81km en Hoka Challenger ATR 5

Ce test de la dernière version de la Challenger ATR – la 5ème – est un peu particulier dans le sens ou il est très élogieux

Cette Hoka m’a en effet mené avec plaisir et sans encombre de Saint-Etienne à Lyon dans la nuit du 1er au 2 décembre à l’occasion de la 65ème édition de la Saintélyon. Et comme je n’ai rien à lui reprocher, j’en conclue que c’est une super chaussure de trail !

C’était son baptême du feu. Et de la boue. Avant cette nuit, j’avais pu les rôder sur une sortie longue et quelques footings pour totaliser…. 81km avant le jour J :)

Je n’ai pas couru avec les précédentes versions de la Challenger ATR alors je vous donne simplement les infos officielles et un rappel des spec techniques :

Caractéristiques des Challenger ATR 5

  • Nouveau mesh double couche en Cordura (comme ton Eastpack ! C’est solide normalement). il est par ailleurs plein de petits trous pour laisser respirer tes orteil, évacuer l’eau. On est bien protégé grâce à une petit mais efficace pare pierres et la hauteur de la semelle.
  • Nouveaux crampons (4mm de profondeur) plus directionnels : l’idée est de la rendre plus efficace sur route mais aussi sur le sentiers roulants. J’ai constaté cette bonne aptitude à dérouler. Côté grip, il y avait trop de boue pour juger mais sur terrain mouillé elles sont assez sécurisantes. Les inserts Vibram jouent bien leur rôle.
  • Le drop ne change pas et reste bas : 5mm
  • la semelle est épaisse. 24 et 29mm de caoutchouc. C’est un gage de confort pour moi qui est parfois mal sous les pieds avec la distance.

La Hoka Challenger ATR 5 testée

La première sensation à l’enfilage est le confort. La languette est assez épaisse, le pieds bien posé au fond. J’ai pu rapidement trouver le bon serrage pour avoir du maintien sans comprimer. Le poids global en patie surement un peu. Elle pèse officiellement 266g en (42 ?)

Il y a de la place pour mes orteils. Sans tomber dans le largeur d’une Altra Lone Peak bien sûr, mais je n’ai (heureusement) pas retrouvé l’étroitesse des Clifton 4 alors que toutes mes Hoka sont dans la même pointure. 

Dans le bois de Saint Cucufa ou celui d’Arfeuille, le rebond est sympathique. On parle de dynamisme ? Possible. Mais il faudrait croiser les avis de différents testeurs. Vous trouverez des infos sur l’excellent Journal du Trail ;)

En tout cas j’ai vraiment aimé courir avec. C’est une chaussure qui répond parfaitement au programme pour lequel elle est prévue : les sentiers roulants, avec des portions de bitume, mais sans pénaliser le traileur quand le terrain se fait plus technique. Ceux qui sont passé par la descente du Signal de Saint André savent :)

Hoka Challenger ATR 5

Je la recommande donc très fortement pour les sorties en forêt et bien évidemment pour les courses comme l’Ecotrail ou la SaintéLyon !

Vous la trouverez chez mes classiques partenaires shopping :
Alltricksirun.frLepape et même directement chez Hoka :)
Ces url sont (bien évidement!) affiliés. Ceci signifie que si vous achetez vos nouvelles Hoka Challenger en suivant un de ces liens, je toucherai une petite commission pour le blog et je vous en remercie par avance !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.