J’ai testé : New Balance Summit KOM

J’ai testé : New Balance Summit KOM

2 novembre 2019 0 Par julien

Dans la famille trail de New Balance, je voudrais… la Summit KOM. Elle trouve sa place parmi les principaux modèles de la marque américaine, qui ont chacun des caractéristiques et usages propres : La (plus) légère Summit Unknow, pour envoyer du gros sur trail court, la très amortie Hierro (mon test ici) pour le confort, les ultra roulants comme l’écotrail ou la Saintélyon.

En fonction des modèles, vous aurez des sensations très différentes, principalement suivant la mousse utilisée pour l’amorti. Chez New Balance, il y a la Fresh Foam, le RevLite (et le FuelCell qui n’est pas encore utilisée en trail, mais je vous en reparlerai lors du test de la Rebel)

Il y en a d’autres, mais les principaux sont là. Cette Summit KOM (pour King Of the Mountain. Si tu ne sais pas ce que c’est que tu n’es pas sur Strava…) est polyvalente, plutôt destinée aux parcours longs et techniques.

new balance summit kom test
Test des New Balance Summit KOM

Summit KOM… sur le papier

Pour vous emmener vite et loin en toute sécurité, New Balance a mis quelques technologies maison :

  • Amorti RevLite : ferme et léger. Je l’adore sur ma 890. Il encaisse bien mes 80 kilos et vieillit bien.
  • Semelle Vibram Mégagrip : une référence en terme d’accroche sur sol sec ou mouillé
  • Plaque Rockstop pour protéger vos voutes plantaires des cailloux pointus
  • 8mm de drop

Le reste est assez classique avec pas mal de crampons, pour accrocher sans tomber dans l’excès d’une chaussure pour la boue, des lacets plats assez simples qui ne glissent pas (mais qui auraient mérité une poche pour les ranger).

La structure est rigide, le talon (très) bien guidé et les orteils très bien protégés par un renfort contre-collé sur le mesh (New Balance appelle ça « Toe Protect »)

Summit KOM… sur le sentier

J’ai pu les mettre à l’épreuve dans les cailloux agressifs du sud de la France, sur mes sentiers forestiers habituels à la fin de l’été et dans les premières boues de l’automne pour un bon tour d’horizon.

Les New Balance Summit KOMtestées dans les cailloux

Les promesses de rigidité et de protection sont tenues. La mousse ferme doublée par la plaque RockStop font du bon boulot. C’est forcément au détriment de la proprioception, mais on ne peut pas tout avoir.

Le pied est bien maintenu, par un serrage efficace et bien réparti ; et le talon assez guidé. La Summit KOM est une chaussure de trail stable et rassurante. Il faudra donc un peu lui « rentrer dedans » pour la tordre, mais j’ai trouvé qu’elle ne manquait pas de répondant.

Elle devrait plaire aux débutants pour son côté polyvalent et confortable. De part ses caractéristiques, son poids notamment… ce n’est pas la meilleure chaussure pour les fractionnés courts en nature, mais elle ne vous freinera pas si vous souhaitez mettre du rythme lors de vos sorties.

Sur les terrains techniques, sa stabilité et son accroche (merci Vibram) seront de vrais atouts.

Pour garder les pieds au sec cet hiver, une version Gore-Tex est également disponible.

Pour les femmes, le roi devient reine et la Summit KOM devient Summit QOM mais a priori sans autre adaptation qu’un changement de couleur.

Vous pouvez vous la procurer dans les magasins en lignes habituels et partenaires du blog où j’ai effectué un petit relevé de prix au moment de la rédaction de ce test de la Summit KOM ;)