Toi aussi, joue avec les chiffres des classements de tes trails!

% = Place à l’arrivée / Nombre de finishers x100

  • Trail des Passerelles : 21% (163 classés)
  • Trail Ardéchois : 24% (314 classés)
  • Trail des Cabornis : 16% (599 classés)
  • SaintéLyon 2012 : 12% (4096 classés)
  • Nivolet Revard : 43% (595 classés)
  • SaintéLyon 2011 : 18% (4013 classés)
  • SaintExpress 2010 : 8% (930 classés)

 

Malgré pas mal de similitudes « sur le papier » si on regarde la distance et le dénivelé (Nivolet, Ardéchois et TPM…) il y a autant de courses que de sensations différentes.

Alors moralité… s’il faut en trouver une… Plus c’est populaire, moins les places sont chères ? Pas sûr… Mais surtout le % de plaisir n’est pas lié à ce % de classement !

Donc vivement le prochain, pour d’autres sensations ;)

TPM-chemin-de-fer

 

Kilomètre Vertical au Montenvers

C’était le 14 juin dernier. Sur l’invitation de Suunto et dans le cadre d’un partenariat entre le fabricant finlandais et la Runnosphère, j’ai pu profiter d’une superbe journée à Chamonix.

J’ai retrouvé sur place avec l’équipe Suunto / Amer Sport France (Franck, Hervé et Fabien) David (Runmygeek.com), Doune (CoureurduChablais.com) et fait la connaissance de Fred (Highwaytotrail) et Jérome d’i-run.fr

Après un voyage sous des trombes d’eau en compagnie d’Emma, le réveil et les préparatifs de la journée se font rapidement avec Doune et David : choix des vêtements, paramétrage des montres, petit déj, et c’est parti !

C’est Fabien, le community manager Suunto France, qui est « accessoirement » guide de haute montagne à Chamonix, qui nous accompagne pour cette journée.

Au menu : un kilomètre vertical, un test terrain de la fonction navigation / suivi de trace, et une session de formation sur l’utilisation de movescount (l’équivalent de Garmin Connect) et beaucoup de retours d’expérience, avec la présence de Terho Lathinen , Product Concepts & Innovation Manager (donc responsable des développements « long terme ») chez Suunto.

 

Le kilomètre vertical, organisé sous la forme d’un off où chacun se chronomètre, consistait donc à parcourir 1km, mais dans le sens de la montée : au départ de la gare du petit train du Montenvers, les altimètres barométriques ou gps calés (à 1058m), le premier qui affiche 1000m de dénivelé positif a gagné ! Le parcours est très sympa, en jouant à cache-cache avec le train à crémaillère, et avec un passage qui doit servir de « purge » et qui du coup reste très enneigé. C’est pas compliqué à traverser, mais il ne faut pas tomber ;)

La première partie est en sous bois, avant de déboucher face aux Drus et au dessus de la mer de Glace où on en prend plein les yeux. Ma petite vidéo vous en donnera j’espère un bon aperçu !

 

Continuer la lecture de « Kilomètre Vertical au Montenvers »

Une séance de seuil avec alertes de FC programmée sur la Suunto Ambit

Suunto App Zone

Et hop, vite fait – bien fait, ma première App pour l’Ambit (bon en vrai c’est la deuxième, mais la première a foirée, et je ne peux pas la supprimer…)

Je reviendrai dans un autre billet sur cet entrainement, mais l’idée est de programmer une séance de seuil, basée sur la FC en forêt ou terrain vallonné. Vous retrouvez donc 3 portions rapides où il faut respecter 3 zones cibles de fréquence cardiaque.

Les cibles sont définies en fonction de la fréquence cardiaque de réserve (méthode de Karvonen) et il y a bien sûr une récup entre chaque.

