SaintéLyon 2014 : J-10, #snf04 et des conseils en vrac…

Cette fois on y est !

Il ne reste qu’une dizaine de jours avant le départ de la SaintéLyon 2014. Alors que certains sont à la recherche d’un plan d’entrainement express (si si, j’en ai croisé unhier soir qui a fait un interview très intéressant sur l’organisation de la course…) d’autres sont prêts !

Samedi dernier, à l’occasion de la #snf04, j’ai rassemblé une trentaine de participants dans le bois de Saint Cucufa qui n’a jamais été aussi éclairé une nuit de nouvelle lune !

Ce off nocture et convivial a été l’occasion de réviser une dernière fois ses gammes dans les sentiers, de partager un bon moment de course à pied, de partager nos expériences. Merci à tous les participants. J’étais ravi de mettre des têtes et des voix sur des profils FB ou des pseudos Strava !

Pendant cette soirée, j’ai pu voir des locaux perdus dans leur propre bois, des bières dans les porte-bidons, des petites crampes mais surtout pas mal de sourires et des discussions entre passionnés.

Pour revenir à la nuit du 6 décembre, je pense être pas mal préparé. De façon différente de l’année dernière où j’ai tenu un volume horaire équivalent depuis fin août et la reprise après l’UT4M (promis j’écrirai un truc dessus car c’était une chouette course !) mais réparti différemment : cette année j’ai privilégié le plat et la vitesse (avec en bonus un record sur le Semi de Boulogne) et les côtes courtes en myocrossmax. J’ai donc fait l’impasse sur les côtes longues (au seuil, au train…), tabata. Mais je reste confiant avec pas mal de volumes, des semaines à 90-100km et du « spécifique allure saintélyon » comme un 2x18km à 10km/h avec les jambes toutes raides le lendemain de l’Ekiden ;)

recap-strava-stl

Les quelques jours qui restent vont permettre à tous les candidats à la nuit blanche de se poser les éternelles questions météorologiques, de changer 4 fois d’avis sur les chaussures, la sous-couche…

Pour le moment, on s’avance vers une année sans neige et pas froide. J’ai déjà quelques idées sur mon matériel :

  • Hoka Rapa Nui aux pieds : ce sera leur test ultime. Soit je me fais une cheville, soit je fais parler mon finish sur les quais du Rhône avec les pieds tous frais…
  • Petzl Nao sur la tête (avec une batterie neuve car celle d’origine est cuite, et une rallonge pour déporter le poids, le confort)
  • Mon nouveau sac avec des bidons devant de chez kalenji : pourquoi dépenser plus ?!?!

  Pour le reste, il faudra attendre le dernier moment… A priori on sera en short. Pour le haut, s’il ne pleut pas, ne vous habillez pas trop chaudement ! Le départ est roulant et se court. Vous n’aurez pas froid dans la foule du départ (effet pingouin!) et le « dossard chasuble » peut-être compliqué à retirer… (ne pas trop serrer les nœuds. Mais une fois sur les crêtes, à 800m il peut faire froid et le vent est souvent de la partie. L’idéal est pour moi d’avoir un petit coupe-vent sous la main, que vous enfilerez directement par dessus le sac. Le reste n’est qu’accessoire… (mais important!) gants, bonnets plus ou moins épais suivant la température, et le matos obligatoire (piles de rechange, gobelet, couverture de survie et pourquoi par un tee-shirt sec, léger mais chaud)

Bientôt… #saintelyon Une photo publiée par Mangeur de Cailloux (@mangeurdecailloux) le


A samedi prochain !

 

A lire aussi : #snf04 by Runnosphère @Shuseth

12 pensées sur “SaintéLyon 2014 : J-10, #snf04 et des conseils en vrac…

  • 26 novembre 2014 à 16 h 13 min
    Permalink

    J’ai pas bien compris. Le coupe-vent, tu ne le met pas sur toi au départ mais sur le sac ? Ou c’est une fois que tu as chaud que tu le mets sur le sac ?

    J’ai hésité pour la rallonge de la Nao (en fait, j’en ai pas trouvé sur Paris surtout). Tu penses que ça fait vraiment la différence ?

    Répondre
    • 26 novembre 2014 à 17 h 35 min
      Permalink

      L’année dernière je suis effectivement parti avec le coupe vent par dessus le dossard, mais sous le sac qui est facile à retirer (à la différence de la chasuble)

      Il faut juste vérifier que le coupe vent se ferme avec le sac, les bidons…

      Pour la rallonge, je te dirai ça a l’arrivée mais j’avais vraiment apprécié la légèreté su système sur la Silva que j’avais testé.

      Répondre
  • Ping : Runnosphere.org - Saturday Night Frontale et Les Foulées du 17ème

  • 26 novembre 2014 à 23 h 21 min
    Permalink

    Vraiment une sortie et une soirée génialissime!!!
    Merci à toi et à ta moitié pour tout ça!

    Répondre
  • 27 novembre 2014 à 8 h 17 min
    Permalink

    J’aurais aimé être avec vous car ce p´tit RDV devient incontournable tellement il est sympa : bravo pour ça.
    J’ai hâte de te suivre à la Sainté…sur mon écran ;) a bientôt.

    Répondre
  • 27 novembre 2014 à 12 h 37 min
    Permalink

    C’est bon J., j’ai pris une première claque en lisant tous les billets de la Runno sur les préparatifs et aussi les CR de 2013. Je suis effrayé. Vraiment. J’ai envie de la faire quand même. Mais je suis effrayé. Vraiment. Très.

    Répondre
  • 27 novembre 2014 à 18 h 03 min
    Permalink

    Bonjour,

    Visiblement le froid est quand meme annoncé pour la fin de semaine prochiane…
    Neige en perspective ?
    J’ai également entendu ce matin un préavis de grève SNCF. Pas glop pour ceux qui vont venir en train.

    Répondre
  • 2 décembre 2014 à 22 h 16 min
    Permalink

    Comment se fait-ce que je ne sois encore jamais venue traîner par ici ? Fou, fou, fou ! Je vais faire un petit tour (EN PLUS, j’ai lu dans ta présentation que tu parles de chaussures minimalistes… je viens de lire « Born to run » et me pose donc maintenant pas mal de questions là-dessus).

    Quoiqu’il en soit, bon courage pour la SaintéLyon. C’est encore un défi de folie, ça. Mais je vois que tu es un habitué. Bonne course !

    Répondre
  • 5 décembre 2014 à 17 h 52 min
    Permalink

    Arrêtez tout de suite ! Les cailloux c’est pas bon ! Faut pas en manger !

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :