Petit bilan minimaliste

 

Voilà quasiment 3 mois que j’ai commencé à courir en chaussures minimalistes. Le bon timing pour un petit bilan :

115 km (95 merrell / 20 vibram) – 13 sorties

Les Five Fingers sont donc venues s’ajouter aux Merrell pour économiser les crampons quand je ne fais que du goudron.

Je les ai aussi emmenées dans ma forêt préférée pour un comparatif un peu plus complet. J’y suis un peu moins en confiance qu’avec les merrell ; la semelle est un peu plus fine et moins cramponnée et surtout les orteils sont moins protégés. Du coup j’ai un peu peur d’abimer le mesh des vibram, et mes orteils aussi. Les Merrell semblent clairement plus robustes, mais elles sont faites pour ça.

On entend aussi beaucoup de bien du concept « five fingers » qui rend à chaque orteil son indépendance. Je n’ai pas fait beaucoup de kilomètres avec, mais j’ai tendance à préférer la large « toe box » des Trail Glove.

Mais c’est peut-être dû à une différence de taille. Je pense que j’aurais supporté une demi pointure de plus pour les vff. Je n’ai pas eu de problème d’ampoule, mais elles restent très près des pieds ; bien collées tout autours des orteils.

Du coté des chiffres, j’ai essayé d’augmenter le kilométrage minimaliste progressivement, à raison d’une sortie par semaine pour reposer les mollets, parfois 2 pour soigner le mal par le mal…

Voilà ce que ça donne :

bilan-minimaliste2.png

Ma plus longue sortie fait 13km pour une moyenne globale hebdo autours de 35km « toutes chaussures confondues ».

bilan-minimaliste1.png

A part 6’ à mon allure 10km au cours d’une sortie pré course, je n’ai pour l’instant pas fait de fractionné en minimalistes, histoire de préserver me métatarses…

Mais les sensations de légèreté sont vraiment présentes, avec en forêt un besoin de précision très intéressant même si j’ai encore du mal à vraiment me lacher en descente tout en restant souple et léger dans mes appuis (et en plus mes sentiers sont vraiment faciles…)

Pour ça il me faudrait surement une paire un peu plus amortie et qui pourrait m’emmener de Saint Etienne à Lyon début décembre… Peut être que la future Salomon FellCross serait une bonne candidate, bien qu’un peu cramponnée pour les sentiers roulant  de la Loire ;)

Mais si c’est trop light, je mettrai aussi mon pied dans les Lafuma SpeedTrail, (question de look!) qui ont l’air assez légères, adhérentes et sans un talon trop haut.

A suivre ;)