Semi de Paris 2023. C’est pas passé loin !

Semi de Paris 2023. C’est pas passé loin !

13 mars 2023 0 Par julien

J’ai accepté une invitation à courir le semi de Paris alors qu’il tombait bien trop prêt de mon objectif de début d’année (l’écotrail 45 à lieu 15 jours plus tard) et à la fin d’une semaine… de ski :)

Mais impossible de passer à côté d’une chouette occasion de prendre part à une des plus grosse fête du running parisien (46 000 coureurs)
Alors, si même sans trop de conviction après quelques jours de bonheur et de ski en famille, la re-mobilisation de la tête et des jambes a été compliquée, la course ne s’est pas si mal passée.

Résultats du semi de Paris

Cet « Harmonie Mutuelle Semi de Paris » était le support des championnats de France handisport. Ahmed Andaloussi5e des derniers Jeux Paralympiques à Tokyo en paratriathlon, s’impose en 51’13.
Nadege Monchalin remporte le titre chez les femmes et devient Championne de France Handisport fauteuil avec un chrono de 1h16’22″.

Niveau perf, c’est le grand écart chez les valides :

  • L’organisation avait invité un joli plateau d’Elite (mais pas assez dense si j’en crois les courses en solo de certains comme Yoan Kowal) dont Jimmy Gressier, 3ème en 58’59 (toujours pour 21,1 kilomètres…)
  • Mais à côté des fusées, elle met en avant l’accessibilité de la distance avec 42% de participants pour qui s’était la première fois. Il y avait 48% de femmes. J’aimerais bien connaitre le chrono moyen sur semi marathon mais on doit largement dépasser les 2 heures.
    Préparez-vous, essayez. C’est possible !

Mon avis sur le parcours du Semi de Paris, l’organisation

Je n’ai pas touché aux ravitos, ni aux consignes. Mais vous pouvez en parler en commentaire. Je suis curieux !

Comme vous le voyez sur les photos que je n’ai pas vraiment regardé le paysage, et j’ai assez peu de souvenirs des monuments à part la colonne de juillet et le grand rocher du Zoo de Vincennes.
Le parcours du semi de Paris, majoritairement étalé dans l’Est parisien reste moins « touristique » que celui les 20 kilomètres de Paris.

Je ne l’ai trouvé pas tendre avec mes jambes !
Cela reste une course sur route, sans vrai dénivelé, mais une fois passée (au rupteur !) la grande ligne droite du 15ème kilomètre qui remonte vers la place Félix Eboué, les quelques montagnes russes des bords de Seine n’étaient pas vraiment du gout de mes cuisses pour relancer.
J’aurais du partir plus vite pour prendre plus d’avance :)

Semi de Paris


Sur le pont de Sully à 8h15, L’ambiance est fraiche et il faut attendre le retour dans Paris après le bois de Vincennes pour retrouver le feu (dommage…). Mais une fois rendu ici, les nombreux supporters font vraiment du bien et ça c’est vraiment chouette ! Merci aux teams de Addidas, Orange. Il en faut plus.

Du côté de l’arrivée, j’ai croisé plein de coureurs qui cherchaient la ligne de départ vers 10h et la passerelle qui semblait une excellente idée le matin tôt (pour enjamber le parcours) s’est transformée en entonnoir – bouchon géant sur laquelle j’ai pris froid avant de pouvoir récupérer mes affaires sèches et chaudes. Heureusement qu’il ne pleuvait pas !

Retour rapide sur l’entrainement pour le semi de Paris

Ma semaine de vacances et de coupure sportive m’a apporté beaucoup de fraicheur. Les derniers entrainement s’étaient bien passés, j’ai progressé :

Je prends en référence perso une séance test du plan Campus Coach que j’ai suivi pour les 20km de Paris : 2×20′ à allure cible.

Je vais un poil plus vite (2 grosses secondes au kilomètre, mais avec 4 bpm de moins. Et au dessus de 90% chaque battement cout cher :)
Il m’aura fallu 4 mois. La course à pied c’est laborieux (©️ Nibrun)

Dans le cadre de ma préparation pour l’ecotrail, j’ai fait plusieurs séances de seuil pour arriver progressivement à ce 2×20′ (en vrai, 18’30 + 20′ car j’arrivais en bout du quai de Seine…) et même si cela demande de l’implication, de ne pas réussir à chaque fois, et de travailler d’autres allures.

Mais plus les heures passaient, plus je croyais aux 90′ même je savais que je n’avais pas de marge, et que le résultat serait surement plus proche de 1h30’59 que de 1h29’59
Bon, spoiler, c’est raté !
J’aurais voulu faire exprès de stopper la monter à 1h31’00 je n’aurais pas réussi.

Ma course

Les sensations ont été bonnes (les pieds nickels sans fourmis ni gène, merci les Mach 5), et je reste très concentré dès le départ (avec des sas, dans le sas… c’était fluide) pour respecter l’allure autant que possible.
Vent dans le dos, de face ? Un peu froid, ou chaud ? Je ne sais pas et j’ai peut-être été même trop concentré.
Du coup j’ai du manquer de relâchement (j’ai eu des douleurs musculaires sur l’avant des épaules…).
En prise dès le début, je passe en 59’50 au km 14 mais au rupteur au 15ème (1h04’09).
Mais les montagnes russes des 5 derniers km ont été fatales : j’ai trouvé le final et les remontées de ponts plus raides qu’à Boulogne.
C’était difficile de relancer sur les 4 derniers et ça fini en mini PLS sur la ligne…et sur le canapé après le déj.
J’ai couru en débardeur par 5° et cela m’a valu pas mal de réflexions de personnes qui ont vu là la cause de mon coup de froid. Les photos du Semi de Paris pourraient leur donner raison.
Mais sur un effort aussi intense, je ne comprends pas que l’on court avec 2 épaisseurs (ou pire, 3 dont un coupe vent !

Dites-moi ce que vous en pensez en commentaire.


Vu de Strava, cela faisait longtemps que je n’avais pas maintenu une telle intensité cardio (merci la fraicheur de la semaine prédécente (très peu d’effort physique en ski, du bon fromage et 3x10h de sommeil).
Mais c’était la course et c’était pas plus vite qu’à fond. La sieste s’est donc imposée et le contre-coup de l’effort associé au le coup de froid m’ont laisse l’impression que les 40000 participants m’avaient couru dessus.

La « progression » fait plaisir (1h27’47 aux 20km ( = 4’23/km d’allure) en octobre, 41’10 sur 10k (= 4’08) en décembre) et 4’19 pour cette course
Ce ne sont pas mes records. Je n’y crois plus, ils sont trop vieux (fin 2014 pour le semi, 2016 pour le 10 kilomètres) mais je ne fais pas une croix sur le « sub 1h30 » sur semi cette année !

A suivre, très vite, ecotrail 45. au moins j’ai fait ma séance de seuil ;)

Vous pouvez déjà vous inscrire au Semi de Paris 2024 pour sécuriser votre place et réserver un dossard. Les inscriptions sont ouvertes ! Bénéficiez de 5€ de réduction avec le code promo MDC5