Trail des Cabornis 2013 : récit

Dimanche 10 mars, 9h. Après un bref échauffement, je suis en place avec Mag à quelques mètres de la ligne de départ de la 10ième édition du trail des Cabornis, à Chasselay dans les monts d’Or au dessus de Lyon.

Ce trail propose 3 distances : un 10 kilomètres (D+ 500m) et un 25  / 40 (1200m / 2200), et un plateau rempli de stars (Céline Lafaye, Cathy Dubois, Julien Chorier, Tom Lorblanchet et Arthur Baldur). Bref, c’est pas gagné pour mon top 10 !

La version « courte » part à 9h30 mais le 25 (qui en faisait 22 à l’inscription, 26 la semaine avant la course et 27 le jour J…) et le 40 partagent le départ et une bonne partie du parcours avant de se séparer au ravitaillement au 17ième kilomètre. Le parcours change tous les ans et est gardé secret par l’organisation. C’est donc le matin même que l’on découvre le profil façon « montagnes russes ». Comme on s’en doutait un peu, ça va monter et descendre tout le temps, sans un instant de répis, et avec quelques passages un peu « piquants » (cf. ce segment strava : 1km à 15%). On passera par le Mont Thoux, le mont Verdun… les villages typiques des Mont d’or et les vignes. Le parcours est vraiment superbe, avec de beaux points de vue, des sentiers pas trop techniques mais pas trop roulant non plus.

cabornis-profil

A la différence de la semaine dernière, je n’ai pas vraiment de pression. Le premier objectif de ma « saison » est derrière moi et je suis là pour prendre un max de plaisir dans les sentiers, mais pour y aller à fond tout de même ;)

cabornis-depart Mag à l’air moyennement serein sur la photo… Deux autres potes sont là : Fabrice que l’on a récupéré un peu plus tôt ce matin, est un peu plus loin à attendre son tour (pour prendre son pied sur le 10k) et L’ami Ricoré qui attend surement planqué quelque dans le peloton pour prendre sa claque sur le 40). Il y a aussi Jean-Charles en local de l’étape qui reprend prudemment le trail après le ski de rando cet hiver et avant la maxi-race en relais début mai.

 

Pan !

C’est parti pour un petit tour dans les rues de Chasselay. On est déjà en faux plat quand une mobylette me tape dans l’R : c’est Michaël, pas entraîné, pas sur de pouvoir boucler le 40 qui nous rattrape déjà motivé comme jamais. On attrape sa roue mais il semble déjà bien rapide.

Pourtant j’ai bien l’impression que notre départ n’est pas tellement lent ; peut-être même pas tellement raisonnable. Le cardio boosté par le stress du départ et l’allure est déjà sur un bon 90% (il ne descendra pas vraiment…) et je ne suis vraiment pas confiant sur ma capacité à tenir ce niveau d’effort sur la distance. Mais c’est ma première expérience sur un trail court ; et ça passe ou ça casse ;)

Continuer la lecture de « Trail des Cabornis 2013 : récit »