La belle échappée de l’été ?

Le dernier week-end d’août avait lieu la grande messe du trailrunning du côté de Chamonix… Mais dans autre coin des Alpes se déroulait aussi une superbe partie de jambes en l’air en vrac, dans le massif de Belledonne, à l’occasion de la 6ème édition du trail l’échappée belle.

Si vous regardez une carte IGN, Belledonne, c’est le gros massif à cheval entre l’Isère et la Savoie. Le trail l’échappée Belle le traverse de part en part en 144km et 11000m de dénivelé positif. Deux autres trails sont proposées (pour se faire la main avant le grand bain ?)  « La traversée nord » (85km / 6050m) et le « Parcours des crêtes »(57km / 4100m)
Le trail suit en grande partie (en intégralité?) le GR738 (le journal du trail vous en reparlera bientôt) fraîchement validé et nouveau « concurrent » du GR20 corse ou du GR10 pyrénéen.

Mais Belledonne, c’est aussi un massif très sauvage, parsemé de très nombreux et très beaux lacs et de sentiers vraiment pas roulants du tout. Tout ceci lui donne un charme fou, et en fait petit épouvantail à traileur en mal de cailloux tant il est souvent difficile de trottinner sur ses chemins ! Pour vous donner un ordre de grandeur, Sylvain Court (un bon client, champion du monde trail, vainqueur cette année du 90km du Mont Blanc) a gagné l’échappée belle (en 2017) en 28 heures alors que l’UTMB (avec grosso modo 20 bornes de plus,  se plie en 20 bonnes heures).

Bref, Belledonne, c’est pas roulant !

Un sentier roulant et typique de Belledonne :)

Le classement complet de cette Echappée Belle 2018 est à retrouver sur livetrail. Vous pourrez y lire que Sandrine Béranger et Christophe Anselmo s’imposent en 28h20 et 24h13 (sur un parcours de repli un peu plus court que l’année précédente).

En vous rendant sur la page Facebook de la course, vous trouverez aussi les photos officielles gratuitement mise à disposition (tout comme sur le site de la course

Je termine ce petit topo pour féliciter les copains qui étaient aussi de la partie: Joey, 14ème du parcours des crêtes en 8h38′, et Carine qui boucle la traversée intégrale en 47h09′ (soit 2 jours…)

Mais revenons à ma petite échappée du mois de juillet. J’ai été invité par Dynafit pour participer à une reco officielle du parcours (depuis les Sept Laux). C’était l’occasion de revenir dans ce massif que j’avais aperçu lors de mon UT4M de tester une chaussure de la marque : l’Alpine pro

Dynafit Alpine Pro au bord du Lac Carré de Belledonne

Je ferai un billet dédié d’ici quelques temps, mais je peux déjà vous dire qu’elle fonctionne plutôt bien car je les ai sorties de leur boite pour directement les embarquer sur les 48km de la reco sans rencontrer de problèmes podologiques !

Notre camp de base était établit au gîte de Martinette dans la vallée du Haut Brédat pour un accueil au top. La soirée de la veille a été l’occasion de discuter avec les organisateurs de la course, des bénévoles. Il y avait là une belle brochette de montagnards. Le « patron » de la course et d’ailleurs un sacré ultra traileur pas facile à suivre dans les cailloux ! 

Pour cette journée en montagne, l’objectif était de parcourir un tronçon du parcours depuis les Septs Laux. J’ai donc rejoins un super groupe, pour une superbe balade. 


Parmi eux, le gagnant de l’ut4m 2017, des finishers de l’échappée Belle, des bénévoles et les organisateurs et des coureurs en balade, « aspirants finishers » en quête d’expérience, de réassurance avant d’aborder l’utra traversée de Belledonne… 


Avant de vous laisser, faute de temps, avec la suite des photos, le récap Strava et la vidéo en 3D du parcours avec Relive.cc


C’était plus long que prévu, c’était aussi beau que prévu, je me suis encore étalé dans une portion roulante et à la fin les quadris étaient biens farcis alors que j’ai du courir pour monter dans le train.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.