Avis Express : Nike Pegasus 35

nike-pegasus-35-flywire

Je crois que cela fait 10 ans que je n’ai pas couru avec une paire de Nike. A l’époque, j’avais usé 2 paires de Vomero consécutivement, avant de succomber aux sirènes du minimalisme… Mais depuis quelques semaines, je cours et teste la dernière version du modèle polyvalent pour l’entrainement (je ne sais pas si j’ai le droit de faire des compétitions avec…) de la Nike Pegasus 35

C’est Alltricks qui m’offre cette opportunité et se fait ainsi mieux (re)connaître comme vendeur de matériel running – trail. Vous pourrez découvrir l’ensemble des Chaussures Running  de mon partenaire directement en ligne. La Pegasus 35 est disponible dans le très chic noir mais aussi avec d’autres couleurs assez jolies mais moins faciles à assortir aux chaussettes :p

nike-pegasus-35
nike pegasus 35

Sur le papier, avec cette Pegasus 35 vous achetez, entre autres choses :

  • La Technologie Dynamic Flywire : c’est le système de câbles largement éprouvé chez Nike, sur lequel tirent les lacets afin d’assurer le maintient
  • Semelle intermédiaire en mousse Cushlon: Amorti souple, dynamique et performant. c’est pas faux !
  • Unité Amorti Zoom Air à l’arrière et à l’avant (j’ai bien aimé le rebond de cette chaussure)
  • Talon biseauté : garantit de bonnes conditions de réception et une transition fluide (mouais… c’est surtout pour faire comme la Vapor Fly)
  • Rails latéraux de transition: Meilleure accroche au sol et meilleure flexibilité et transition arrière / avant
  • Encoche de flexion en fonction de la carte de pression du pied: Très bonne flexibilité et sensation de fluidité lors de la propulsion. Je trouve que ça donne une chaussure assez homogène sous le pied
  • 10mm de drop. à 8 ou même 6 elle était parfaite
  • 274g (Homme en 44) et 233g (Femme en 39) On ne fait pas dans le light, mais la semelle semble durable et pour l’entrainement c’est bien.
nike-pegasus-35-black
nike-pegasus-35-black

Sur le bitume et le tartan, à part cette immense languette façon protège tibia, c’est plutôt pas mal !

Continuer la lecture de « Avis Express : Nike Pegasus 35 »

New Balance 890v6 – ma chaussure du marathon de Paris

Cela fait 4 bons mois que je teste cette NB 890v6. Elles ont maintenant 230 bornes au compteur, et elles devraient encore en prendre quelques unes car on s’entend plutôt bien.

Et surtout je ne peux pas écrire d’avis négatif car elles resteront à jamais ma chaussure de RP sur marathon. En attendant le suivant ? :)

D’ici là voici mon avis sur ces NewBalance 890 v6 :

C’est une chaussure plutôt stable, pas trop lourde et avec un amorti assez ferme. Presque trop. Mais elle me convient assez bien, car la mousse RevLite (à la différence de la Freshfoam des NB Zante v4 testées précédemment) encaisse mieux mes (presque) 80 kilos.

Continuer la lecture de « New Balance 890v6 – ma chaussure du marathon de Paris »

Classics Challenge 06 : Paris – Fontainebleau en vélo

classics challenge photo

Classics Challenge promet de faire découvrir chaque mois un parcours cycliste, au départ de Paris et à destination d’une ville voisine, en empruntant des petites routes peu fréquentées par les voitures. Ces sorties sont complètements gratuites, et les itinéraires peuvent être réalisés « à sa guise » où dans le cadre de l’événement mensuel au départ d’un magasin partenaire qui fait office de point de rencontre et de dealer de caféine ;)

Après avoir découvert avec grand plaisir un tracé concocté par François Paoletti et son équipe sur un parcours vélo de Paris à Rouen, j’ai pris part samedi dernier à la version officielle du challenge numéro 6 : 170km au départ du « KM0 » et à destination de Morêt sur Loing, près de Fontainebleau.

Entre le trajet jusqu’au point de départ et le retour depuis la Gare de Lyon, je m’apprêtais à passer 200 bornes sur me selle, non sans un petite appréhension, mais en souplesse (mon tendon rotulien gauche n’ayant pas apprécié un excès d’enthousiasme lors d’une séance de force sur le home trainer…)et dans la foulée de mes entraînements pour le trail

Après le sympathique accueil et un café, j’ai donc pris place sur la ligne de départ au milieu de la rue des Acacias pour écouter les consignes de prudence avec Jean-Pierre venu également partager quelques tours de manivelle pour décrasser de sa belle balade Corse (à découvrir en vidéo)

Continuer la lecture de « Classics Challenge 06 : Paris – Fontainebleau en vélo »

Paris – Saint Germain la course, 10km sans partir de Paris

paris-saint-germain-la-course-photo-départ

Dimanche dernier, j’ai participé à la course Paris – Saint Germain, dans sa toute nouvelle version pour enfants courte, au départ de Chatou.

