Test VMA – bis

Maintenant que je suis une nouvelle star des médias avec ma mention dans Jogging International (que je n’achète jamais…) il faut que je m’applique.

Les spécialistes pourront bien dire que ce test de 6 minutes n’est pas fiable (mieux vaut faire un test par pallier, puis un test de soutient de l’allure obtenue), mais je commence à bien me connaitre pour ne pas en avoir besoin, et surtout je ne suis pas à 0,2 km/h de VMA…

Pour rappel, ce test dit du « demi-cooper » consiste à parcourir la plus grande distance possible en 6 minutes.

Il suffit ensuite de diviser la distance obtenue (en mètres) par 100 pour connaitre sa VMA.

Cette valeur théorique permet de connaitre vos vitesses de fractionné :

VMA.jpg

Et aussi celles de course :

  • 80% sur marathon
  • 85% pour un semi
  • 90% sur 10km

Attention encore une fois ce sont des valeurs très théoriques…

Mon dernier « test » remontait au 19 août avec une marque à 15.6 arrondie à 16km/h. Le plan « Versailles – Cassis – Lyon » avait été rythmé dessus, et je sentais bien que ma dernière séance de « 10x300m à 100% » fin novembre se passait avec un peu trop de facilité ;)

Après un petit break en décembre pour récupérer de la SaintéLyon, et la trêve des confiseurs, le début d’année est le bon moment pour remettre à jour mon allure de référence et en déduire mes vitesses d’entrainement pour les fractionnés divers et variés.

J’ai donc pris rendez-vous dans LE point de rencontre des membres de la runnosphère de la Défense : la piste de l’île de Puteaux :

Piste @ Puteaux

Jahom et SebRom sont de la partie pour me servir de lièvre et distiller de précieux encouragements.

Me voilà donc parti pour 6 minutes à fond, bien tiré par Philippe qui semble plus transpirer à cause du soleil que de la vitesse…

Au final, 4 tours de piste et « 20 pas » (1650m au garmin). Je ne suis pas mécontent du tout, même s’il n’y a pas vraiment de surprise à part peut-être la FC qui plafonne à 182 (vs un pic à 186 enregistré en août le matin) et surtout 1 petit km/h de plus que la dernière fois, mais les conditions étaient moins favorables et mes camarades m’ont vraiment aidé à accélérer dans la dernière minute d’effort.

test-VMA-BIS.jpg

PS : une barre verte = 250m ; je commence vers 3’45 / km pour finir pas loin des 3’20

et vous aurez aussi noté les « erractic spikes » du cardio, bien expliqués par Lexel malgré ©un bon coup de langue avant de l’enfiler©

Il manque l’échelle pour la courbe rouge mais vous pouvez vous baser sur 180 pour le plateau de la partie de 6′ Ce qui est le dépasse est un bug…