »

  1. Bienvenue VinVin !
    Merci d’être passé par là si rapidement (comment es tu arrivé sur cette adresse avant tout le monde ?)
    C’était effectivement une superbe expérience ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>