L’organisation a vraisemblablement décidé d’optimiser l’utilisation du parcours et surtout de rendre l’événement plus accessible avec un « seulement » 10 kilomètres. Je trouve que c’est une bonne idée.

Et je vous rassure, il y a toujours un final légèrement pentu qui permet d’accéder à l’esplanade du château de Saint Germain ;)

Bon, par contre en plus d’optimiser, l’organisation rentabilise : 20€ pour 10 bornes, ça fait cher au kilo ! Certes le ravito d’arrivée avec melons et pastèques était parfait vue la chaleur matinale, mais au moins il n’y a pas de tee-shirt moche pour venir encombrer ton placard en cadeau !

Si cette Paris St Germain (avec un gros avant-dernier kilomètre à plus de 5%) peut sembler bien inutile pour un coureur chasseur de chrono sur courte distance, j’ai un avis sensiblement différent…

Continuer la lecture de « Paris – Saint Germain la course, 10km sans partir de Paris »

J’ai testé : New Balance Zante v4

Après de très bonnes sensations avec la Hierro (v2… la v3 vient de sortir et semble être la même en mieux), je repars en ce début d’année avec 2 paires de running New Balance en test.

Cette fois, la marque m’a fourni 2 modèles « routiers », avec 2 technos d’amorti différentes : la New Balance Zante v4 est en Fresh Foam (comme la Hierro) et la 890 v6 en RevLite (qui a été ma chaussure pour le marathon de Paris)

New Balance Zante V4 : les caractéristiques

Elle est rangée dans la catégorie « performance », pour les entraînements rapides et la compétition.

La nouveauté de cette saison (je n’ai pas couru avec les versions précédentes) réside au niveau de la tige en Hyposkin, façon seconde eau, pour une chaussure toujours plus proche du pied pour des performances accrues (puisqu’on vous le dit !)

Test New Balance Zante v4
Test New Balance Zante v4
Test New Balance Zante v4
Avis New Balance Zante v4

C’est donc léger (230g en 42), très souple. La Zante est assez proche du pied, mais sans le serrer. Au niveau du coup de pied, la tige est un peu plus rigide et rend le laçage simple et efficace.

En dessous, l’amorti est assuré par la mousse « Fresh Foam » protégée par une semelle semi-slick qui n’autorisera pas vraiment les escapades dans les sentiers humides (surtout que le mesh est assez exposé et pas prévu pour manger des cailloux. Mais c’est une pure routière. Chacun son boulot !)

New Balance Zante v4
New Balance Zante v4

La semelle est assez fine. Cette Zante est une chaussure qui se veut légère et dynamique. Comme beaucoup de New Balance, le drop est assez bas : 6mm avec comme hauteur de la semelle : 23 mm (talon) et 17 mm (avant-pied).

J’aime assez ce genre de caractéristiques qui va bien avec ma foulée assez rasante. Le faible drop ne me gène pas. J’ai pris l’habitude et c’est aussi un bon moyen de travailler un peu sa foulée.

Continuer la lecture de « J’ai testé : New Balance Zante v4 »

Marathon de Paris 2018 à chaud

Mon 4ème marathon

Didier a couru ce matin la 42ème édition du marathon de Paris. Et même sans cape, c’était super. Pour cette nouvelle tentative sur la distance, et après le « DNS » de 2016, je me suis régalé avec une prépa express (j’y reviendrai promis!) et une belle course, chaude au sens propre comme au figuré.

Pendant cette belle journée printanière, depuis mon sas de départ, j’ai vu des coureurs de tous les genres, sans arriver à deviner qui passera la ligne en premier…

J’ai vu le soleil me griller les épaules pour ma première sortie de l’année en débardeur. Mais j’ai aussi vu plein de bouteilles d’eau, des seaux pour tremper ma casquette (pas verte!) et me rafraîchir. Je ne crois pas avoir souffert de la chaleur.

J’ai aussi vu des jeunes fumer de l’herbe assis au milieu de la rue de Rivoli, des filles courir. Mais pas beaucoup. Et puis j’ai vu des copains (coucou Ali, Maya, Florent) dont un qui a fait un sacré bout de chemin avec moi pour m’épauler. Merci Philippe tu vas être mon roster si ça continue !

J’ai aussi vu des meneurs d’allure (3h15) à l’allure pas très assurée avec qui j’ai joué au chat et à la souris.

Mais surtout, par rapport à ma précédente participation (2015), je ne sais pas si c’est dû à mon départ avec les « 3h15 » plutôt que les « 3h00 », le peloton m’a semblé beaucoup plus dense, les spectateurs beaucoup plus présents ; et motivants !

A part un ou deux kilomètres au plus loin dans le bois de Vincennes, Ce marathon de Paris est très animé ! Alors merci à tous, sur le parcours, sur les réseaux sociaux. Tous ces messages font du bien !

Et que celui qui a crié mon prénom (le vrai, pas Didier) dans un genre de rond point vers le 39 – 40 se dénonce !

Continuer la lecture de « Marathon de Paris 2018 à chaud »