On Running CloudBoom Echo

On Running CloudBoom Echo

23 novembre 2022 2 Par julien

J’ai gagné cette paire de chaussures de course à l’occasion d’une course virtuelle organisée par la marque Suisse (Merci On, et surtout merci Aline !)

C’est pour moi une belle occasion de tester mes premières chaussures « carbone ». La plaque On Running dans cette CloudBoom Echo s’appelle speedboard, et rien qu’en lisant ce nom, je sens que je cours déjà plus vite !
Allons voir si cela se confirme sur le terrain avec le test complet de la CloudBoom Echo.

On Running ?

Cette jeune marque (née en 2010) s’est faite connaitre par le triathlon : un de ses fondateurs est un champion d’iroman et le modèle Cloudracer a été champion Olympique en 2012. Pour poser la notoriété dans un sport où le matériel fait toute la performance (mais si !), c’est pas mal non ?

Elle se démarque grace à son système d’amorti maison : le cloudtec reconnaissable très facilement et inspiré par des tuyaux d’arrosage.

Mais la marque est aussi connue grace à un athlète qui ne court qu’après une balle jaune, suisse et actionnaire depuis 2019 : Roger Federer.
Elle supporte également un des meilleurs marathonien français du moment : Nicolas Navarro (2h08’29”)

Caractéristiques CloudBoom Echo

👟 Empeigne : elle est magnifique : ultra légère et très aérée. Et 100% recyclée. C’est proche du pied, sans oppresser, et très peu extensible. Les lacets plats ne sont pas élastiques non plus, mais le confort est vraiment bon pour un poids très contenu.
🚀 Mousse Helion : légère et réactive
🌿 Double Cloudtec : c’est relativement confortable.. pour une chaussure destinée à la perf sur marathon
♠️ Plaque carbone speedboard
👟 220 g / drop de 9 mm

Test des Cloudboom Echo

La première chose que j’ai remarqué, c’est le bruit ! Elles claquent au sol. La rigidité de la semelle n’est surement pas étrangère à ce phénomène.
L’accroche est très bonne sur goudron mouillé, mais il faut un sol stable car la rigidité latérale gomme toute la proprioception.
Je me blesse aussi souvent avec ces On Running au niveau de la malléole interne (cela ne m’arrive pas avec mes autres paires. Etrange…)


L’allure footing n’est clairement pas son domaine de prédilection. La Cloudboom echo est destinée au marathon, mais il faudra s’employer pour en tirer les bénéfices. A mon niveau (13,5km/h) je ne suis pas certain que la plus grosse optimisation de ma performance se joue à ce niveau.
J’ai surement plus à gagner avec une chaussure stable, encore plus légère.

C’est ferme et rebondissant. Mais pas facile. Il faut taper dedans pour que ça avance. Attention, je ne me suis pas senti catapulté non plus. Mais le rebond est plaisant !
Il faut dire que ce genre de sensations reste hyper subjectif, et dépend beaucoup de la paire avec laquelle j’ai couru avant.
Si vous avez testé ces CloudBoom Echo et d’autre supershoes à plaque en carbone, ce serait sympa de laisser un commentaire ici pour jouer au jeu de « qui a la plus réactive »

Je pense que je la porterai pour mon « retour sur 10km » en décembre, mais je n’ai pas voulu la prendre pour les 20km de Paris

Je ne la sens pas hyper tolérante, et j’ai préféré jouer la sécurité avec mon soucis de fourmis et d’échauffement dans le pied droit qui semble s’éloigner. Difficile de dire s’il sont dus aux chaussures, mais je constate quand-même qu’il n’apparait pas quand je porte des Hoka.

Aux dernières nouvelles, ces mauvaises sensations semblent disparaitre… Pourvu que ça dure !

La durabilité est souvent un sujet de discussion avec ces chaussures à plaque carbone et c’est assez logique.

Selon moi le « problème » ne vient pas de la lame, mais des mousses amortissantes ultra optimisée pour le dynamisme, la légèreté.
Et ces 2 points ne me semblent pas compatibles avec la résistance dans le temps. Sauf pour Décathlon et sa Kiprun KD900x garantie 1000km ?

J’ai cumulé un peu plus de 120km avec ces Cloudboom Echo, dont une sortie d’allure 10km (4’00/km) de 17km et je mettrai ce test des cloudboom echo à jour d’ici quelques mois, quand elles seront usées.


Mais d’ici là, pour savoir combien de minutes je gagne par kilomètres, je donne ma langue à @kourouthecat

Où trouver le meilleur prix pour ces chaussures carbone ?

Sur le site de la marque qui vend en direct, et chez irun.fr. Le prix public recommandé est de 250€. A vos codes promo :)