[en test] Altra Lone Peak NeoShell

Altra LonePeak NeoShell
Altra LonePeak NeoShell

Alors que la version 2.5 a été tardivement disponible en France (par rapport aux US), que j’ai aperçu des fuites de le v3, voilà un bref retour sur la version « étanche » et sans fuite : l’Altra Lone Peak NeoShell. Conçue sur la base de ma pantoufle d’ultra-trail (la LonePeak 2.0 donc… vous suivez ? :) )

Elle a donc tous les défauts et les qualités que j’ai pu éprouver sur son « inspiratrice » : pas beaucoup de dynamisme, accroche moyenne et durée de vie perfectible (surtout quand on approche les 80kg). Voilà ; ça c’est dit. Mais je la reprendrai quand même. Une Maxi-Race et un UT4M ça laisse des traces ;)

Je la conseille parce que le confort est top : un bon amorti (25mm d’épaisseur), zéro drop pour la bonne foulée / posture et une large toe-box (la partie dédiée à l’avant pied qui s’écarte pour amortir la foulée, et encore plus au fil des kilomètres.

C’est la « signature » Altra : de la place devant pour être à l’aise longtemps (à l’approche des longues descentes, il faudra quand-même soigner son laçage pour préserver ses ongles…)  et un talon ajusté pour assurer la précision de conduite quand le sentier se fait technique.

 

Elle reste donc pour moi un excellente chaussure pour le trail plutôt long et tranquille (comprendre qu’elle ne raffole pas des brusques changements de rythme, mais peut aller bien vite aux pieds de certains). Mais elle saura bien-sur vos accompagner pour des footings plus tranquilles en forêt !

L’amorti bien présent est ici rassurant pour qui voudrait travailler sa foulée (il ne faut pas avoir peur du zéro drop, surtout en trail). La conception (plaque de protection discrète) permet de profiter de la flexibilité et donne des bons retours d’information du terrain, préserve la proprioception (en regard de l’épaisseur de la semelle bien sur. Ce n’est pas une Superior ou un Five Fingers)

Mais la nouveauté de cette LonePeak NeoShell, se trouve du coté mesh qui est imperméable et respirant. Altra a fait équipe avec Polartec (qui voudrait bien reprendre un peu de terrain à Gore-Tex..) Leur tissu technique NeoShell est utilisé par The North Face, Arc’Teryx, Patagonia, Rapha. Du beau linge comme on dit…

Pour ce test, la météo de ce début d’hiver a été bien (trop) clémente, mais j’ai quand même réussi à prendre l’eau. Enfin en apparence. La membrane Polartec a parfaitement joué son rôle, même en insistant dans le ruisseau de Saint Cucufa ;) Attention quand même au collier de cheville qui est assez bas et qui peut servir de porte d’entrée à toute sorte de débris, liquides. Altra a d’ailleurs conçu sa chaussure de trail  pour recevoir facilement des guêtres (à découvrir chez Greg-Runner)

Alors si vous voulez garder les pieds au sec pour vos sorties boueuses ou des trails blancs, ce sera parfait ;)

Footing waterproof ! #altrazerodrop #lonepeak #neoshell #polartec

A photo posted by Mangeur de Cailloux (@mangeurdecailloux) on

 

La gamme Altra est désormais disponible chez i-run.fr – Comptez 150 € comme tarif de base pour cette Lone Peak Neoshell.

5 pensées sur “[en test] Altra Lone Peak NeoShell

  • 17 janvier 2016 à 17 h 09 min
    Permalink

    Hello,
    après avoir testé la 1.5 et la 2, je vais sûrement prendre la Neoshell pour mon prochain trail blanc puisque ma paire de Lone Peak 2.0 présente des signes prématurés de fatigue : le tissu par en lambeau sur les zones de plis.

    Peux-tu en dire plus sur le laçage ? J’ai eu aussi quelques petits soucis d’ongles sur un trail long malgré la place offerte par les Lone Peak (dont je ne peux plus me passer…).

    Merci d’avance !

    Répondre
    • 17 janvier 2016 à 23 h 18 min
      Permalink

      il ne faut pas hésiter à resserrer après quelques kilo pour éviter que le pied ne glisse devant. En général je serre bien devant (au plus près des orteils) et moins en haut pour ne pas écraser le coup de pied et les tendons qui sont dessous.
      A tester !

      Répondre
  • 5 février 2016 à 6 h 23 min
    Permalink

    Bonjour,

    Aprés avoir été conquis par la superior 2, je pense investir dans la Neoshell, pour faire un ultra (le Mercantour). Comment chausse cette chaussure ? car pour la superior j’ai du prendre du 45 alors que je chausse du 42. Est ce pareille pour la Neoshell ?
    Merci d’avance

    Répondre
  • Ping : [Test] Altra Superior 2.0 et Lone Peak 2.0 Neoshell … une révélation ? | Endomorfun

  • Ping : GapEncimes 2016 - Mangeur de Cailloux

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :