Run and Bike de Vaucresson 2017

Une semaine après le trail des Cerfs, j’avais de nouveau rendez-vous avec Cyril pour un décrassage en bonne et due forme sur le Run and Bike de Vaucresson 2017.

C’était ma deuxième participation (après un duo avec Madame l’année dernière) et je revenais avec grand plaisir tourner autours du haras de Lupin pour cet événement ultra convivial, à deux pas de la maison.

Et comme l’année dernière, je ne peux que vous conseiller de participer à cette course ! Si vous pratiquez (plus ou moins) régulièrement, que vous disposez d’un vélo et d’un binôme, alors lancez vous !

run and bike de Vaucresson 2017
avant…

Il s’agit ici de parcourir deux fois une boucle de 5km (et si vous vous débrouillez bien, il y a d’ailleurs moyen de courir moins de distance… Mais votre binôme risque de rouspéter un peu…)

Continuer la lecture de « Run and Bike de Vaucresson 2017 »

Trail des Cerfs 2017

trail des cerfs 2017

Mon premier trail dans les Yvelines

 

Et il y en aura d’autres ! Ma première fois a eu lieu le 14 mai 2017 et elle à été plutôt agréable. Voici donc mon avis sur le trail des cerfs, dans son format « 35km ». C’était nouvel objectif après l’écotrail de Paris. Il y a bien eu la Piste de Siou blanc à Signes, mais c’était surtout pour m’amuser et m’offrir une belle séance de vitesse dans les cailloux du sud tout en levant un peu le pied sur la charge d’entrainement après 3 mois assez intenses.

La vitesse justement, c’est ce que j’ai essayé de travailler à l’entrainement depuis fin mars. Car même si ma prépa écotrail comportait des séances rapides, j’ai pendant 3 semaines délaissé les longues sections « tempo » à 4’30 pour de la vma « classique » vers 18km/h et du seuil à 15.

Si vous voulez le détail des séances, rendez-vous sur strava. Et après tout ce trail des cerfs s’annonçait très roulant avec « seulement » 800m de dénivelé pour 35 kilomètres. D’ailleurs si on utilise la formule magique (100m de D+ = 1km en plus), on se retrouve avec un marathon. Il ne me reste plus qu’à valider ce 2h54 sur marathon… :)

J’ai quand même bien bossé avec une semaine à 100 bornes dont une belle sortie longue avec 60′ (fractionnées) à 4’15 d’allure.

Le départ se joue à la Queue lez Yvelines où je retrouve GuiGui mon habituel porteur d’eau, Cyril, Bastien et pleins d’amis Strava et du boulot. L’ambiance est excellente, tout le monde bien motivé.

Avec mon compère le plan est simple, partir vite, et finir l’un devant l’autre. Tout en sachant que GuiGui a fini l’année dernière à la 12ème place en 2h42 (avec a priori un parcours un peu différent)… La pression est à son comble et nous fait afficher des mines très tendues sur les photos…

C’est parti pour le trail des cerfs !

La course avec mon pacer aura duré 5″… Nous étions placés quasiment sur la ligne de départ, mais ce sont des boulets de canon que j’ai vu partir. Il faut dire que j’ai fait l’erreur de manger une barre entière 15′ avant, plutôt que de la morceler, et qu’il m’a fallu un peu de temps pour la digérer. Et puis j’ai aussi préféré jouer un poil la prudence sur ce parcours inconnu. 35km, c’est long…

Trail des Cerfs - départ
Trail des Cerfs – départ

Continuer la lecture de « Trail des Cerfs 2017 »

NewBalance Hierro v2

NewBalance Hierro V2

Encore une chaussure de trail en test !

Cette NewBalance Hierro est une première pour moi avec cette marque. Enfin la première paire de trail. J’ai eu quelques sneakers vintage et beaucoup couru avec un modèle bien différent: la MR00, une ballerine 0 drop de moins de 200g dont il faudra surtout retenir le matériaux de la semelle, le RevLite qui fait pour moi plutôt dans la fermeté. Mais dans le cas présent, c’est du Fresh Foam qui équipe la Hierro et assure l’amorti : une mousse légère et dynamique, rebondissante ;)

NewBalance Hierro V2
NewBalance Hierro V2 en terrain gras !

Elle est bien secondée par la semelle extérieure en Vibram Megagrip, garant d’une accroche sans faille (mais aussi un peu liée à la taille des crampons…)

La suite de la fiche technique est plutôt attirante pour moi : 4mm de drop, flexible et fluide aux pieds. Seule la légèreté n’est que moyennement au rendez-vous. 285g en 42. C’est un tarif finalement classique. Pour gagner un peu de ce coté-là il faut aller chez Salomon (S-lab Sense) ou essayer la Hoka Speed Instinct.

Continuer la lecture de « NewBalance Hierro v2 »

[invité spécial] La Marathon Race d’Annecy de Marc

Marathon race 2017

Quand un ami prend le temps de raconter par mail sa première expérience en « trail de montagne », c’est difficile de laisser le texte se perdre dans une boite aux lettres ou parmi les méandres de Facebook…

J’en profite donc pour inaugurer la catégorie « invité spécial » et partager un nouveau récit de course ! Je suis persuadé qu’il vous plaira et que vous prendrez bien soin de noter les petites erreurs qui s’accumulent et finissent par couter cher. J’en ai fait certaines, et d’autres sont « presque faciles » à corriger. Mais il ne faudra quand même pas oublier le principal : terminer un premier trail alpin !

 

Marathon Race d’Annecy … sans carburant…

Fin 2016, j’ai décidé que 2017 serait une année trail, pour changer un peu de la route, et pour retenter la montagne, à laquelle je ne me suis essayé qu’une fois, fin 2013, au Belfortrail : 54 kms, 2800D+, dans des conditions météo épouvantables, les trois quarts de la course sous des trombes d’eau, de l’eau jusqu’aux chevilles dans les monotraces. L’expression « mais qu’est ce que je fous là » avait occupé ma journée mais j’avais fini en 8h20. J’ai aussi fait l’Ecotrail de Paris 80km en 2015 et le 45km cette année, mais mon expérience Trail se résume à cela. J’avais envie de montagne à nouveau, dans un cadre superbe et en espérant le soleil. D’où le choix pour la Marathon Race autour du lac d’Annecy, 42kms (plutôt 40,7 en fait), 2800D+. C’est le demi tour du lac, le plus joli paraît-il. La maxi-race fait le tour complet mais trop long, trop de D+, je débute…

En arrivant vendredi soir à Annecy, je suis vraiment content, j’ai vraiment envie de faire cette course, il va faire beau, top!
Là c’est dimanche soir, je suis dans le TGV retour et je fais le bilan… à chaud.
Du soleil il y en a eu c’est sûr, trop même et il a fait très très chaud (29° vers midi), mais c’est mieux que la pluie… À noter que l’essentiel du parcours est ombragé, et sans cela je pense que la course d’aujourd’hui n’aurait pas pu se courir.
Des paysages superbes, j’en ai eu aussi, avec une mention spéciale pour la partie haute de la montée vers le 1er sommet, le pas de l’Aulp, et la vue sur le lac depuis le second sommet, le mont Baron. A noter aussi un passage sous un névé qui résistait au printemps, marrant…

Continuer la lecture de « [invité spécial] La Marathon Race d’Annecy de Marc »

[test chaussure de trail] Altra Lone Peak 3

Attention débarquement de test zéro drop sur le blog… C’est Altra qui s’y colle comme toujours,  avec cette Lone Peak 3. J’ai aussi testé le modèle « oversize » Olympus 2.5, mais il fera l’objet d’un billet séparé.

C’est ma 4ième paire de LP. Je ne vais pas revenir sur tous les détails et vous invite plutôt à lire les autres articles, mais cette chaussure de trail a quand même beaucoup évolué. Dans le bon sens.

Lone Peak 3
A l’aise dans mes Lone Peak !

Fiche technique officielle de l’Altra LonePeak

  • Plate-forme : plate-forme Zero Drop™, toe box FootShape™
  • Épaisseur de la semelle : 25 mm
  • Semelle intermédiaire : mélange EVA/A-Bound™
  • Semelle extérieure : Matériau adhérent TrailClaw™
  • Semelle intérieure : assise avec contour 5 mm
  • Partie haute : maille aérée légère Quick-Dry, coutures minimales
  • Autres caractéristiques : StoneGuard™ en protection des rochers, système de foulée naturelle NRS™ », Gaiter Trap™ scratch d’attache pour guêtres

En gros tout cela veut dire que votre talon sera au même niveau que votre avant pied (zéro drop), et que vos orteils seront à leur aise (footshape). C’est même franchement large en fait. Heureusement le laçage est efficace et facile à doser. Mais le 0 drop pourra au début vous chauffer un peu les mollets, même si on s’habitue (on se renforce!) vite.

Avec une épaisseur de 25mm, on est bien loin de la plus fine des Hoka. Mais c’était très bien pour les 55Km / 3000m de la GapEncimes. J’ai également couru 2 ultra trails avec la Lone Peak 2 (MaxiRace et UT4M). C’était parfait pour les sentiers lisses d’Annecy. Un peu juste pour Grenoble (mais c’était plus long. 18h vs. 14 et caillouteux à la fin)

Altra Lone Peak @ GapEncimes

Continuer la lecture de « [test chaussure de trail] Altra Lone Peak 3 »

Podium surprise au Trail de Signes

Une petite course l’avant dernier jour de vacances dans le sud ? L’occasion était trop belle et pour ne pas profiter du Trail de Signes pour remettre un dossard.

Trois parcours sont proposés le dimanche matin : Les Sentiers d’Ugolin (27km/1400m) et La Trace des Montrieux (50km/2200m), mais je me « contente » largement du petit 11km :  sur les pistes de Siou Blanc, afin de retrouver un peu de vitesse (courir !) et surtout ne pas passer la journée sur les sentiers.

Le temps a vite filé depuis l’écotrail. La récup est excellente, mais l’entrainement écotrail a été assez spécifique, et bien différent de ce qui m’attend sur le plateau de Signes. Pour y arriver, je me suis remis progressivement à la vitesse, afin d’essayer de débrider tant bien que mal les jambes, habituées aux longs footing en forêt depuis des semaines.

Je passe la semaine précédent la course à Bandol, entre des chocolats de Pâques, quelques apéros et randos en famille et des séances pour constater que je ne sais plus courir dans les cailloux… Un petit déblocage du cardio sur le port et c’est parti !

Les pistes de Siou Blanc

Le départ du « petit » trail de Signes est à 17h. Après un déjeuner léger je débarque dans le village pour récupérer mon dossard. J’ai une grosse demie heure pour m’échauffer. Je ne sais pas si c’est la trouille de se mettre au carton où le stress du départ, mais mes jambes sont toutes flagadas ! Je m’applique à courir très lentement et conclue par quelques brèves accélérations. Une petite pompote chippée aux filles compense la perte de sucre liée au stress. Le cardio est déjà haut. Tant mieux car il devra monter encore dans les minutes qui viennent…

C’est une petite course, mais la place du village de Signes est bien remplie, chauffée par un beau soleil et un speaker à la langue aussi pendue que celle de mes pipelettes. Environ 200 coureurs sont placés derrière la ligne de départ avec forcément pas mal de clubs locaux, des sioux et une très bonne ambiance.

Le speaker nous libère pile à l’heure. J’ai choisi de me placer devant pour partir vite… m’amuser, et voir jusqu’où mes jambes me portent.

Continuer la lecture de « Podium surprise au Trail de Signes »

[Test Running] Saucony Kinvara 7 (très) bonne à tout faire ?

Sept versions de Kinvara !

Pour un coureur prétendu minimaliste – ou du moins très intéressé par la chose – il m’aura fallu du temps avant de chausser LA référence du courir naturel, celle par qui tout est arrivé : la Saucony Kinvara !

Bon, les première « K » c’était quand même juste après les Five Fingers qui « cassaient » des métatarses, et avant que cette bulle n’éclate gentiment. Même si en regardant le running et les pieds des pratiquants d’un peu plus près, il me semble quand-même que la tendance à la réduction du drop soit durablement installée. Mais pas celle de l’amorti.

Alors à  quelques jours de l’arrivée de la Kinvara 8 (et son amorti everun sur la totalité de la semelle), voici mon test de la v7.

 

Caractéristiques de la Kinvara 7

218g (c’est le poids officiel, en 42)

4mm de drop (de toutes façons, vous ne trouverez pas de talon haut de 12mm chez Saucony)

Continuer la lecture de « [Test Running] Saucony Kinvara 7 (très) bonne à tout faire ? »

[Test express – sac de trail running] Oxsitis Pulse

Voilà presque un an que cet Oxsitis Pulse 7 litres est dans mon placard. Ce sac de trail m’a au départ été prêté par la marque clermontoise avant que je ne l’achète avec 50% de réduction pour poursuivre le test à mon rythme.

Il faut dire que je ne porte pas souvent de sac pour courir, car cela est pour moi nécessaire lors des sorties longues, de plus de 2 heures, où il faut emporter eau et nourriture. Et comme je sors rarement aussi longtemps… je suis par contre très fréquemment accompagné d’un bidon glissé dans une ceinture ou mon short.

Ce Pulse 7 litres est le plus petit de la gamme Oxsitis où il côtoie les Hydragon Ace 17 ou Raid 30. Entre les caractéristiques officielles et une prise en main rapide, je note un poids vraiment très contenu (175g), la capacité de choisir d’emporter une poche à eau et/ou des flasques, un système de portage des bâtons et un aspect robuste et qualitatif.