Il y aussi un échauffement : une fois l’exercice lancé, il suffit d’appuyer sur « back lap » pour finir le tour d’échauffement et attaquer les choses sérieuses. Je préfère ne pas définir de durée ou distance fixe, histoire de ne pas se retrouver « coincé » alors que l’on n’est pas sur la zone « géographique » prévue pour réaliser la séance…

La touche back-lap permet ensuite d’enchainer les 3 zones cibles – 70 à 75%, 75 à 80% et 80 à 85% – avec une période de récup entre (pas de durée fixe non plus. A vous d’ajuster en fonction de la durée d’effort précédente) Pendant les intervalles, l’ambit2 va sonner si votre FC n’est pas dans la zone définie.

 

Continuer la lecture de « Une séance de seuil avec alertes de FC programmée sur la Suunto Ambit »

à venir : Trail des Passerelles du Monteynard

Ce sera ma course de l’été. Le Trail des Passerelles du Monteynard (TPM pour les intimes ;) ) est peut-être la plus belle course de la région grenobloise. Bon, c’est pas moi qui le dit, ce sont les copains qui l’ont déjà courue où qui connaissent le coin par cœur, mais je les crois sur parole, et photos !

Et les avis des copains de la Runnosphère ou du TTT, c’est très important pour le choix des courses. Avec leurs photos, des vidéos, une reco. J’ai l’impression de l’avoir déjà couru ce trail. Le mal aux jambes en moins !

  • Runmygeek l’a fait en off, avec une vidéo qui donne un bon aperçu (clic)
  • Vinvin et L’amiricoré, en locaux de l’étape, participent à l’excellente organisation avec le Taillefer Trail Team (clic et clac)

Dans la mise en place de mon « planning », j’avais en effet mis une petite croix sur ce trail des passerelles. Des petits aléas de planning, des réflexions sur la progression dans la difficulté des courses de cette année (ultra, pas ultra…) et l’envie de partager un trail de ce format pas trop long avec Mag, le TPM marque des points…

Et avec l’énorme choix de course (au moins un trail par week-end…) autant être un peu exigeant…

On continue alors dans les points positifs : de bons retours des participants de l’année dernière, peu de grandes pistes à 4×4 mais plutôt des singletracks, pas trop de monde (850 inscrits à date sur les 4 parcours), des superbes vues sur le lac depuis le Senepy (1769m, 1200m au dessus du lac).

Le TPM, c’est 4 courses de 15 à 45km,  autours du lac du Monteynard. Créé artificiellement, avec la mise en place d’un barrage EDF en 1962, il est traversé par 2 passerelles himalayennes qui font toutes l’originalité de l’épreuve.

Ce sera le clou du spectacle. Deux passages suspendus d’environ 200m de long, à 45 / 85m au dessus de l’eau (en fonction du niveau d’eau du lac).

Vous trouverez au programme de cette course le 21 juillet 2013 :

  • Le Maratrail des passerelles (45km / 2550m)
  • Les trail des passerelles du Monteynard (29km / 1500m)
  • Le trail de la passerelle de l’Ebron (16km / 800m)
  • La rando des passerelles (15km / 600m)

Pour moi, ce sera le Maratrail. L’organisation a eu la bonne idée de mettre en place un partenariat avec l’excellent  trace de trail (tracedetrail.fr) qui vous permet de visualiser le parcours (zoomez sur la carte et appréciez le fond de carte IGN Top 25 et ses lignes de niveau), son profil ou de télécharger la trace pour la charger dans votre gps.

La première partie roulante servira d’échauffement jusqu’au premier ravito. Ensuite il faudra monter 1000m pour aller voir le lac d’en haut avant de descendre à fond les ballons vers les passerelles. Le fin ne sera pas fordément simple, casse pattes, avec encore 700m de D+ en 8km.

 

Il reste donc un peu plus de 2 semaines avant cette course. Parfait pour fignoler l’entrainement et vous inscrire directement sur le site de la course (clic). Vous y trouverez tous les détails du programme de la journée, et aussi pas mal de photos pour finir de vous donner envie sur la page Facebook du trail.

flyer TPM

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vous laisse avec le teaser vidéo de cette année. Rendez vous sur la ligne de départ !