CW-X : le maintien ciblé en test

Depuis bientôt 5 mois, grace à la Runnosphère, je peux tester un ensemble de la marque japonaise CW-X : le tee-shirt web tops et le collant Stability

Ces produits sont le résultat de 45 ans (mieux que mon Nutella !) de recherche sur la kinésiologie ( = les mouvements humains) afin d’optimier les 3 phases de chaque séance : échauffemment, corps de séance, récupération. Le point principal, que l’on ressent immédiatement à l’enfilage, c’est bien sur le maintien ciblé de muscles et articulations spécifiques du corps, avec un effet « moulant » sans que ce soit de la compression.

Voilà pour un bref résumé des données du fabricant. Vous trouverez beaucoup plus de détails sur son site web : les explications techniques, les études démontrant l’efficacité et les recherches scientifiques. Ce sont bien sur des textiles techniques dédiés à la course à pied avec les classiques aptitudes respirantes, anti bactériennes ou de séchage rapide.

cw-x

Cw-x est distribuée en France dans les grandes enseignes dédiées à la course (j’ai même vu un coureur équipé du cuissard sur le trail Ardéchois). Et pour se débarrasser tout de suite de la chose qui fâche, le haut est affiché à 90€ ; le bas à 120€. On est donc dans le haut de gamme, avec du coup selon moi de vraies attentes en regard de ce positionnement tarifaire, même si le jugement de l’efficacité de ce genre de technologie est toujours très subjectif…

Si cette description et mon test ne vous convainquent pas complètement, sachez que vous pourrez toujours essayer avant d’acheter en louant votre ensemble dans la boutique parisienne Team Outdoor.

Alors, l’essayer c’est l’adopter ?

Continuer la lecture de « CW-X : le maintien ciblé en test »

Saucony Peregrine 3 en test

saucony peregrine 3

runners-worldC’est à l’occasion d’un partenariat avec Fred Brossard et la revue Runner’s World (pour laquelle il réalise et coordonne les tests de matériels) que je retrouve avec plaisir la dernière version de la Saucony Peregrine. Dans le numéro actuel du mensuel, vous trouverez un panel de chaussures dédiées à la course nature et au trail, avec un extrait de ce test.

C’est le plaisir des yeux d’abord, (enfin autre chose que du noir!) car elle est plutôt jolie dans sa livrée bleue et jaune fluo ; et plaisir des pieds bien sur car j’ai « usé » avec bonheur les 2 premières versions sur mes plus grosses prépa et courses.
Si la semelle reste la même (et excellente) depuis 3 versions, l’empeigne a évolué dans le bon sens selon moi :
la languette est maintenant un peu plus épaisse pour améliorer le confort au serrage, et les lacets plats ne glissent plus. (ils sont pas contre presque trop longs alors que les précédents étaient presque trop courts…)
Le mesh a été complètement revu aussi. Il est plus fin et plus élastique, mais renforcé par des bandes de maintien qui offrent un bonne tenue de l’avant pied, tout en préservant la légèreté de la chaussure.
Il est très aéré afin de laisser sortir (et entrer!) l’eau, sèche rapidement et évite au pied de macérer. J’ai pu expérimenter ça pendant 7h sous la pluie et la neige ardéchoise sans problème de pieds.
il semble aussi plus résistant que ses prédécesseurs, dont l’espérance de vie en trail est un peu juste (surtout comparativement à la longévité de la semelle)
L’avant pied reste donc bien en place, et je qualifierais la largeur de « suffisante » pour laisser s’exprimer les orteils, en offrant un bon équilibre entre précision et confort. L’arrière dispose quand à lui de plus de liberté ; il faudra comme RunmyGeek, faire attention à ses chevilles dans les zones très techniques en appui « talon » (qui sont bien amortis)
C’est finalement le seul petit défaut de cette chaussure. Sans vouloir être pris dans un rail comme avec les Fellcross par exemple, un peu plus de guidage du talon ne serait pas de trop.