Le tissus principal « ripstop » m’a semble assez résistant à la déchirure (pour la légèreté affichée s’entend. Il y a plus solide, mais c’est plus lourd, plus rigide) et le mesh très confortable sans provoquer d’irritations.

Il comporte bien sur pas mal de poches pour les barres, gels, etc… et si vous ne trouvez pas la bonne taille parmi les 3 disponibles (j’ai un M pour 1,82 / 78kg), les bretelles sont bien sûr réglables.

Le volume disponible à l’arrière (en plus des poches avant donc, remplies de nourriture) permet d’emporter un haut de rechange et une petite veste étanche, la couverture de survie, la lampe frontale, un bonnet / buff. Bref de quoi voyager !

J’ai eu l’occasion de faire quelques sorties longues en courant (dont l’ecotrail), des balades en vélo. Parfois avec pas grand chose dedans, parfois avec les gourdes, la poche à eau façon camelbak et aussi avec mes bâtons.

Continuer la lecture de « [Test express – sac de trail running] Oxsitis Pulse »

Ecotrail 80km 2017

Samedi 18 mars. C’est le jour J pour l’écotrail de Paris. La prépa s’est (très) bien déroulée, avec pas mal de bornes à pied, mais finalement moins de volume (20 heures) qu’en 2015 si je compte le vélo (stravistix permet de faire ce genre d’exploitation des données de Strava). Plus de kilomètres, pas de myocrossmax ni de pliométrie. Mais je garde ces « analyses » pour plus tard…

Sur le parking de la base de loisirs de Saint Quentin, je me prépare tranquillement en compagnie de mes acolytes Christophe et Cyril. Je retrouve également Guillaume mon partenaire d’entrainement et collègue de travail. Nous avons prévu de faire course commune, comme en 2015, mais cette fois jusqu’au bout ;)

La météo s’annonce bonne avec un petit risque d’averse. Je vais donc voyager léger, short, tee-shirt et des manchettes. Je garde dans mon sac une veste étanche waa emballée dans un zip-lock (histoire de ne pas la tremper avec ma propre transpiration), et 2 ou 3 barres en plus de celles rangées dans les poches avant. Je pars avec 2 flasques de 500mL. Une avec de la boisson isostar (en pastille effervescente), l’autre avec un stick de bicarbonate de la même marque.

Continuer la lecture de « Ecotrail 80km 2017 »

Plan d’entrainement trail roulant : ecotrail 80km

A 10 jours de l’écotrail (du moins  au moment de commencer ce billet…), je profite de la baisse de la charge qui donne un peu de temps dispo pour partager mon plan d’entrainement.

En fonction de mon expérience des trails plus (où moins) roulants, de mes envies, mes dispo, et aussi des précédents plans j’ai ‘’sélectionné’’ le plan 100km du livre de Bruno Heubi.

Il impliquait pour moi de faire des choix et de changer un peu mes habitudes (pour mieux progresser ?), mais aussi de faire un bon volume. Parce que j’aime courir. Parce que Grego m’a tout appris :)

Les choix justement :
Pas de longues séances de ‘’seuil +’’ (entre les allures 10k et semi) comme lors de la prépa marathon
Pas de côte / Pas de descentes
Moins de vélo(taf)

Avant de rentrer dans les chiffres, les extras, le matos :

Les tests sont à venir. Surtout pour le petit Osprey qui est franchement bien fichu et de très bonne qualité. J’adore sa tenue sur le dos, sa solidité. Si on fait le choix de la poche à eau plutôt que des gourdes souples c’est un excellent challenger. Vous pouvez découvrir son grand-frère chez mon ami RunOnline

Mon rapport poids / puissance a été bien reblochonné et ma balance a fait des hauts et des bas sur 2kg. Mais ça va mieux… bien aidé ces dernières semaines par un contrôle des calories via myfitnesspal. Je me suis calé sur 2000kcal, sachant que ce seuil s’ajuste automatiquement avec les calories dépensées sur Strava. Simple (basique même), pénible (manger avec une balance sous son assiette) mais efficace. Surtout si, au-delà du nombre de calories brutes, on fait un peu attention aux notions d’index glycémique (IG) et de fenêtre métabolique.

ecotrail-myfitnesspall

J’ai finalement traversé ces 9 semaines de prépa sans blessure, avec beaucoup de plaisir (même si le corps grince parfois de partout au départ du footing matinal) à empiler les bornes en solo dans la forêt, avec les copains, les collègues. Et ça c’est sûrement le plus important.
Le 18 mars prochain, le compteur devrait approcher les 900km et 300km sur le vélo. C’est à retrouver sur Strava.

Continuer la lecture de « Plan d’entrainement trail roulant : ecotrail 80km »