How to become a morning runner ?

Un article très sympa et inspirant à lire ici

Pour la préparation SaintExpress, j’ai déplacé mes sorties de la « pause déjeuner » à  « avant le petit déjeuner » (réveil à 5h45 !)
Et du coup je suis pas loin d’appliquer tous les conseils de l’article, et vous pouvez vous aussi le faire facilement…

  • Make a commitment that you will run in the morning right before going to bed
  • Have a clear plan about your morning run including your target distance, pace, and wake up time

=> Pas la peine de se lever à 6h, si c’est pour passer 10 minutes à réfléchir au programme, ne pas varier ses parcours…

  • Lay out your clothes and running gear the night before
  • Keep your clothes in the bathroom so you have to get up and wear them (Added bonus: your spouse will be happy that your healthy Am running addiction doesn’t translate into disturbing his/her sleep)

=> je les mets dans le salon… ça marche aussi. Pensez à regarder la météo la veille pour ne pas être pris au dépourvu un fois la pluie venue…

  • don’t put too much thought into the process. Just get up, dress up and off you go.

=> plus tu réfléchis, moins tu te lèves…

SaintExpress 2010… récit

Dernier billet (promis…) sur la SaintExpress. Mais ce n’était que 15 jours plutôt !

Après l’entrainement, Il ne manquait en effet qu’un résumé. Je vais essayer de ne pas décrire chaque kilomètre mais plus de donner quelques impressions et souvenirs de différents moments de la nuit du 4 au 5 décembre…

Samedi 4 décembre, 18h.

J’arrive à Saint Etienne pour retirer le numéro 10063 avec une de mes plus grande fan. Ensuite direction chez Bertrand « M@g » pour une pasta riz party avec 4 autres coureurs. Julien (l’autre…) et Bertrand (l’autre aussi) ont une bonne expérience (un marathonien et un SaintéLyonnien) Les autres, Hubert, Mag et moi sommes des bizuts ; On est sur-motivés ; ça chambre pas mal pendant le repas.

  • Tu prends que des granny ?
  • 3 couches, mais tu vas te geler ?
  • Mais ce sont les nouvelles Salomon Xmax ! Elle sont pas rodées, mais tu vas te ruinner les pieds ?
  • Regardes le profil de la course, km 3 : c’est là que j’attaque !

Mais le temps passe finalement très vite. Chacun rentre progressivement dans sa bulle en préparant ses affaires pour ne rien oublier. C’est presque tendu !

saintelyon1.jpg

De mon coté je compte les gels et barres de pain d’épice, prépare la potion magique et le sac avec les affaires chaudes pour l’arrivée avant de quitter la maison.

-7°C avant de monter dans le bus pour Sainte Catherine ; On arrive dans le chapiteau pour les derniers réglages… Le ciel est clair, il y a de la neige partout, ça va être exceptionnel !

saintelyon2.jpg saintelyon3.jpg

Minuit.

C’est parti ! On n’a pas froid grâce au groupe de percussions et aux fumigènes rouges. Une route en montée nous permet de profiter du spectacle des lumières en s’échauffant.

Elle ne dure pas longtemps ; on plonge dans la poudre à peine tracée. Bonheur total !

Continuer la lecture de « SaintExpress 2010… récit »